Skip to main content

Les Jets et Byfuglien s'entendent afin de résilier son contrat

Le défenseur, qui n'a pas joué en 2019-20, devient joueur autonome sans compensation

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

WINNIPEG - Dustin Byfuglien et les Jets de Winnipeg se sont entendus pour mettre un terme au contrat du défenseur, vendredi.

Cette décision fait de Byfuglien un joueur autonome sans compensation. On ne sait toutefois pas si le défenseur de 35 ans désire poursuivre sa carrière dans la LNH.

« Chaque joueur est différent, a mentionné le directeur général des Jets Kevin Cheveldayoff, vendredi. La préparation mentale et la préparation physique de tous ces joueurs pour les rigueurs d'une saison dans la LNH sont différentes. Il est un gars de famille; il y a beaucoup de sacrifices à faire pour les joueurs quand leurs enfants sont jeunes et c'est un poids sur leurs épaules. Dustin a souvent joué à sa façon. Dans la présente situation, il a encore fait les choses à sa façon. »

Le 12 septembre dernier, Byfuglien avait demandé aux Jets un congé personnel, et il a été rapporté qu'il pensait à prendre sa retraite. Il a été suspendu par l'équipe le 20 septembre puisqu'il ne s'est pas rapporté au camp d'entraînement et il a raté les 71 matchs des Jets avant que la saison ne soit mise en pause le 12 mars.

« Le 11 septembre, la conversation nous a fait comprendre qu'il avait perdu le désir de jouer dans la Ligue nationale de hockey », a dit Cheveldayoff.

Byfuglien, qui a été opéré à la cheville en octobre, disputait la quatrième année d'un contrat de cinq ans. L'entente, paraphée le 8 février 2016, lui rapportait 7,6 millions $ par saison en moyenne.

Cheveldayoff a admis qu'il avait considéré échanger Byfuglien avant la date limite des transactions le 24 février, mais le défenseur lui a dit qu'il n'avait aucun intérêt à jouer ailleurs.

« Ce n'était pas tellement que nous avions décidé que nous voulions aller dans des directions différentes, c'était plutôt pour voir si c'était à propos d'être échangé, a relaté Cheveldayoff. J'ai posé la question à Dustin le 11 septembre, et je lui ai reposé la même question lorsqu'on s'est rencontré en octobre. Il n'a jamais été question de transaction. Nous avons tenté une dernière fois avant la date limite de voir si c'était à propos d'un échange. Je lui ai demandé s'il voulait aller jouer ailleurs. Il m'a répondu qu'il était content où il était. »

Le salaire de Byfuglien ne comptera plus sur la masse salariale de l'équipe pour cette saison et les prochaines années.

Winnipeg (37-28-6) pointe en quatrième place dans la section Centrale, deux points derrière les Stars de Dallas, et détient la première place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Ouest, deux points devant les Predators de Nashville et les Canucks de Vancouver.

Video: WPG@SJS: Byfuglien s'échappe et ouvre la marque

Les habiletés, la mobilité et le jeu physique de Byfuglien ont fait de lui le joueur le plus populaire des Jets presque instantanément après le déménagement de la concession d'Atlanta à Winnipeg en 2011. Byfuglien a récolté 363 points (102 buts, 261 passes) en 528 matchs avec les Jets.

« Il a des habiletés uniques, a souligné Cheveldayoff. Ce fut intéressant de le connaître au fil des années et de voir l'évolution de son jeu. Il y a de ces joueurs qui ont un talent naturel et Byfuglien en fait partie. Il était mobile et avait un excellent sens du hockey. Il aimait jouer de façon robuste et physique. Il pouvait être intimidant avec son gabarit (6 pieds 5 pouces, 120 livres), mais il n'était pas un joueur salaud. »

En 869 parties en carrière, il a inscrit 525 points (177 buts, 348 aides) et a remporté la Coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago en 2010. Byfuglien avait été échangé avec Ben Eager, Brent Sopel et l'espoir Akim Aliu aux Thrashers d'Atlanta en retour d'un choix de première et de deuxième ronde au Repêchage 2010 de la LNH, des attaquants Marty Reasoner et Joey Crabb et de l'espoir Jeremy Morin le 24 juin 2010.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.