Skip to main content

Crosby souhaite voir les Penguins afficher plus de constance

Pittsburgh doit redresser la situation dès maintenant, alors que l'équipe occupe le sixième rang de la section Métropolitaine

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH - Sidney Crosby sait que le temps commence à presser pour les Penguins de Pittsburgh.

Pittsburgh occupe le sixième rang de la section Métropolitaine, deux points devant les Devils du New Jersey au dernier rang, et à huit points des Capitals de Washington en première place. Crosby, qui a amassé 10 points (six buts, quatre passes) en six matchs depuis qu'il est revenu au jeu à la suite d'une blessure au haut du corps, sait que son équipe doit redresser la situation très bientôt.

« Nous sommes en décembre, a relevé Crosby. Le temps passe vite, et je ne dirais plus qu'il est tôt dans la saison. Cette période est terminée. »

Après 25 parties, les Penguins présentent un dossier de 10-10-5 après avoir encaissé deux défaites de suite. Ils affichaient une fiche de 3-0-1 à leurs quatre matchs précédents après avoir perdu neuf de leurs dix parties précédentes (1-7-2) entre le 30 octobre et le 19 novembre.

À LIRE AUSSI : Les Penguins acquièrent Pettersson des Ducks | Gagné : Les Penguins, à l'image des Blackhawks et des Kings?

« Nous devons simplement faire preuve de constance, a avancé Crosby. Nous devons trouver des manières de ne pas nous tirer dans le pied avec de grosses erreurs, et si nous en commettons, nous devons être en mesure de nous tirer du pétrin les uns les autres. Il faut obtenir de gros jeux, de gros buts. Nous allons tous commettre des erreurs. Tout le monde en fait. 

« Nous en avons probablement commis trop pour pouvoir nous en remettre. Mais lorsque les choses vont bien, nous sommes capables de nous en sortir malgré tout. »

Les Penguins pourront commencer à travailler sur ces erreurs contre l'Avalanche du Colorado au PPG Paints Arena mardi (19 h (HE); TVAS, ATTSN-PT, ALT, NHL.TV). Crosby a inscrit un tour du chapeau naturel pour aider Pittsburgh à effacer un déficit de 3-0 avant d'accorder trois buts en troisième période dans un revers de 6-3 au Colorado le 28 novembre.

Au cours des deux dernières semaines, les Penguins ont constamment répété qu'ils étaient satisfaits de leur rendement même si les résultats n'étaient pas au rendez-vous. Crosby pense maintenant qu'ils ont atteint un point où seuls les résultats comptent.

« Vous voulez toujours mettre l'accent sur les choses que vous faites bien, mais en fin de compte, l'important est de gagner des matchs, a résumé Crosby. Vous pouvez le faire de différentes manières. Il faut faire preuve de constance. Il faut être en mesure de bien évaluer la manière dont nous jouons, mais il arrive qu'il n'existe pas de statistiques qui indiquent comment faire pour gagner.

« Les bonnes équipes sont en mesure de le faire. Nous devons le faire davantage et avec plus de constance. »

Le manque de constance a été surtout évident en défensive. Ce fut à nouveau le cas samedi, alors que les Penguins ont accordé deux buts sur trois échappées dans un revers de 4-2 à domicile contre les Flyers de Philadelphie.

Video: PHI@PIT: Konecny déjoue DeSmith en échappée

Casey DeSmith a cédé trois buts sur 25 lancers dans cette défaite après avoir remporté ses trois départs précédents en remplacement du gardien blessé Matt Murray (bas du corps). Le réserviste Tristan Jarry a obtenu deux départs en l'absence de Murray, allouant deux buts sur 37 lancers dans une défaite de 2-1 en prolongation face aux Bruins de Boston en 23 novembre et cinq buts sur 25 tirs dans la défaite contre l'Avalanche.

Murray se rapproche d'un retour au jeu après avoir patiné en solitaire avant l'entraînement lundi, a indiqué l'entraîneur Mike Sullivan.

Les Penguins ont répondu à leurs carences défensives en faisant l'acquisition du défenseur Marcus Pettersson dans une transaction avec les Ducks d'Anaheim en retour de l'attaquant Daniel Sprong, lundi. Sélectionné par les Ducks en deuxième ronde (no 38) du repêchage 2014 de la LNH, Pettersson a récolté 10 points (un but) en 49 matchs dans la LNH.

En attendant l'arrivée de Pettersson, le défenseur Brian Dumoulin a avoué que les Penguins doivent donner un coup de main à DeSmith et Jarry.

« Nous devons jouer avec confiance, a dit Dumoulin. Quand nous ne le faisons pas, nous réalisons nos pires performances. Je crois que c'est important pour nous de soutenir et de nous motiver l'un l'autre, peu importe si nous connaissons de bons ou de mauvais moments. »

À l'attaque, le manque de chimie au sein du troisième trio, composé du joueur de centre Derick Brassard de l'ailier gauche Zach Aston-Reese et de l'ailier droit Phil Kessel, est une raison importante qui explique le manque de production secondaire chez les Penguins.

Video: PIT@WPG: Aston-Reese brise l'impasse tard en 3e

Brassard a récolté six points (deux buts) en 16 rencontres. Kessel n'a pas touché la cible à ses six derniers matchs après avoir inscrit 10 buts lors de ses 19 premières rencontres, alors qu'il évoluait surtout avec le centre Evgeni Malkin au sein du deuxième trio.

Après la défaite samedi, Sullivan a mentionné qu'il allait considérer la dissolution de ce trio, mais l'a finalement gardé intact pendant l'entraînement lundi. La manière dont il gère le troisième trio n'est pas différente de sa gestion des trois autres lignes, a souligné Sullivan. Si cela devient nécessaire, des changements seront apportés.

« La ligne est toujours mince, a dit Sullivan. Quand faut-il séparer un trio, ou quand faut-il garder le trio intact afin que les gars puissent se souder et trouver une solution? Je crois que l'instinct de l'entraîneur est axé sur ce que nous voyons. Nous baserons nos décisions chaque jour sur ce que nous voyons. Ce n'est pas comme si notre personnel d'entraîneurs hésitait à apporter des modifications, parce que nous en avons assurément apporté beaucoup. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.