Skip to main content

Les Sabres l'emportent 4-3 contre le Canadien aux tirs de barrage

LNH.com @NHL

MONTREAL - On a eu droit à tout un match de hockey, samedi soir, au Centre Bell. Les Sabres de Buffalo se sont finalement imposés 4-3 aux tirs de barrage face au Canadien au terme d'une rencontre d'un très haut niveau. On croyait assister à un septième match de séries.

Toni Lydman a été le seul à marquer contre Carey Price en fusillade, au sixième tour des tirs de barrage. De son côté, Ryan Miller a stoppé Alex Kovalev, Alex Tanguay, Saku Koivu, Andrei Markov, Tomas Plekanec et Maxim Lapierre.

"Il y avait une atmosphère de séries éliminatoires en première période. On a vite senti que les deux équipes allaient tout donner pour récolter deux points, a commenté Saku Koivu. On aurait aimé l'emporter. On a besoin du maximum de points. Mais je suppose que ce point obtenu aux tirs de barrage va nous sembler plus intéressant demain matin", a ajouté le capitaine.

Les buts du Canadien ont été réussis par Alex Kovalev, ses 21e et 22e, et Christopher Higgins (10e). Alex Tanguay a récolté deux passes.

Adam Mair, Tim Connolly et Clarke McArthur ont obtenu ceux des Sabres.

Ce point acquis a permis au Canadien de conserver le huitième rang, un point derrière les Rangers de New York et un point seulement devant les Panthers de la Floride. Le Tricolore a disputé une rencontre de moins que ces deux rivaux.

"On a disputé un bon match, un match de séries, a déclaré Bob Gainey. Mais on a été incapables de conserver une avance en troisième période. Cette semaine, on a concédé des buts en troisième période dans chacun de nos matchs. On va devoir apprendre à jouer durant 20 minutes en troisième", a insisté l'entraîneur.

Les Sabres, eux, auraient préféré l'emporter en temps règlementaire. Les hommes de Lindy Ruff se retrouvent à quatre points du Canadien et il leur reste sept matchs pour combler l'écart.

Des escarmouches

L'enjeu était gros et les joueurs des deux équipes n'ont pas tardé à y aller de leurs meilleurs efforts. En première période, chaque coup de sifflet a été généralement suivi d'une escarmouche. Tom Kostopoulos et Craig Rivet ont même laissé tomber les gants, le défenseur des Sabres enlevant la décision.

Dans ce climat un peu survolté, les Sabres ont inscrit l'unique filet de l'engagement. Un but de Mair qui a redirigé un lancer-passe de Jochen Hecht derrière Price. Kovalev venait à peine de quitter le banc des pénalités. Le Russe a été puni pour avoir retardé le jeu lors d'une mise en jeu. Une pénalité qu'on n'impose pas souvent.

Connolly a doublé l'avance des Sabres à 2:36 du deuxième vingt durant une pénalité à Roman Hamrlik. Un manque de communication entre Markov et Mike Komisarek a permis à Connolly de tirer librement de l'enclave. Hamrlik avait été chassé pour obstruction.

Le Canadien a vivement réagi à ce but en marquant trois fois avant la fin de la période.

Higgins a réduit l'écart à 7:58 d'un tir vif dirigé juste sous la barre transversale. Une belle contribution du quatrième trio. Kovalev a créé l'égalité à 12:33 en faisant dévier involontairement un revers de Koivu. Tanguay avait permis à l'attaque de se poursuivre à la suite d'une belle manoeuvre en territoire offensif. Kovalev a complété le blitz à 15:14 au moment où le Canadien attaquait à cinq contre trois. Le Russe a saisi un retour de lancer de Mathieu Schneider.

Les Sabres n'ont pas abandonné malgré la remontée du Canadien. McArthur a fait 3-3 à 3:58 de la troisième période au moment où la défense était désorganisée. Aucune équipe n'a pu trancher avant la prolongation, Price et Miller repoussant toutes les attaques.

En voir plus