Skip to main content

Les cinq clés du match #1 - Canadiens vs Rangers

Les deux équipes croiseront le fer en séries éliminatoires pour la première fois depuis le printemps 2014

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Le premier affrontement de la série de premier tour de l'Association de l'Est entre les Canadiens de Montréal et les Rangers de New York aura lieu dès 19h HE (TVA Sports, CBC, NBCSN, MSG) au Centre Bell. Voici cinq éléments à surveiller en vue de ce duel.

Ennemi public

L'attaquant des Rangers Chris Kreider a promis qu'il ne changerait pas son style de jeu, lui qui est reconnu à travers la LNH pour foncer au filet avec ardeur sans appliquer les freins. Lors du premier match de la finale de l'Association de l'Est en 2014, l'Américain avait mis fin au printemps de Carey Price en entrant en collision avec lui sur une percée au filet. Même si les deux équipes ont affirmé dans les derniers jours que cet incident était derrière eux, il sera intéressant de voir de quelle manière Kreider sera accueilli par la brigade défensive et les gros gaillards des Canadiens.

Contribution offensive

Le premier match des séries sonnera-t-il le réveil des gros canons des Canadiens? Le premier trio composé de Max Pacioretty, Phillip Danault et Alexander Radulov s'est fait assez discret lors des derniers matchs du calendrier régulier. À leurs 10 derniers matchs, Pacioretty (deux buts, cinq aides), Danault (deux buts, trois aides) et Radulov (trois buts, quatre aides) ont vu leur production ralentir. L'offensive a surtout été générée par les joueurs de soutien de la formation montréalaise, notamment par Artturi Lehkonen, qui a enregistré six buts et quatre aides à ses 10 derniers affrontements.

Tourner la page

Même si un seul point a séparé les deux équipes au classement général, les Rangers et les Canadiens ont conclu la saison de manière opposée. Depuis l'arrivée en poste de Claude Julien le 14 février, le Tricolore a maintenu un rendement de 16-7-1 et a signé six victoires à ses 10 dernières rencontres (6-3-1). Tout n'est pas si rose du côté new-yorkais. Les Rangers ont conservé une fiche de 8-9-4 depuis le 25 février, date à laquelle ils avaient un dossier de 40-19-2. Pourront-ils tourner la page et entamer la série du bon pied?

Le numéro des Rangers

 

On dit souvent que les séries éliminatoires représentent le début d'une nouvelle saison. Cela devra prendre tout son sens pour les Rangers s'ils espèrent battre les Canadiens et passer au deuxième tour. La formation new-yorkaise montre une fiche de 0-2-1 contre Montréal cette saison et a été dominée 12-7 au chapitre des buts marqués. Lors des 10 derniers affrontements entre les deux équipes, les Canadiens ont eu le dessus à huit occasions (8-2-0). Les Rangers ont cependant remporté la dernière série en six rencontres, en 2014.

Le mystère Lundqvist

Henrik Lundqvist appartient à l'élite des gardiens de la LNH. Quand il affronte les Canadiens, cependant, il semble perdre ses moyens. Cette saison, il a perdu ses trois départs contre Montréal et montre une ronflante moyenne de buts alloués de 4,04 et un taux d'efficacité de ,871. Il a notamment dû céder sa place à son auxiliaire Antti Raanta dans un revers de 5-4 subi le 14 janvier.

Alignement prévu des Rangers

Chris Kreider - Derek Stepan - Mats Zuccarello
Jimmy Vesey - Mika Zibanejad - Rick Nash
Michael Grabner - Kevin Hayes - J.T. Miller
Tanner Glass - Oscar Lindberg - Jesper Fast

Ryan McDonagh - Dan Girardi
Marc Staal - Nick Holden
Brady Skjei - Brendan Smith

Henrik Lundqvist
Antti Raanta

Retranchés : Adam Clendening, Kevin Klein, Matt Puempel, Brandon Pirri, Pavel Buchnevich
Blessés : Aucun

Alignement prévu des Canadiens

Max Pacioretty -- Phillip Danault -- Alexander Radulov
Paul Byron -- Tomas Plekanec -- Brendan Gallagher
Dwight King -- Andrew Shaw -- Artturi Lehkonen
Alex Galchenyuk - Stev Ott -- Andreas Martinsen

Andrei Markov - Shea Weber 
Jordie Benn -- Jeff Petry
Nathan Beaulieu - Nikita Nesterov

Carey Price
Al Montoya

Retranchés: Michael McCarron, Brendon Davidson, Torrey Mitchell, Brian Flynn, Charlie Lindgren
Blessés: Alexei Emelin (non-révélé)

En voir plus