Skip to main content

Les Flyers aiment bien leur rôle de négligés en séries éliminatoires

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - Au départ, les Flyers de Philadelphie ont été comparés aux vieux "Broad Street Bullies". Maintenant, ils doivent vaincre la perception qu'ils ne peuvent battre les Penguins de Pittsburgh.

"On aime bien un brin d'adversité, a déclaré Daniel Brière. Ca nous fait bien jouer."

Les Flyers en rencontreront à nouveau, alors qu'ils font figure de négligés dans la finale de l'Association Est. Après tout, les Penguins, qui ont terminé deuxièmes, ont Sidney Crosby, Evgeni Malkin, Marian Hossa et l'avantage de la glace. Ils n'ont eu besoin que de neuf parties - une de plus que le minimum - pour accéder au troisième tour.

Si les Penguins veulent se rappeler à quel point les statistiques en saison régulière ne veulent plus rien dire en séries, ils peuvent toujours demander aux Capitals de Washington et au Canadien de Montréal.

Alexander Ovechkin a remporté le championnat des marqueurs. Montreal trônait au sommet de l'association. Deux raison pour lesquelles les Caps et ensuite le Canadien étaient favoris pour l'emporter contre les Flyers.

Les Capitals se sont rapidement retrouvés 1-3 dans la série avant de perdre en sept parties et les Flyers n'ont eu besoin que de cinq matchs pour se défaire des Montréalais.

Les favoris sont zéro en deux contre les Flyers jusqu'à maintenant. Quelqu'un dans le vestiaire des Flyers croit pouvoir y aller pour zéro en trois?

"On l'a fait deux fois, a dit Brière. Je ne vois pas pourquoi on arrêterait maintenant."

Ed Snider, le propriétaire des Flyers, a rendu une rare visite à ses joueurs, mardi, au complexe d'entraînement de Voorhees, dans le New Jersey, pour les féliciter d'avoir atteint la troisième ronde. Il n'a pas été surpris de la tenue des siens, malgré qu'ils aient compilé la pire fiche de la LNH l'année dernière. Pour Snider, chaque partie en fin de saison était comme un septième match. Les Flyers ne se sont d'ailleurs qualifiés pour les séries que lors de l'avant-dernier match de la saison.

"Chaque partie était un match sans lendemain pour nous, en fin de saison, a expliqué Snider. C'est à ce moment que ces gars-là se sont rassemblés et ont pu entreprendre leur périple."

Et maintenant, leur parcours les amène en troisième ronde. Pas mal pour un club qui devait déjà être éliminé.

Brière a été un rouage important des Flyers en séries. Il a marqué huit buts jusqu'à maintenant et mène les Flyers avec 14 points. Mais ces séries ne sont pas l'affaire que d'un joueur: R.J. Umberger a marqué huit buts contre le Canadien et Martin Biron a été étincelant au cours des deux séries.

Kimmo Timonen a tenu en échec Alexander Ovechkin et la paire qu'il forme avec Braydon Coburn a tenu en échec l'attaque du Canadien au grand complet. Maintenant, ils devront le faire face à Crosby et Malkin.

"On croit qu'on peut passer en finale, a conclu Brière. C'est la seule chose à laquelle je veux penser pour l'instant."

En voir plus