Skip to main content

Les Hawks et les Wings réactualisent le duel des six équipes originales

LNH.com @NHL

DETROIT - Les Red Wings de Detroit vont passer d'un adversaire qui a fait ses preuves en séries éliminatoires, qui est imposant physiquement et bagarreur dans l'âme, à un autre qui fait sa première apparition en séries d'après-saison depuis 2002 et qui se fie principalement à sa vitesse et son agilité.

Pas de problème?

Pas certain.

Les champions de la coupe Stanley prévoient que les Blackhawks de Chicago les mettront à l'épreuve dans le cadre de la série finale de l'association Ouest, du moins autant que les Ducks d'Anaheim en demi-finale.

?a veut dire beaucoup si l'on considère que les Ducks ont chauffé les Red Wings tout au long de l'ultime rencontre de leur série, jeudi, et que leur entraîneur, Mike Babcock, a déclaré qu'il s'agissait de la meilleure série à laquelle il avait participé. Et que les joueurs eurent confié qu'il s'agissait de l'une des plus éprouvantes en carrière.

"Je crois que ce sera une autre série très dure", a dit le capitaine des Red Wings, Nicklas Lidstrom.

Les deux concessions, qui faisaient partie des six formations originales de la LNH, s'affronteront dès dimanche. Elles croiseront le fer pour la première fois depuis les séries éliminatoires de 1995, et pour la 15e fois de l'histoire.

"Je pense que c'est bon pour le hockey et que c'est formidable d'affronter les Blackhawks, a ajouté Babcock. Nous avons joué contre eux lors de la Classique hivernale, et maintenant nous faisons partie des quatre dernières formations qui jouent toujours au hockey."

Les Red Wings sont devenus la première équipe à atteindre la finale de l'Ouest après avoir soulevé la coupe Stanley, depuis 2002. Ils ont d'abord éliminé les Blue Jackets de Columbus en quatre matches lors de la première ronde éliminatoire, puis ont arraché de justesse les honneurs de la série face aux champions de 2007.

Les Blackhawks ont pour leur part éliminé tour à tour les Flames de Calgary et les Canucks de Vancouver en six rencontres, et sont au repos forcé depuis lundi dernier.

"Nous leur devons un certain respect, car ils ont accédé à la finale d'association après avoir vaincu des formations qui avaient de l'expérience en séries éliminatoires", a assuré Lidstrom.

Les Blackhawks se retrouvent en finale de l'Ouest pour la première fois depuis 1995, alors qu'ils s'étaient inclinés face aux mêmes Red Wings.

"Ce sera une série spéciale, a indiqué l'entraîneur Joel Quenneville. Si vous regardez notre cheminement depuis quelques années, et que vous constatez où nous nous trouvons aujourd'hui, vous réalisez que ce sera tout un défi, mais que ce sera une opportunité intéressante pour tout le monde."

"Il y a beaucoup d'histoire, d'animosité, de passion entre ces deux formations et nous jouons pour un enjeu important, a continué Quenneville. ??a veut dire beaucoup, et je crois que cela se réflètera dans la foule et dans les gradins."

Les Red Wings souhaitent remporter la coupe Stanley pour une cinquième fois en 12 saisons, et jeter un peu de baume sur le moral de cette région frappée de plein fouet par la récession économique.

"Je considère que ce sera bon pour la ville et l'??tat si nous continuons à gagner, a précisé Babcock. Les concessionnaires automobiles ferment et les choses vont mal, mais nous tentons de faire quelque chose pour aider les gens à se sentir un peu mieux."

En voir plus