Skip to main content

Les Predators s'attendent à un style de jeu plus rapide contre Pittsburgh

Les joueurs de Nashville ont hâte de se mesurer aux vedettes des Penguins

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur senior de la rédaction NHL.com

NASHVILLE -- Un sentiment de soulagement a fait place à l'objectif ultime pour les Predators de Nashville vendredi quand ils se sont réunis pour leur première séance d'entraînement depuis qu'ils ont découvert qu'ils affronteront les Penguins en Finale de la Coupe Stanley 2017.

« Il est bon de connaître notre adversaire et d'avoir la chance d'y réfléchir », a déclaré le défenseur des Predators Mattias Ekholm à la suite d'un entraînement intense au Centennial Sportsplex. « Je crois que ça va être une excellente série. »

Les Penguins, champions en titre de la Coupe Stanley, ont confirmé leur place dans une deuxième Finale de suite jeudi grâce à une victoire de 3-2 face aux Sénateurs d'Ottawa en deuxième prolongation du match no 7 de la finale de l'Association de l'Est. La majorité des Predators, sinon tous les joueurs, ont regardé le match, tant comme amateurs de hockey que comme professionnels à la recherche d'un avantage potentiel contre un futur adversaire.

« C'était un match incroyable, a dit le défenseur de Nashville Ryan Ellis. Maintenant, c'est juste une autre équipe difficile à battre, une autre tâche difficile pour nous. Évidemment, nous ne les affrontons que deux fois par saison, alors nous devrons rafraîchir nos connaissances de leur système. »

Le match no 1 de la Finale quatre de sept aura lieu lundi au PPG Paints Arena (20h H.E.; TVA Sports, CBC, SN, NBC).

Nashville a divisé la série avec Pittsburgh en saison régulière, gagnant 5-1 à domicile à Nashville le 22 novembre et perdant 4-2 à Pittsburgh le 31 janvier.

Presque quatre mois sont passés depuis le dernier affrontement et chaque équipe est bien différente de celles qui se sont affronté lors de cette soirée de janvier à Pittsburgh.

Les joueurs le comprennent. Alors que les Predators commençaient à analyser les vidéos vendredi, plusieurs d'entre eux en sont venus à la conclusion que l'équipe qui ressemble le plus aux Penguins est celle des Blackhawks de Chicago, que Nashville a balayés en première ronde dans l'Association de l'Ouest.

« Je crois que la série sera un peu différente à celles que nous avons connues lors des deux dernières rondes, ils sont presque plus similaires à Chicago avec leur vitesse et leurs aptitudes », a déclaré Peter Laviolette, l'entraîneur des Predators.

Dans les deux dernières rondes, les Predators ont affronté les Blues de St. Louis et les Ducks d'Anaheim. Chaque série a été remportée par Nashville en six matchs et a été marquée par le style de jeu physique de chaque équipe.

« St. Louis a été robuste et Anaheim a été hyper-robuste; Chicago est plus semblable à [Pittsburgh], a dit Ekholm. [Les Blackhawks] ont trois trios d'attaquants très talentueux et ils peuvent s'imposer en territoire offensif, et je crois que Pittsburgh est bâti de la même façon.

« Le fait que nous ayons balayé les Blackhawks est une bonne chose. J'ai hâte, je crois que ce sera une excellente série qui va être décidée par l'équipe qui se concentre davantage sur les détails et qui peut mieux jouer selon son système. Cette équipe va remporter la Coupe. »

Nashville s'est servi de son top-4 défensif pour contrer les éléments offensifs des Blackhawks. Le duo de P.K. Subban et Ekholm s'est occupé du trio de Patrick Kane, alors que Roman Josi et Ellis ont été déployés contre le trio de Jonathan Toews.

Les Blackhawks, la meilleure équipe dans l'Association de l'Ouest en saison régulière, ont marqué un total de trois buts en quatre matchs. Toews et Kane ont chacun inscrit un seul but.

« Tout comme Chicago, ils ont beaucoup d'attaquants dont il faut être conscient, ce sera un match rapide », a dit Ellis.

Aucun attaquant ne mérite plus d'attention que les joueurs de centre Evgeni Malkin, qui mène les séries avec 24 points (sept buts), et Sidney Crosby, qui a marqué 20 points (sept buts).

Les Predators sont prêts à relever le défi de frustrer le duo dynamique des Penguins.

« Chaque fois que leurs vedettes sont sur la glace, il faut savoir où ils sont et être prêt mentalement », a déclaré le gardien des Predators Pekka Rinne.

Ellis a été un des nombreux joueurs des Predators qui admettaient avoir hâte de se mesurer à Crosby et Malkin.

« Pour moi, quand j'avais 15, 16, 17 ans, j'ai vu Sid, Malkin et [Phil] Kessel faire leur entrée dans la ligue; je suis devenu un amateur et d'avoir maintenant la chance d'affronter de tels joueurs, c'est enlevant. »

Les Predators ont hâte de se mettre au boulot. Ils se rendront à Pittsburgh samedi, ils s'entraîneront dimanche et ils entameront une quatrième série de suite à l'étranger, où ils ont maintenu une fiche de 3-0 lors des matchs no 1.

« J'aime avoir l'occasion d'entamer la série à l'étranger, de passer du temps avec les gars à l'hôtel, a admis Rinne. Ça t'aide à te concentrer sur la tâche, tu ne penses qu'au match et il y a peu de distractions.

« C'est une bonne chose pour nous et cela a rapporté, mais c'est évidemment une nouvelle série et un nouveau match, et nous devons l'aborder comme si c'était le match le plus important de notre carrière. »

En voir plus