Skip to main content

Les Red Wings profitent de leurs chances pour se donner une avance de 2-0

LNH.com @NHL

DETROIT - Les Red Wings de Detroit ont profité de toutes leurs chances, samedi, pour infliger un revers de 4-2 aux Predators de Nashville et prendre une avance de 2-0 dans leur série quart de finale au meilleur de sept matchs.

Le but de Kris Draper, qui brisait l'égalité, a dévié sur un joueur des Predators, tandis que Nicklas Lidstrom a marqué alors que l'un de ses coéquipiers aurait pu recevoir une pénalité. Lors du premier match, les Wings ont marqué le but gagnant alors qu'un hors-jeu n'avait pas été signalé quelques instants plus tôt.

Nul besoin d'ajouter que le directeur général des Predators, David Poile, ne s'est pas fait prié pour critiquer le travail des officiels alors qu'il discutait avec quelques journalistes entre la deuxième et la troisième, samedi.

"Ils n'ont qu'à prendre les bonnes décision, a dit Poile. Que ce soit du côté des arbitres ou des superviseurs, on ne prend pas la bonne décision."

L'entraîneur-chef des Red Wings, Mike Babcock, s'est bien entendu porté à la défense des officiels.

"Nous avions deux très bons arbitres qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour atteindre la finale, comme nous, a-t-il confié. Si vous croyez un instant que ces gars-là ne donnent pas le meilleur d'eux-mêmes, vous faites erreur."

Les Preds ne peuvent maintenant qu'espérer que les décisions rendues leur seront plus favorables à compter de lundi, alors que sera disputé le troisième match de la série.

Les Red Wings ont été les seuls à s'inscrire à la marque au premier vingt. Darren McCarthy a marqué son premier des séries à 2:26, avec l'aide de Dallas Drake et Mark Hartigan.

Lidstrom a procuré une avance de deux buts aux Red Wings dès la première minute de jeu en deuxième, alors que Tomas Holmstrom avait un patin dans la zone de protection du gardien et aurait pu être chassé pour obstruction envers celui-ci.

"Quand j'ai regardé la reprise, j'ai vu qu'il avait les patins dans la zone bleue, a expliqué Barry Trotz, l'entraîneur-chef des Predators. Selon les règles, vous ne pouvez vous trouver dans la zone bleue."

Les Predators ont toutefois annulé cette avance en 11 secondes. A 2:19 et 2:30 de la deuxième, Alexander Radulov, en avantage numérique, et Jordin Tootoo ont marqué pour créer l'égalité. Après ce but, les Red Wings ont pris un temps d'arrêt.

"On s'est calmés par la suite, mais probablement qu'avec le recul, ce temps d'arrêt est survenu une séquence trop tard", a admis Babcock.

Seulement deux minutes et demie plus tard, Draper marquait le but gagnant. L'attaquant des Wings a simplement dirigé la rondelle vers l'avant du filet, où elle a dévié sur le patin d'un défenseur pour se retrouver derrière Dan Ellis.

Holmstrom a complété la marque à mi-chemin en troisième.

Ellis a encore une fois gardé son équipe dans le match, effectuant 34 arrêts sur 38 lancers. Dominik Hasek a bloqué 25 des 27 tirs des Predators.

"C'est Dom le héros de ce match, a conclu Babcock. Nous avons commis plus de revirements au cours de la première que nous en faison habituellement en cinq matchs."

En voir plus