Skip to main content

Les Thrashers mettent fin à la série de cinq victoires à domicile du Canadien

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien a vu sa série de succès à domicile prendre fin à cinq, mardi, les Thrashers d'Atlanta venant jouer les trouble-fêtes au Centre Bell en remportant un duel à caractère offensif au compte de 5-4.

Le Tricolore (7-8) a eu beau créer l'égalité deux fois au cours du dernier vingt, le but de Colby Armstrong s'est avéré celui de la victoire, à 6:46 de la fin.

"On leur a tout simplement donné trop de chances de qualité, a commenté l'ailier Mike Cammalleri. La séquence de leur but gagnant ne peut mieux illustrer la soirée qu'on a eue en défense. Le joueur était posté à la droite du filet, complètement libre."

En l'absence du talentueux Ilya Kovalchuk, blessé, Rich Peverley a dirigé l'attaque des Thrashers (5-5-1), en réussissant son septième but de la saison, en plus d'ajouter deux aides. Peverley a gonflé sa fiche à 16 points cette saison. Il ne dérougit pas depuis que l'équipe d'Atlanta l'a réclamé au ballottage en janvier dernier. En 50 matchs, il a obtenu 51 points, incluant 20 buts.

Bryan Little, Mark Popovic et Pavel Kubina ont apporté une contribution inattendue aux gagnants, en inscrivant leur premier filet chacun de la campagne.

Brian Gionta, ses cinquième et sixième, Cammalleri, son septième, et Thomas Plekanec, son quatrième, ont fourni la réplique du bleu-blanc-rouge.

Devant le filet, Ondrej Pavelec, mis à l'épreuve 38 fois, a mieux paru que Carey Price, qui a été confronté à 30 lancers.

"??a devient frustrant à la longue, a admis Price, qui n'est pas à blâmer selon l'entraîneur Jacques Martin. Dame chance n'est pas de mon côté. Je travaille fort, mais je n'obtiens pas de résultat. Je vais redoubler d'ardeur. La chance va finir par me sourire."

En retard

Les gardiens se sont mis en évidence en début de soirée. Pavelec, qui avait réalisé 50 arrêts dans la victoire des Thrashers à leur dernière sortie, a frustré Gionta et Cammalleri. Price a étiré la jambière droite au bon moment devant le défenseur Zach Bogosian, avant de bloquer à l'aide de son masque le tir de Pavel Kubina. Un clin d'oeil au passé: il y a 50 ans, le 1er novembre 1959, Jacques Plante révolutionnait le hockey en portant un masque pour la première fois.

Les visiteurs ont marqué deux fois en l'espace de 2:14. Price a joué de malchance sur le but de Little, à 17:34. La passe qu'a tentée Peverley a bifurqué sur le patin droit de son coéquipier, sous les yeux de Maxim Lapierre et de Marc-André Bergeron, tout autant surpris que leur jeune gardien.

Peverley a remis ça à 19:48. Cette fois, la chance n'a rien eu à voir. Il a complété la manoeuvre de Todd White et de Little, en s'amenant à toute vapeur devant le filet.

Retard rétréci

Le Canadien a rétréci l'écart à la troisième minute du deuxième tiers. Gionta a décoché une frappe basse que n'a pu maîtriser Pavelec.

Les Thrashers se sont redonnés une avance de deux filets, à 7:30. La frappe élevée de Popovic a fait mal paraître Price. Pour le défenseur Popovic, c'était un premier but dans la LNH, à sa 57e rencontre.

"C'était un tir papillon, a expliqué Price. La rondelle a adopté une trajectoire bizarre, avant de toucher le coin à l'intérieur du poteau. J'ai été menotté."

Les Thrashers ont raté l'occasion d'ébranler leurs rivaux quand Armstrong a pu s'échapper en infériorité numérique à la suite d'une maladresse de Bergeron à la ligne bleue adverse. Price n'a pas bronché.

Cammalleri, lui, a profité de l'erreur que Peverley a commise à 36 secondes de la fin. Il a ravi le disque au joueur de centre des Thrashers au cercle d'engagement droit, avant de glisser le disque entre les jambières du gardien. Un but important puisque le Canadien est parvenu à créer l'égalité, tôt en troisième. Gionta a profité de la générosité de Christoph Schubert, qui lui a involontairement donné la rondelle devant le filet.

Malheureusement, la pénalité qu'a écopée Mathieu Carle est venue refroidir l'ardeur des hôtes. Kubina a marqué à 4:10 en supériorité, complétant la stratégie de Nik Antropov et de Peverley.

Plekanec a redonné espoir aux partisans, à 12:40, au terme d'une descente à trois en compagnie de Lapierre et de Guillaume Latendresse. Mais on a coupé court aux cris de joie de la foule, Armstrong replaçant les siens pour de bon en avant 34 secondes d'action plus tard seulement.

(brèves)

Le défenseur Ron Hainsey n'a pu participer à la rencontre dans le camp des Thrashers pour une raison qui n'a pas été dévoilée. L'ailier vedette Ilya Kovalchuk est à l'écart du jeu pour environ un mois en raison d'une fracture au pied droit. Le gardien Kari Lehtonen, opéré au dos au début d'octobre, et le défenseur Boris Valabik, opéré lui à la cheville gauche, sont les autres éléments des Thrashers à avoir raté ce match.

Chez le Tricolore, le jeune défenseur Mathieu Carle a fait ses débuts dans la LNH, en remplacement du vétéran Hal Gill, qui pourrait s'absenter pour une période quelconque en raison d'une blessure au bas du corps.

Le Canadien n'a pas de joueur en trop, en l'absence des Matt D'Agostini (commotion) et Georges Laraque (dos).

(...)

L'astronaute Julie Payette et les membres de l'équipage de la mission STS-127 à bord de la navette américaine Endeavor ont assisté au match, à l'invitation du Canadien. Mme Payette, qui a agi à titre d'ingénieure au cours de la mission de 16 jours (du 15 au 31 juillet dernier) à destination de la Station spatiale internationale, avait avec elle le chandail du CH autographié par Maurice Richard qu'elle a amené dans l'espace.

En voir plus