Skip to main content

Les Rangers embauchent Quinn comme entraîneur

Le pilote de 51 ans quitte l'Université de Boston pour remplacer Alain Vigneault

par Mike Battaglino / Journaliste NHL.com

David Quinn a été embauché comme entraîneur par les Rangers de New York mercredi.

Quinn, âgé de 51 ans, a été l'entraîneur de l'Université de Boston au cours des cinq dernières saisons. Ancien entraîneur adjoint de l'Avalanche du Colorado, il a été un choix de première ronde au repêchage de la LNH, mais n'a jamais joué dans la ligue.

Quinn va remplacer Alain Vigneault, qui a été congédié le 8 avril après que les Rangers eurent échoué dans leur tentative de se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en huit saisons. 

Il est le deuxième entraîneur à faire le saut de la NCAA à la LNH depuis le début de la saison morte. Les Stars de Dallas ont embauché Jim Montgomery de l'Université de Denver le 4 mai. 

« Le prochain entraîneur devra être en mesure de gérer les joueurs que nous avons, nos jeunes joueurs, et les faire passer au prochain niveau, a déclaré le propriétaire des Rangers James Dolan au Post le 20 avril. J'ai aimé ce que j'ai vu de nos jeunes joueurs, et ce fut aussi le cas de notre personnel. L'entraîneur que nous allons embaucher devra être bon pour développer les jeunes, je ne le dirai jamais assez. »

Quinn a mené l'Université de Boston, son alma mater, à la Finale de la NCAA en 2015, où elle a perdu 4-3 contre Providence, ainsi qu'à la finale régionale de la NCAA dans trois des quatre dernières saisons.

L'attaquant des Sabres de Buffalo Jack Eichel, le défenseur des Bruins de Boston Charlie McAvoy et l'attaquant des Coyotes de l'Arizona Clayton Keller font partie des joueurs qu'il a dirigés.

« Il y a deux choses que j'essaie de faire : la première est d'être juste, et la deuxième est d'être exigeant, et il est difficile de trouver l'équilibre entre les deux », a confié Quinn au BU Today lorsqu'il était l'entraîneur de l'établissement. « Lorsqu'un entraîneur est exigeant envers un joueur ou qu'il se met sur son cas, ce joueur se dit "Il ne m'aime pas", ce qui ne pourrait être plus éloigné de la réalité. "Au contraire, je t'aime beaucoup, je veux que tu réussisses, et voici ce que tu dois faire pour connaître du succès". »

Quinn, un défenseur, a été sélectionné au 13e rang au total du repêchage 1984 de la LNH par les North Stars du Minnesota, mais sa carrière de joueur a été chamboulée par un diagnostic de caillot sanguin. Il s'est entendu avec les Rangers en 1992 et a évolué avec Binghamton dans la Ligue américaine de hockey avant de prendre sa retraite en 1993 après avoir joué avec Cleveland dans la Ligue internationale de hockey.

« J'aspirais assurément à jouer dans la Ligue nationale de hockey et à participer aux Jeux olympiques, comme tous les joueurs qui passent par l'Université de Boston, a indiqué Quinn. Lorsque je tentais de trouver ce que j'allais faire du reste de ma vie, je me suis dit que ce serait super de pouvoir donner aux étudiants-athlètes ce que mes entraîneurs m'ont donné, et cela m'a mené mis sur la voie pour devenir entraîneur. »

Quinn a rejoint l'Avalanche comme entraîneur de Lake Erie dans la LAH en 2009-10. Il a montré un dossier de 115-94-7-20 avant d'être nommé adjoint à Joe Sacco au Colorado en 2012-13.

Le natif de Cranston, au Rhode Island, a entrepris sa carrière d'entraîneur comme adjoint à l'Université Northeastern en 1994, et il a été entraîneur adjoint deux fois pour les États-Unis au Championnat du monde de la FIHG (2007, 2012).

Il a été nommé entraîneur de l'Université de Boston le 26 mars 2013, alors qu'il a été choisi pour remplacer Jack Parker au détriment de candidats comme Mike Sullivan, qui dirige maintenant les Penguins de Pittsburgh, et John Hynes, qui est l'entraîneur des Devils du New Jersey. Quinn a présenté une fiche de 105-68-21 en cinq saisons, et le 20 avril, il a été nommé entraîneur des États-Unis en vue du Championnat mondial junior 2019 de la FIHG.

« L'importance du hockey, et ce que le hockey m'a donné dans la vie, je ne peux le mesurer, a mentionné Quinn. Le hockey est devenu mon gagne-pain, et m'a donné plusieurs amitiés, une qualité de vie, et une profession que j'aime. Je n'ai pas eu l'impression de travailler un seul jour de ma vie. »

Le directeur général adjoint des Rangers Chris Drury a évolué à l'Université de Boston entre 1994 et 1998, tandis que 13 joueurs de l'édition actuelle des Rangers ont joué dans la NCAA, dont le défenseur Kevin Shattenkirk à l'Université de Boston.

New York a conclu la dernière campagne avec un dossier de 34-39-9 et a terminé à 20 points d'une place en séries éliminatoires. Les Rangers parleront au neuvième rang au total du repêchage 2018 de la LNH, et l'attaquant de l'Université de Boston Brady Tkachuk est l'un des meilleurs espoirs en vue de cet encan.

Les Rangers étaient la seule équipe de la LNH à ne pas avoir d'entraîneur.

Herb Brooks a également dirigé les Rangers après avoir quitté la NCAA (Université du Minnesota, 1981). Trois autres entraîneurs ont fait le saut de la NCAA directement à la LNH : Dave Hakstol (Université du Dakota du Nord avec les Flyers de Philadelphie, 2015), Bob Johnson (Université du Wisconsin avec les Flames de Calgary, 1982) et Ned Harkness (Université Cornell avec les Red Wings de Detroit, 1970).

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.