Skip to main content

Les Penguins ne confirment pas leur gardien partant

Pittsburgh pourrait revenir avec la recrue Murray, ou opter pour un Fleury en santé pour amorcer la finale de l'Association de l'Est

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

Des doutes subsistent quant à l'identité du gardien partant des Penguins de Pittsburgh en vue du match no 1 de la finale d'Association contre le Lightning de Tampa Bay, qui s'amorcera vendredi au Consol Energy Center.

La recrue Matt Murray va vraisemblablement conserver son poste de partant après avoir remporté sept de ses neuf départs en séries, mais il existe une chance que les Penguins choisissent d'y aller avec Marc-Andre Fleury, qui n'a pas joué depuis qu'il a subi sa deuxième commotion cérébrale de la saison le 31 mars.

 

« Ce n'est pas différent que lorsque nous prenons une décision à une autre position de notre alignement, a insisté l'entraîneur Mike Sullivan. Nous tentons de prendre les meilleures décisions afin de nous donner la meilleure chance de gagner. Lorsque nous avons ces conversations à l'interne, c'est toujours la première question que je pose. »

Peu importe qui sera devant le filet, le Lightning va représenter un défi différent pour les Penguins.

Au cours des deux premières rondes des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, les Penguins ont éliminé les Rangers de New York et les Capitals de Washington, des équipes imposantes qui ont tenté de dominer physiquement les joueurs de plus petit gabarit des Penguins. La vitesse de Pittsburgh s'est révélée mortelle pour ses deux premiers adversaires, mais il se pourrait qu'elle ne soit pas suffisante contre Tampa Bay.

Le Lightning est tout aussi rapide, selon certains joueurs des Penguins, mais cela ne forcera pas Pittsburgh à modifier son approche.

« Les Capitals de Washington ont tenté de nous intimider. Ils ont tenté de nous vaincre en utilisant la robustesse et en nous intimidant, a noté le défenseur des Penguins Ben Lovejoy. Cette série sera différente. Cette équipe joue de manière plus similaire à la nôtre. Ils vont tenter de nous battre avec le patin et le talent. »

Lovejoy a ajouté que le Lightning possède des joueurs imposants à la ligne bleue, avec trois défenseurs d'au moins 6 pieds 5 pouces et 220 livres. Il souligne toutefois que leur taille n'enlève toutefois rien à leur vitesse.

« Ces défenseurs soutiennent l'attaque, a expliqué Lovejoy. Victor Hedman est souvent le quatrième joueur, s'il ne mène pas carrément l'attaque. […] Ils tentent d'attaquer avec de la vitesse, et ils misent sur beaucoup de talent. »

Le Lightning a remporté les trois matchs entre les deux équipes en saison régulière. Tampa Bay a inscrit au moins quatre buts dans chacune de ces victoires, le dernier duel remontant au 20 février, un gain de 4-2 de Tampa Bay au Consol Energy Center.

Bien des choses ont changé depuis. Le capitaine du Lightning Steven Stamkos a marqué son 24e but de la saison dans cette rencontre, mais il tente présentement de garder la forme pour un éventuel retour au jeu à la suite d'une opération visant à retirer un caillot sanguin près de sa clavicule droite.

« Il n'y a vraiment pas d'échéancier, a admis Stamkos après l'entraînement mercredi. C'est la portion frustrante, c'est un processus, et chaque fois que l'on passe au travers quelque chose comme ça avec une opération de cette ampleur, il faut évidemment faire preuve de prudence. »

Stamkos s'est à nouveau entraîné avec un chandail rouge lui interdisant tout jeudi au Consol Energy Center. contact

 

En voir plus