Skip to main content

Les Penguins effacent un déficit de trois buts et éliminent les Flyers 5-3

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - En déficit de trois buts et confrontés à des adversaires inspirés, dans un édifice peu accueillant de surcroît, les joueurs des Penguins de Pittsburgh auraient facilement pu amorcer leur préparation pour un septième match, devant leurs partisans. Mais non.

Sergei Gonchar et Sidney Crosby ont contribué à une incroyable remontée, et les Penguins ont accédé au deuxième tour des séries éliminatoires.

Gonchar a fait bouger les cordages à 2:19 de la troisième période et les Penguins ont éliminé les Flyers de Philadelphie en six matchs grâce à une victoire de 5-3, samedi après-midi.

Les Penguins, qui avaient sorti les Flyers en finale de l'association Est l'an dernier, ignorent encore quels seront leurs prochains rivaux.

De leur côté, les Flyers devront patienter une autre année pour mettre la main sur la coupe Stanley, eux qui n'ont pas gagné le précieux trophée depuis 1975.

Crosby a créé l'égalité en deuxième période et ajouté un but dans un filet désert pendant la dernière minute de jeu. Ruslan Fedotenko et Mark Eaton ont également touché la cible et Marc-André Fleury a stoppé 22 rondelles.

"La sensation est agréable", a reconnu le capitaine des Penguins. "Il y a eu de grandes rivalités entre nous au fil des ans. Leur édifice est bruyant. Ils jouaient bien et les spectateurs étaient dans le match. Lorsque c'est devenu silencieux dans le building, c'était gratifiant."

Mike Knuble et Joffrey Lupul ont marqué dans un intervalle de 51 secondes vers la fin de la première période, et Daniel Brière, en avantage numérique tôt en deuxième période, a complété pour les Flyers.

"Nous avons réalisé beaucoup de belles choses, mais un fait demeure : nous avons perdu et nous sommes éliminés", a rappelé le capitaine des Flyers, Mike Richards.

Après que les Penguins eurent marqué trois buts sans riposte pour porter le score 3-3, Gonchar leur a rapidement donné les devants au début du troisième tiers déjouant Martin Biron à l'aide d'un tir frappé, pour son premier but des séries.

"Son but m'a fait sourire, a confié Dan Bylsma, l'entraîneur en chef des Penguins, parce que j'avais lu qu'il ne marquait plus."

Les hommes de John Stevens ont eu une chance de ramener les deux équipes à la case départ quelques minutes plus tard, mais Claude Giroux a vu son tir aboutir sur la barre horizontale.

Les Flyers étaient demeurés en vie grâce à un gain de 3-0 jeudi soir à Pittsburgh, mais ils ont été incapables de protéger une avance de trois buts devant leurs partisans, samedi. Ils affichent maintenant un dossier de 0-15 lorsqu'ils tirent de l'arrière 3-1 dans une série, et n'ont pas forcé la tenue d'un septième match depuis leur revers en finale aux mains des Oilers d'Edmonton en 1987.

Comme les Pirates!

Alors que tout ce que touchaient les joueurs des Flyers semblait se transformer en or, les Penguins ont inscrit deux buts en moins de deux minutes, peu de temps après le filet de Brière.

Fedotenko a d'abord profité du retour d'un tir de Evgeni Malkin pour réussir le premier but des Penguins, 29 secondes après celui de Brière. Eaton a ensuite frappé un disque au vol après qu'un tir de Tyler Kennedy eut frappé Biron et rebondi dans les airs.

Crosby a marqué un but semblable à celui de Eaton avec 3:01 à jouer à la période médiane, après que le gardien des Flyers eut été incapable de saisir un tir de Bill Guerin.

Appuyés par des spectateurs bruyants formant une véritable mer orangée, les joueurs des Flyers ont connu un spectaculaire début de rencontre. Ils ont dominé leurs rivaux dans toutes les facettes du jeu et après 20 minutes, ils menaient 2-0.

Richards a préparé le premier but des Flyers grâce à un brillant effort individuel. Richards a volé la rondelle à Maxime Talbot, l'a poussée du patin avant de la reprendre et s'est échappé vers Fleury, qui a effectué l'arrêt. Mais Knuble a pu s'emparer du retour et a logé le disque au-dessus de l'épaule du gardien des Penguins.

L'annonceur-maison n'avait pas terminé de donner les détails du but que Lupul doublait l'avance des Flyers, après avoir reçu une superbe passe de Giroux.

Brière a profité d'une punition à Crosby pour procurer une avance de trois buts aux Flyers, complétant une belle pièce de jeu avec Simon Gagné à 4:06 de la deuxième période.

En voir plus