Skip to main content

Les Ducks doivent se remettre d'une amère défaite et se débrouiller sans Pronger

LNH.com @NHL

ANAHEIM, Californie (PC) - Les Ducks d'Anaheim espèrent oublier au plus vite leur humiliante défaite de mardi tout en sachant qu'ils ne pourront compter sur les services de leur as défenseur Chris Pronger pour le quatrième match de la série finale de l'Association de l'Ouest face aux Red Wings de Detroit.

"Il est bien évident qu'on s'est fait botter le derrière, a dit le défenseur Scott Niedermayer après l'exercice des siens mercredi. Il faut quatre victoires pour remporter une série.

"Les chances sont encore là pour les deux équipes. Nous devons réaliser cela et disputer notre meilleur match jeudi."

La LNH a suspendu Pronger pour un match à la suite de sa charge contre Tomas Holsmtrom dans le match de mardi. Les Red Wings mènent la série 2-1.

Le gardien des Red Wings Dominik Hasek a dit que la suspenion de Pronger serait une source additionnelle de motivation pour les Ducks.

"Je crois qu'ils voudront prouver qu'ils peuvent jouer sans lui, a dit Hasek, qui a mérité son 14e jeu blanc mardi. Ils seront prêts.

"Ils le seront davantage qu'ils l'étaient pour le dernier match."

Les Ducks s'attendent certes à une meilleure performance de Teemu Selanne. Le Finlandais n'a pas récolté un seul point au cours des trois premiers matches contre les Wings.

"Je ne sais pas si je dois continuer à sourire ou me mettre à pleurer, a dit Selanne. Je crois qu'il vaut mieux sourire.

"Les joueurs des Red Wings sont très combatifs quand on prend possession de la rondelle. Il y a toujours un ou deux joueurs sur le porteur de la rondelle. Ce ne sera pas facile. Nous devons nous battre pour chaque pouce de glace."

Un des graves problèmes des Ducks dans cette série a été les piètres performances de leur jeu de puissance. Ils n'ont récolté aucun but en 16 supériorités numériques. Les Wings ont marqué cinq fois en avantage et une fois en désavantage.

L'entraîneur Randy Carlyle a dit que les Ducks doivent se concentrer à régler les problèmes et non pas penser aux erreurs. Il a aussi reconnu les qualités de ses adversaires.

"Ce n'est pas pour rien que les Red Wings sont arrivés jusqu'ici, a-t-il mentionné. Mardi, ils nous ont donné une leçon de hockey."

Todd Bertuzzi reconnaît cependant que les Wings ne peuvent se permettre de relaxer.

"Ils seront un peu désespérés, a-t-il dit. Ils auront plus faim qu'avant. Nous devrons les ralentir dès le départ."

Kris Draper disait un peu la même chose.

"Ils seront prêts dès le départ. Cette équipe est fière. Ils riposteront."

En voir plus