Skip to main content

Les raisons qui expliquent la qualification du Lightning pour les séries

Tampa Bay, qui n'avait pas pris part au tournoi printanier l'an dernier, a pu miser sur des saisons exceptionnelles de plusieurs de ses piliers

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

Le Lightning de Tampa Bay participera aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley après les avoir ratées la saison dernière.

Le Lightning, qui a assuré sa place au tournoi printanier dimanche, mène la section Atlantique et est au deuxième rang du classement de la LNH avec 102 points en 72 matchs. L'équipe est en position de remporter le championnat de sa section tout en finissant au sommet de l'Association de l'Est.

Voici cinq raisons pour lesquelles le Lightning est parvenu à atteindre les séries éliminatoires.

1. La course aux trophées

Il est impossible de parler de la course aux trophées dans la LNH sans mentionner plusieurs joueurs du Lightning comme de sérieux candidats aux différents honneurs individuels.

Nikita Kucherov est en route pour remporter le trophée Art Ross et il pourrait être un candidat pour le trophée Hart. Il a 93 points (36 buts, 57 assistances) et il est le meilleur pointeur de la ligue depuis le 14 décembre.

Andrei Vasilevskiy est un favori pour le trophée Vézina depuis le début de la saison. Il mène la LNH au chapitre des victoires (40). Il est également à égalité au sixième rang pour le pourcentage d'arrêts (,922) et vient au 11e rang pour la moyenne de buts alloués (2,53) parmi les gardiens avec 40 matchs ou plus de disputés.

Video: TBL@MTL: Arrêt incroyable de Vasilevskiy en fusillade

« On ne peut pas décrire à quel point il est important pour nous et à quel point il a bien joué », a dit l'entraîneur du Lightning Jon Cooper. « Il nous donne une chance de gagner chaque soir. »

Victor Hedman pourrait mettre le grappin sur le trophée Norris pour la première fois. Hedman est sixième chez les défenseurs avec 52 points (12 buts, 40 aides) et il vient au cinquième rang pour le temps de glace moyen par match (25:56). Son différentiel de plus-26 le place à égalité au deuxième échelon chez les défenseurs de la LNH.

En plus, la recrue du Lightning Yanni Gourde pourrait obtenir des votes pour le trophée Calder tandis que Cooper pourrait être considéré pour le trophée Jack-Adams. Le travail du directeur général Steve Yzerman pourrait être souligné lors du vote pour le directeur général de l'année.

2. Un Stamkos en santé et productif

Steven Stamkos est en route pour jouer 82 parties et obtenir plus d'un point par match, un élément digne de mention lorsque l'on considère l'historique de blessures du capitaine du Lightning.

Stamkos a 84 points (27 filets, 57 passes) en 72 rencontres. Il a joué principalement avec Kucherov, formant potentiellement l'un des meilleurs duos offensifs de la Ligue.

Video: PHI@TBL: Stamkos tire sur réception en A.N.

Ils avaient connu un bon début de saison l'an dernier, lorsqu'ils avaient combiné un total de 41 points (17 buts, 24 mentions d'aide) au cours des 17 premiers matchs, mais Stamkos avait raté les 65 autres parties en raison d'une blessure au genou droit qui a nécessité une opération. Le Lightning avait raté les séries éliminatoires.

Stamkos avait également raté les cinq derniers matchs de la saison régulière 2015-16 et il n'était pas revenu avant le match numéro sept de la finale de l'Association de l'Est contre les Penguins de Pittsburgh en raison d'un caillot de sang dans son bras droit. Le Lightning s'était incliné dans le match numéro sept.

3. De la profondeur en attaque

Tampa Bay est l'une des deux équipes de la LNH (Maple Leafs de Toronto) qui comptent huit joueurs avec 40 points ou plus.

En plus de Kucherov, Stamkos et Hedman, Brayden Point totalise 58 points, Gourde en a 54, Tyler Johnson en cumule 48, Alex Killorn en compte 41 et Vladislav Namestnikov en avait amassé 44 avant d'être échangé aux Rangers de New York le 26 février.

Video: VAN@TBL: Gourde double l'avance du Lightning

Ondrej Palat était en route pour une campagne de 53 points avant d'être contraint à sortir de l'alignement à cause d'une blessure au bas du corps. Palat a raté 26 matchs consécutifs depuis le 22 janvier. Il a 30 points en 46 rencontres.

« Kucherov et Stamkos sont les gars que tous surveillent et ç'a créé des occasions pour le reste de l'équipe, a expliqué Gourde. Nous exécutons les jeux et devons être en mesure d'en tirer profit. »

4. Dominants sur la route

Le Lightning mène la LNH avec 23 gains sur la route et l'équipe est au deuxième rang derrière les Predators de Nashville avec 48 points amassés à l'étranger (23-11-2). Tampa Bay a montré un dossier de 7-0-1 sur les patinoires adverses du 16 octobre au 12 novembre, et une fiche de 11-6-1 dans ces mêmes circonstances entre le 31 décembre et le 24 février.

5. Excellents en surtemps

Le Lightning montre une fiche de 12-4 dans les matchs qui ont requis plus de 60 minutes, 6-2 en prolongation et 6-2 en tirs de barrage. Seulement les Blue Jackets de Columbus (13) ont plus de gains combinés en prolongation et en fusillade.

La séquence clé est survenue entre le 24 février et le 10 mars, quand le Lightning a présenté un dossier de 6-0-1 dans les matchs qui se sont conclus en surtemps.

Video: FLA@TBL: Point contourne Dadonov et marque

« Nous trouvons des façons de gagner », a affirmé Point, qui a quatre buts gagnants en prolongation et quatre filets décisifs en fusillade, ce qui le place à égalité au sommet de la ligue dans chacune des catégories.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.