Skip to main content

Les Sedin prêts à être honorés par les Canucks

Daniel et Henrik verront leurs numéros être retirés par Vancouver au cours d'une semaine complète de célébrations

par Kevin Woodley / Correspondant indépendant NHL.com

VANCOUVER - Daniel et Henrik Sedin verront leur carrière être honorée par les Canucks de Vancouver de la seule façon possible : côte à côte. 

C'est de cette manière que les jumeaux, aujourd'hui âgés de 39 ans, ont passé 17 saisons avec les Canucks après avoir été sélectionnés au deuxième et au troisième rang du Repêchage 1999 de la LNH.

À LIRE AUSSI : Boeser ratera au moins deux matchs des Canucks

Leurs casiers ont été arrangés de cette façon dans le nouveau vestiaire d'affichage interactif des légendes des Canucks à l'intérieur du Rogers Arena, qui a été dévoilé lundi pour le début d'une semaine complète de célébrations pour les Sedin. Et c'est aussi de cette façon que leurs numéros - 22 pour Daniel et 33 pour Henrik - seront hissés dans les hauteurs de l'amphithéâtre lors de la cérémonie d'avant-match de mercredi, une première pour deux frères dans la LNH.

Il est difficile d'imaginer les Sedin d'une autre manière, même s'ils ne pouvaient pas se l'imaginer plus tôt.

« Nous n'avons jamais pensé à cela, a affirmé Henrik lundi. Quels jumeaux ont atteint la LNH? Et ont été repêchés par la même équipe? Et ont remporté les titres de meilleur pointeur chacun leur tour? Pour nous, c'est seulement naturel. »

Les Sedin se sont retirés à la fin de la saison 2017-18 au sommet du livre des records des Canucks.

Henrik, un joueur de centre, est le meneur de tous les temps des Canucks pour les matchs joués (1330), les points (1070) et les passes (830); Daniel, un ailier, est le meneur au chapitre des buts marqués (393), et arrive au deuxième rang derrière son frère pour les matchs disputés (1306), les mentions d'aide (648) et les points (1041). Ils sont les deux seuls frères de l'histoire de la LNH à avoir inscrit au moins 1000 points chacun.

Video: VAN@EDM: Les Oilers rendent hommage aux Sedin

« Je ne pense pas que j'aurais accompli tout ça sans lui, a dit Henrik. Il m'a poussé. C'est difficile de s'entraîner à un niveau qui te permet d'atteindre la LNH, mais d'avoir un gars au même niveau dans tout, que ce soit au développé couché ou sur le vélo stationnaire, ça aide. Nous sommes tellement égaux. Chaque jour durant les étés, il me poussait à me surpasser et je faisais la même chose pour lui en retour. »

Ils ont dominé sur la glace avec leur habileté unique à se trouver constamment, à créer des jeux que certaines équipes ont copiés depuis. Henrik a mis la main sur le trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe, et le trophée Art-Ross, décerné au meilleur pointeur, en 2009-10 avec 112 points (29 buts, 83 passes); Daniel a remporté le Art-Ross l'année suivante avec 104 points (41 buts, 63 passes). Toutefois, ils n'ont pas toujours eu la certitude qu'ils resteraient ensemble, particulièrement avec les difficultés connues tôt dans leur carrière.

« Quand les choses étaient difficiles au début, on se demandait si on allait être échangés. Est-ce qu'ils nous échangeraient ensemble ou séparément? s'est souvenu Daniel. Qui sait? Nous avons été chanceux. Les gens ont cru en nous, même lorsqu'ils n'avaient pas raison de le faire, ils ont vu quelque chose en nous et nous en serons toujours reconnaissants. »

Plusieurs personnes seront présentes pour les célébrations, à commencer par la soirée des légendes, lundi, avant la rencontre entre les Canucks et les Predators de Nashville au Rogers Arena (22 h HE; SNP, FS-N, NHL.TV). Trois des quatre joueurs ayant vu leur numéro être retiré par Vancouver seront présents; Pavel Bure (10) ne pourra y être, mais Markus Naslund (19), Stan Smyl (12) et Trevor Linden (16) seront tous honorés. Ces trois joueurs ont joué un important rôle avec les Canucks pendant leur carrière, que ce soit sur la glace ou avec la direction, ou les deux.

Video: ARI@VAN: Dernier tour de magie des Sedin à Vancouver

Une douzaine d'anciens coéquipiers, dont Roberto Luongo, devraient être présents pour le retrait des chandails avant le match de mercredi face aux Blackhawks de Chicago, et les Sedin auront avec eux des centaines de parents et amis en provenance de la Suède.

« Ça veut tout dire pour nous, a mentionné Daniel. Nous avons toujours réalisé que nous n'aurions pas été les joueurs ou les personnes que nous sommes sans l'appui de tous ces amis que nous nous sommes faits avec le hockey, alors ce sera une célébration pour eux également. »

La semaine se conclura avec une troisième cérémonie avant le match des Canucks dimanche dans le but de saluer la contribution des Sedin envers la communauté. Ils ont notamment fait un don de 1,5 million $ pour aider à la construction d'un hôpital pour enfants en Colombie-Britannique en 2010.

« Ils ont touché la communauté de tellement de façons, en changeant des vies et en en inspirant d'autres », a expliqué le défenseur des Predators Dan Hamhuis, qui a joué six saisons avec les Sedin. « Leur humilité, la façon dont ils traitent les gens, leur implication dans la communauté, les Canucks et la ville ont été très chanceux de pouvoir compter sur ces deux gars-là pour les représenter pendant toutes ces années. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.