Skip to main content

Les Predators n'oublient pas la contribution de Johansen

Ses coéquipiers ont souligné les efforts du joueur de centre blessé

par Robby Stanley / Correspondant NHL.com

NASHVILLE - Ce n'était peut-être qu'une simple accolade, mais Roman Josi envoyait un message fort à Ryan Johansen après que les Predators de Nashville eurent signé une victoire de 6-3 face aux Ducks d'Anaheim pour remporter le championnat de l'Association de l'Ouest pour la première fois dans leur histoire.

Ce message en était un d'amour et d'appréciation profonde pour le travail accompli par Johansen, qui a aidé les Predators à atteindre la Finale de la Coupe Stanley.

 

Les Predators étaient réunis autour du Trophée Clarence S. Campbell et venaient de finir de prendre une photo de groupe. Johansen était au centre de la photo sur des béquilles, un rappel de l'opération qu'il a dû subir après le match no 4.

Josi s'est approché de Johansen et lui a rappelé à quel point il avait été important pour les Predators au cours de leur historique parcours.

« Je lui ai dit que je l'aimais, a déclaré Josi. Nous nous ennuyons de lui. C'est une grosse partie de l'équipe. Il a bien joué en séries. Je lui ai dit que nous nous ennuyons mais qu'il demeure une partie importante de l'équipe. »

Les Predators n'ont pas manqué d'adversité au cours de leur parcours jusqu'en Finale. En plus de perdre Johansen, Kevin Fiala s'est fracturé le fémur gauche et Craig Smith est tenu à l'écart du jeu depuis le match no 3 de la série de premier tour face aux Blackhawks de Chicago.

Les Predators ont toujours bien répondu jusqu'ici.

« C'est quelque chose sur laquelle nous avons travaillé tout au long de l'année dans le vestiaire, a déclaré l'entraîneur Peter Laviolette. Plusieurs équipes parlent du caractère, de la culture et nous avons travaillé sur ces choses au cours de la saison. C'est en partie de faire en sorte que chaque individu prenne ses responsabilités.

« Et d'enlever ces pièces a été difficile. Ce sont des éléments importants. Craig Smith, Kevin Fiala, Ryan Johansen, ce sont des gars que nous aimerions avoir dans la formation, mais ils ne sont pas disponibles. À ce stade, il n'y a qu'un choix, couler ou nager. »

Les Predators ont choisi de nager et auront l'occasion de gagner la Coupe Stanley pour la première fois contre le gagnant de la série entre les Sénateurs d'Ottawa et les Penguins de Pittsburgh, et ils devront le faire sans leur premier joueur de centre.

Mais s'il n'y a jamais eu de doutes sur l'appréciation des amateurs de Nashville envers Johansen, la présentation d'avant-match a été évocatrice.

L'ancien porteur de ballon des Titans du Tennessee Eddie George a allumé la foule en agitant sa serviette jaune, puis la caméra s'est tournée vers Johansen et Fiala. Les partisans ont crié comme si les Predators avaient déjà gagné le match.

À ce moment, et après la victoire des Predators, Johansen ne pouvait arrêter de sourire. Ses coéquipiers espèrent bien lui donner une autre raison de sourire en gagnant quatre autres matchs. 

En voir plus