Skip to main content

Les Devils privent le Canadien d'un voyage parfait en l'emportant 4-1

LNH.com @NHL

NEWARK, New Jersey - Guy Carbonneau attribuait, pas plus tard que vendredi matin, les succès du Canadien dernièrement en grande partie à l'excellence des gardiens. En soirée, Jaroslav Halak a livré une contre-performance qui a anéanti les espoirs du Tricolore de compléter un périple parfait de quatre matchs, les Devils du New Jersey l'emportant 4-1 devant une salle comble annoncée de 17 625 personnes au Prudential Center.

Halak a connu une soirée particulièrement éprouvante, en cédant devant Brian Gionta, Zach Parisé, son 22e, et John Madden. L'entraîneur du CH l'a remplacé par le vétéran Marc Denis après 40 minutes, mais les dommages étaient faits. Jamie Langenbrunner a ajouté un but d'assurance à la 14e minute du dernier vingt. Parisé a de plus récolté une aide.

Le seul qui a déjoué Scott Clemmensen a été Max Pacioretty, qui a couronné de succès ses débuts dans la LNH.

Le CH, qui a encaissé sa 10e défaite en temps réglementaire de la saison, avait signé des victoires à Pittsburgh et en Floride - à Sunrise et à Tampa. Il rentre chez lui afin d'accueillir les Panthers de la Floride, dimanche après-midi.

Halak chancelant

Le Canadien tirait de l'arrière 2-1 à la fin de la première période, même s'il avait eu le meilleur 13-9 dans les tirs. Halak a fait cadeau de buts à Gionta et à Parisé. Sur les deux séquences, aux 15e et 19e minutes, le jeune Slovaque a eu des "problèmes de jambières" face à des tirs bas.

Entre les deux filets, Pacioretty avait réussi son premier dans la LNH, à 16:30. L'Américain âgé de 20 ans s'est détaché du défenseur Andy Greene, qui a été incapable d'intercepter la passe par la bande de Kyle Chipchura. Le tir des poignets qu'il a laissé partir du flanc droit est passé par-dessus l'épaule gauche de Clemmensen.

A la reprise de l'action, David Clarkson et Tom Kostopoulos ont engagé le combat. C'est que Clarkson n'avait pas apprécié la mise en échec que Mike Komisarek avait appliquée à Brian Rolston, quelques instants plus tôt. Le dur des Devils a porté les meilleurs coups avant de secouer Kostopoulos, qui a tenté de lui fournir une bonne opposition.

Ecart doublé

Halak n'était visiblement pas dans son assiette en deuxième période. Chacun des lancers qu'on a envoyés vers lui représentait une aventure. On aurait dit qu'il avait perdu ses repères.

On peut toutefois difficilement reprocher à Halak d'avoir cédé face à Madden, qui a doublé l'avance des hôtes à 11:11. Madden a dégainé dans la partie supérieure du filet, du côté de la mitaine, au terme d'une descente en surnombre, le défenseur Patrice Brisebois s'étant trop avancé en territoire ennemi.

Pour Madden, il s'agissait d'une première réussite en 25 matchs, soit depuis le 24 octobre.

Carbonneau a tenté de réveiller ses troupiers en misant sur Denis afin d'amorcer la troisième période. Le vétéran gardien en était à sa première présence dans la LNH en plus d'un an, soit depuis le 18 décembre 2007. Ce soir-là, il avait perdu contre les Thrashers, à Atlanta.

En voir plus