Skip to main content

Les Sharks s'attendent à un gros défi face à l'Avalanche

Les joueurs de San Jose seront sur leurs gardes contre le premier trio du Colorado dès le match no 1

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

SAN JOSE -- Les Sharks de San Jose s'attendent à être mis à l'épreuve en deuxième ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Ouest par l'Avalanche du Colorado, même s'ils ont remporté les trois matchs contre le Colorado en saison régulière.

Le match no 1 de la série quatre de sept aura lieu au SAP Center, vendredi (22 h (HE); NBCSN, CBC, SN, TVAS).

« Les matchs de saison régulière sont du passé », a affirmé l'attaquant des Sharks Kevin Labanc à la suite de l'entraînement au Solar4America Ice, jeudi. « Dans les séries, tout peut arriver. Regardez le [Lightning de Tampa Bay], il a perdu 4-0 contre les Blue Jackets (en première ronde) et je suis assez certain qu'il avait eu une bonne fiche contre eux en saison régulière (3-0-0, 17-3 au chapitre des buts marqués). »

À LIRE : Pavelski pourrait rater le match no 1 | Girard devrait être de l'alignement pour l'Avalanche | Aperçu de la série Sharks-Avalanche

Les Sharks ont battu l'Avalanche par un score combiné de 14-9 cette saison, mais deux des trois victoires ont été décidées par un seul but. Le Colorado, qui s'était qualifié pour les séries en deuxième place de quatrième as dans l'Ouest, a éliminé les Flames de Calgary au premier tour en signant quatre victoires de suite après une défaite de 4-0 dans le match no 1. Calgary avait conservé la meilleure fiche dans l'Association de l'Ouest cette saison.

« À ce stade de la campagne, tu peux oublier la saison régulière, a dit l'entraîneur des Sharks Peter DeBoer. Nous avons vu ce qu'ils ont fait contre Calgary et contre une très bonne brigade défensive, alors nous savons ce que nous devons faire. Ce sera un défi pendant toute la série. »

L'attaquant Logan Couture, qui a récolté trois passes lors des trois matchs de saison régulière face à l'Avalanche, était d'accord.

« Ils ont très bien joué, ils étaient rapides et dangereux chaque fois qu'ils touchaient la rondelle, a-t-il dit. Chaque fois que [le joueur de centre Nathan] MacKinnon s'emparait du disque, je croyais qu'il allait marquer ou créer une belle occasion. C'était plaisant de les observer… Si tu as regardé un seul match de cette série-là, il n'y a aucune chance que tu prennes cette équipe à la légère. Ils étaient très, très bons. »

MacKinnon a amassé huit points (trois buts, cinq passes) contre Calgary, incluant un but en prolongation dans le match no 2.

Video: COL@CGY, #2: MacKinnon et Grubauer coulent les Flames

« C'est une formation avec beaucoup de profondeur, a noté le joueur de centre des Sharks Joe Thornton. Tu ne peux pas battre Calgary en misant sur un seul trio. Ils ont beaucoup de bons joueurs dans cette équipe, surtout à la défensive. Ce sera un vrai test pour nous. »
Les Sharks, qui tiraient de l'arrière 3-1 face aux Golden Knights de Vegas en première ronde, ont remporté le septième match 5-4 en prolongation, mardi. L'Avalanche n'a pas joué depuis le 19 avril.

« Si tu me donnais le choix, je préférerais avoir une semaine de congé, a admis DeBoer. Je ne crois pas qu'il y ait un véritable avantage. Nous venons de disputer deux matchs qui se sont terminés en prolongation (matchs no 6 et 7). Je me préoccupe davantage de notre état émotionnel plutôt que de notre état physique. Quand tu te bats pour ta survie dans trois matchs de suite, ça t'épuise sur le plan émotif, alors nous devons retrouver le bon niveau d'émotion avant de sauter sur la glace vendredi soir. »

San Jose devrait être privé du capitaine Joe Pavelski, qui a subi une blessure dont la nature n'a pas été divulguée à 9:13 de la troisième période du match no 7 quand il est maladroitement tombé sur la glace après avoir reçu un double-échec de l'attaquant des Golden Knights Cody Eakin et une mise en échec du joueur de centre Paul Stastny.

DeBoer a déclaré que Pavelski sera évalué sur une base quotidienne.

« Nous avons confiance aux joueurs présents, a souligné DeBoer. Certains d'entre eux n'ont joué que 15 à 20 matchs, peut-être moins, mais nous sommes sûrs que tout joueur sur la glace va faire le travail. »

Les Sharks ont l'avantage de la glace dans la série, mais l'Avalanche a signé deux de ses quatre victoires au premier tour à Calgary.

« C'est le hockey des séries, a dit Labanc. Tu dois simplement être prêt à résister à tout ce qu'ils tentent de faire, et être prêt à leur rendre la pareille. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.