Skip to main content

Poolers : Top-25 des gardiens

Jaroslav Halak et David Rittich, les deux gardiens les plus améliorés en ce début de saison

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Alors que les équipes de la LNH ont franchi le premier quart de la saison, il est temps pour les poolers d'évaluer leurs options quant à leurs gardiens, en se posant la question : qui sont les portiers qui ont le plus amélioré leurs performances par rapport à la dernière saison?

Pour ce faire, j'ai décidé de comparer les statistiques de la présente saison avec celles de 2017-2018 dans cinq catégories habituellement prises en compte dans les pools : les pourcentages de victoires par départ, d'arrêts, de buts accordés, de blanchissages par départ et de départs de qualité (lorsque le pourcentage d'arrêt dans un match est supérieur à la moyenne de la ligue). L'addition du résultat dans chacune des catégories permet de créer une « cote d'amélioration ».

Bien sûr, ce n'est pas une science parfaite, puisque plusieurs raisons externes peuvent expliquer une hausse ou une baisse de performance, mais elle permet de repérer certaines tendances qui pourraient vous donner envie d'échanger votre gardien qui sous-performe pour un autre qui connaît une bonne saison.

À l'inverse, un gardien dont les statistiques sont de loin supérieures à celles de la saison précédente peut vous envoyer un signal d'alarme qu'un tel rythme pourrait être difficile à maintenir, et qu'il serait préférable de l'échanger alors que sa valeur est élevée.

À la lumière de ces comparaisons, deux gardiens ont amélioré leurs performances de façon drastique parmi les 37 qui ont obtenu au moins 10 départs. Le premier est Jaroslav Halak, dont la m.b.a. est passée de 3,19 à 1,98 en 13 départs avec les Bruins, le % arr. a connu une hausse de 31 points, en plus de doubler son nombre de blanchissages en comparaison à l'an dernier.

Bien sûr, Halak n'est pas le gardien numéro un de l'organisation, c'est plutôt Tuukka Rask. Or, ce dernier apparaît au 30e rang (sur 39) des gardiens dans ce jeu des comparaisons. Des performances inhabituelles dans son cas. Halak est donc un bon choix dans un pool quotidien lorsqu'il est d'office.

Video: PIT@BOS: Halak vole Guentzel de la mitaine

Le deuxième est David Rittich, des Flames de Calgary. Rittich n'avait débuté que 16 matchs avec les Flames l'an dernier, et ses performances (m.b.a. de 2,04; % arr. de ,930) sont grandement à la hausse, tout comme celles des Flames. À l'inverse, son coéquipier Mike Smith est le troisième gardien dont les statistiques ont été en décroissance jusqu'à présent cette année.

Thomas Greiss, avec les Islanders de New York, et Jimmy Howard, des Red Wings de Detroit apparaissent aussi au sommet de ce classement, en compagnie de Louis Domingue, du Lightning. Un bon signe pour Domingue, qui aura la tâche de remplacer Andrei Vasilevskiy pendant quelques semaines.

C'est le gardien des Blackhawks de Chicago Corey Crawford qui apparaît au bas de cette liste. Crawford n'a toutefois pas eu droit à un camp d'entraînement et il n'avait pas disputé un match depuis décembre 2017, victime d'une commotion cérébrale. On peut donc s'attendre à ce que ses statistiques s'améliorent quelque peu d'ici à la fin de la saison.

Étonnamment, celui qui suit Crawford dans la liste des plus importantes régressions est Connor Hellebuyck des Jets de Winnipeg. Étonnant puisque les Jets sont au 10e rang de la LNH, mais toutes ses statistiques sont en baisse dans les cinq catégories utilisées pour cet article. Alors que Hellebuyck était un choix sûr l'an dernier, il fait perdre des points importants aux poolers cette année, et ce, même s'il est à égalité au cinquième rang du circuit pour les victoires.

Les 10 gardiens ayant le plus amélioré leurs statistiques sont : Rittich, Halak, Greiss, Domingue, Howard, Casey DeSmith (PIT), Frederik Andersen (TOR), Ben Bishop (DAL), Semyon Varlamov (COL) et Henrik Lundqvist (NYR).
Les 10 portiers dont les performances sont le plus à la baisse sont : Crawford, Hellebuyck, Smith, Murray, Carter Hutton (BUF), Cam Ward (CHI), Martin Jones (SJS), Cam Talbot (EDM), Darcy Kuemper (ARZ) et Tuukka Rask (BOS).

N'oubliez pas que si votre gardien ne se retrouve pas dans les meilleurs de ce palmarès, ce n'est pas qu'il ne performe pas, mais plutôt qu'il offre des performances constantes par rapport à celles de l'an dernier. Voilà donc pourquoi Pekka Rinne ne s'y retrouve pas, mais est au deuxième rang de notre dernier classement hebdomadaire des gardiens de la LNH, que voici : 

1. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 1er

2. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 2e

3. Connor Hellebuyck, WIN
La semaine dernière : 3e

4. Devan Dubnyk, MIN
La semaine dernière : 4e

5. Sergei Bobrovsky, CLB
La semaine dernière : 6e

6. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 7e

7. Semyon Varlamov, COL
La semaine dernière : 8e

8. John Gibson, ANA
La semaine dernière : 9e

9. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 16e

Holtby se réchauffe, tout comme les Capitals. Après avoir raté quelques matchs parce qu'il était blessé, il a remporté ses trois dernières parties et a été le meilleur gardien de la dernière semaine. C'est le temps de le choisir dans un pool quotidien.

10. Carter Hutton, BUF
La semaine dernière : 13e

11. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 11e

12. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 15e

Après un lent début de saison, les choses se replacent pour Fleury. Il a remporté ses quatre départs de la semaine, cinq de ses six derniers matchs, le tout en offrant d'excellentes performances. Il est aussi le gardien qui a disputé le plus de matchs cette année, à égalité avec Craig Anderson des Sénateurs d'Ottawa.

13. Martin Jones, SJS
La semaine dernière : 10e

Les semaines avancent, les performances de Martin Jones ne s'améliorent pas. À un point tel qu'Aaron Dell a obtenu deux départs lors de la dernière semaine. Jones a accordé au moins quatre buts lors de quatre de ses cinq dernières sorties, et a permis moins de trois filets qu'une seule fois à ses 10 derniers matchs. Malgré ces affreuses statistiques, sa fiche est de 6-2-2 lors de cette période, ce qui explique pourquoi il se retrouve plus haut dans ce palmarès qu'il ne le devrait.

14. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 12e

15. Thomas Greiss, NYI
La semaine dernière: 17e

16. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 18e

17. Henrik Lundqvist, NYR
La semaine dernière : 19e

18. David Rittich, CGY
La semaine dernière : 24e

Il a disputé trois des quatre matchs des Flames dans la dernière semaine. Ses statistiques sont excellentes, et si l'équipe compte faire de lui le gardien numéro un, sa valeur augmentera rapidement. Serait-il libre dans votre pool, par hasard?

19. Antti Raanta, ARI
La semaine dernière : 14e

Il est de retour au jeu après avoir été blessé, mais sa semaine n'a pas été facile, cédant 11 buts en deux matchs. Donnez-lui un peu de temps.

20. Jimmy Howard, DET
La semaine dernière : 21e

21. Casey DeSmith, PIT
La semaine dernière : 25e

Avec la blessure de Matt Murray, le poste de gardien partant est offert à DeSmith. La constance qu'il a démontrée depuis le début de la saison devrait permettre aux Penguins de remonter au classement. Sa valeur est liée à la durée de l'absence de Murray et à la décision que prendra l'équipe lorsqu'il sera de retour.

22. Brian Elliott, PHI
La semaine dernière : 22e

23. Keith Kinkaid, NJD
La semaine dernière : 20e

24. Mikko Koskinen, EDM
La semaine dernière : s.o.

Koskinen a amorcé quatre des sept dernières parties des Oilers. Or, les deux matchs disputés par son coéquipier Cam Talbot ont été des catastrophes, avant de faire mieux dimanche contre les Kings, mais tout de même s'incliner. Edmonton ne gagne pas souvent, mais l'équipe pourrait le faire davantage avec un nouvel entraîneur-chef en Ken Hitchcock et avec Koskinen devant le filet.

25. Jaroslav Halak, BOS
La semaine dernière : s.o.

Il n'est peut-être pas le gardien numéro un des Bruins, mais il est presque invincible lorsqu'il est devant le filet. Il représente possiblement un meilleur choix à moyen terme que la majorité des gardiens qui ne sont pas dans ce classement.


A quitté le top-25 : Roberto Luongo, FLA
Il s'est à nouveau blessé, les Panthers ne gagnent pas. Bref, il sera difficile pour lui d'être payant dans un pool cette saison.

À surveiller : Linus Ullmark, BUF
Il n'a toujours pas subi la défaite en temps régulier cette saison (5-0-1), ses statistiques sont excellentes et les Sabres ne perdent plus. Il représente un bon choix à faible prix dans un pool quotidien.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.