Skip to main content

Les Penguins identifieront leur gardien partant mardi

Sullivan attendra une autre journée avant de faire connaître son choix entre Fleury et Murray en vue du sixième match contre le Lightning

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

PITTSBURGH -- Les discussions ayant trait au poste de gardien partant des Penguins de Pittsburgh se poursuivront jusqu'à mardi matin... au moins.

Lorsqu'il a rencontré les médias avant de prendre un vol nolisé en direction de Tampa, lundi, l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan n'a pas annoncé qui, entre Marc-André Fleury et Matt Murray, serait son gardien partant en vue du sixième match de la finale de l'Association de l'Est, que Pittsburgh doit absolument remporter pour éviter l'élimination.

Le Lightning de Tampa Bay mène la série quatre de sept 3-2 et pourrait y mettre fin à l'occasion de ce sixième match, qui sera disputé mardi soir au Amalie Arena (20h HE ; TVA Sports, CBC, NBCSN).

« Je rendrai ma décision en matinée », a indiqué Sullivan, qui a qualifié cette décision de « difficile » à prendre.

« C'est un contexte qui n'est pas facile, a-t-il souligné. Nous croyons en nos gardiens. Nous estimons que nous avons des gens de qualité. Mais il s'agit d'une situation imparfaite et en tenant compte de tous les facteurs, nous tenterons de prendre la meilleure décision possible, dans le but de nous donner les meilleures chances de l'emporter. C'est toujours ce que nous cherchons à faire et la voie que nous voulons suivre. Et nous continuerons d'agir de cette façon dans ce cas-ci aussi. »

Sullivan a cru que Fleury donnait aux Penguins les meilleures chances de l'emporter lors du cinquième match, dimanche, mais le gardien québécois a accordé quatre buts en 25 tirs dans un revers de 4-3 subi en prolongation. Il en était à son premier départ depuis le 31 mars.

Sullivan s'est raidi lorsqu'on lui a demandé si la longue période d'inactivité vécue par Fleury s'avérait un obstacle trop difficile à surmonter.

« C'est difficile de répondre à cette question », a affirmé Sullivan.

L'entraîneur des Penguins s'est dit d'avis que Fleury a commencé le match en force, mais que le match « lui a glissé un peu des doigts » par la suite.

Fleury a alloué les quatre buts sur les 14 derniers tirs qu'il a affrontés.

« À la défense de Marc, c'est une situation difficile à gérer quand tu n'as pas joué depuis longtemps et qu'on te lance dans un environnement où l'enjeu est aussi élevé, a noté Sullivan. Mais j'ai trouvé qu'il a eu l'air vraiment solide dans les premiers moments du match, il suivait très bien la rondelle. »

Les coéquipiers de Fleury ont également défendu leur vétéran gardien.

« Je trouve qu'il a bien joué, a dit le joueur de centre Evgeni Malkin. Il a sauvé la barque au moins deux fois. Ç'a été un match difficile pour tout le monde [dimanche], mais je pense que Marc-André a très bien joué. »

Murray, qui est âgé de 21 ans, a amorcé les 13 matchs précédents avant d'être laissé sur le banc en vue du cinquième affrontement. Il a une fiche de 3-3 avec un pourcentage d'arrêts de ,892 à ses six plus récents départs après avoir montré un dossier de 6-1 avec un pourcentage d'arrêts de ,944 à ses sept premiers départs des séries.

Sullivan a déclaré avant le cinquième match qu'il n'avait pas perdu confiance en Murray et qu'il s'attendait à ce qu'il donne une solide performance s'il devait se retrouver de nouveau devant le filet.

« Nous avons un groupe coriace qui a affiché beaucoup de détermination même s'il a été confronté à une tonne d'adversité durant la saison, a affirmé Sullivan. Je ne crois pas qu'il y ait eu une équipe dans la Ligue qui ait affronté autant d'obstacles du début du camp d'entraînement jusqu'à maintenant. Ces gars-là ont affiché leur détermination encore et encore. Il est probable que maintenant, cette détermination sera mise à l'épreuve plus que jamais, mais je continue de croire en ce groupe. Je crois que nous avons un groupe formidable qui va réagir de la bonne façon. »

En voir plus