Skip to main content

Les Sharks sont prêts à toute éventualité

San Jose n'apportera aucun changement à son alignement et attend de connaître l'identité de son prochain adversaire

par Eric Gilmore / Correspondant NHL.com

SAN JOSE - L'entraîneur des Sharks de San Jose Peter DeBoer a pris une décision importante même avant de connaître l'identité de l'équipe que les Sharks affronteront au deuxième tour des séries éliminatoires de l'Association de l'Ouest. Il fera appel au même alignement et au même gardien de but, Martin Jones, qu'au cours de la série de cinq matchs des Sharks contre les Kings de Los Angeles.  

« Nous allons entreprendre la prochaine série de la même manière que nous avons mis fin à notre dernière série. Nous verrons comment les choses tournent et, si nécessaire, nous apporterons les ajustements qui s'imposent », a déclaré DeBoer au terme d'une séance d'entraînement optionnelle mercredi.

Les Sharks affronteront le vainqueur de la série de première ronde opposant les Ducks d'Anaheim et les Predators de Nashville, qui croisent le fer pour une septième fois mercredi au Honda Center (22 h HE: TVA Sports, SN, NBCSN, FS-W, FS-TN). La série de deuxième ronde de San Jose débutera vendredi. Si les Ducks l'emportent, les deux premiers matchs de la série se tiendront au Honda Center. Si Nashville remporte la série, les matchs no 1 et no 2 seront présentés au SAP Center.  

Les Sharks ont tenu des séances d'entraînement à haut régime lundi et mardi, sans toutefois échafauder de jeux sur la patinoire ou organiser de séances vidéo adaptées spécifiquement aux Ducks ou aux Predators.

« Nous nous concentrons toujours sur notre jeu et sur ce que nous devons faire pour gagner », a commenté le défenseur Brent Burns. « Nous ne changerons pas notre manière de procéder. Nous faisons les choses comme nous les avons toujours faites.  

« Nous connaissons assez bien les tendances de chaque équipe. Bien entendu, nous ferons quelques ajustements et peaufinerons quelques détails. Nous passerons en revue les particularités de l'équipe que nous affronterons, mais en fin de compte, il nous faudra être prêt à jouer le moment venu. Notre succès reposera sur notre lecture de jeu, nos réactions, une saine communication et une bonne exécution. »

DeBoer et ses assistants ont l'intention de regarder le match no 7 entre les Ducks et les Predators avant de rédiger leur rapport préliminaire et de le remettre aux joueurs jeudi.  

« Nous sommes prêts à affronter l'une ou l'autre de ces équipes, a confié DeBoer. Nous allons regarder le match et fignoler notre rapport selon l'équipe qui l'emportera. Nous devrons partager nos observations à tous les joueurs dès demain, puisque la série commence vendredi. »  

Le dernier match des Sharks remonte à vendredi, lorsqu'ils ont éliminé les Kings de Los Angeles en cinq matchs. Les Sharks ont profité de cinq jours de repos entre deux rondes de série à quatre reprise depuis 2006, ayant été chaque fois éliminés à la suite de ces longues pauses.

Burns, toutefois, ne s'attend pas à ce que son équipe connaisse quelques creux.

« Peu importe ce que l'avenir nous réserve, que nous entreprenions la série à domicile ou à l'étranger, nous déciderons de notre destin sur la patinoire, a ajouté Burns. L'atmosphère sera électrisante. Nous n'aurons aucune difficulté à être dans le bain au cours du premier match. En fait, c'est justement le plus grand danger que nous courrons. Nous devons garder notre sang-froid et nous concentrer sur la tâche à accomplir. C'est excitant. Il n'y a rien de mieux que le hockey des séries. Tous les gars sont prêts à se défoncer. Il y a de l'électricité dans l'air. »

En voir plus