Skip to main content

Les Bruins retouchent à leurs trios

L'entraîneur Claude Julien est à la recherche d'étincelles à l'attaque

par Matt Kalman / Correspondant NHL.com

BOSTON - L'entraîneur des Bruins de Boston Claude Julien a modifié ses trios à l'entraînement dimanche dans l'espoir de provoquer des étincelles à l'attaque.

Concrètement, Julien a permuté les ailiers droits David Pastrnak, qui est le deuxième meilleur buteur de la LNH avec 18 filets, et David Backes. Pastrnak a été placé en compagnie du joueur de centre David Krejci et de Tim Schaller sur le deuxième trio. Backes a été jumelé sur l'unité no 1 du centre Patrice Bergeron et de Brad Marchand.

« Nous nous connaissons bien, nous avons joué ensemble pendant plusieurs matchs. Il m'a montré beaucoup de trucs », a dit Pastrnak au sujet de Krejci qui n'a pas amassé de point dans ses trois derniers matchs. « Je sais donc à quoi m'attendre de lui. Il sait me trouver peu importe où je suis sur la patinoire. »

Les Bruins devraient déployer ces combinaisons afin de tenter de mettre fin à une série de trois défaites (0-2-1), lundi, à l'occasion de l'affrontement contre les Canadiens de Montréal au Centre Bell (19h30 HE; RDS, SN, NHLN, NESN, NHL.TV). Les Bruins viennent au 26e rang de la LNH avec une moyenne de 2,31 buts par match. Ils ont marqué deux buts ou moins dans 20 de leurs 29 rencontres.                                                                                                                             

Backes a réussi deux buts et il a ajouté deux passes à égalité numérique dans ses 13 derniers matchs. Il est curieux de voir quelle complicité il pourrait établir avec Bergeron et Marchand.

`Bergeron peine à l'attaque avec quatre buts en 26 matchs tandis que Marchand est deuxième dans l'équipe avec huit buts.

« Pour bien les connaître depuis longtemps, je sais qu'ils ne lésinent jamais sur l'effort, qu'ils sont soucieux de leur jeu en défense et qu'ils peuvent représenter une menace à l'attaque à chacune de leurs présences », a commenté Backes en parlant de Bergeron et de Marchand. « J'espère leur créer un peu plus d'espace afin qu'ils puissent utiliser davantage leurs aptitudes. »

Julien a aussi retouché les deux autres trios, avec Ryan Spooner (aucun but en 14 matchs) qui va renouer avec sa position de prédilection, au centre, et Riley Nash (aucun but en 29 matchs) qui va pivoter la quatrième unité.

Jimmy Hayes, qui n'a qu'un but à sa fiche et qui a été laissé de côté dans la défaite de 4-1 contre les Maple Leafs de Toronto samedi, pourrait être utilisé dans le trio de Spooner.

Julien n'est pas uniquement qu'à la recherche d'une meilleure production. Il veut de l'équilibre.

« Nous ne voulons pas être le type d'équipe que nos rivaux décrivent en disant : 'si nous stoppons un trio en particulier, ils sont cuits' », a-t-il résumé. 

En voir plus