Skip to main content

Les Blackhawks signent une huitième victoire de suite contre le Tricolore

Chicago rapplique avec trois buts d'affilée après avoir vu Montréal prendre les devants tôt dans le match

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

 

MONTRÉAL - Les Blackhawks de Chicago ont gâché l'ouverture locale de la 108e saison de l'histoire - la 100e dans la LNH - des Canadiens de Montréal, mardi, en l'emportant 3-1 sans trop avoir à trimer dur au Centre Bell. 

Il faut dire que les Blackhawks (3-0-1) ont le numéro du CH depuis quelques saisons. C'était pour eux leur huitième victoire d'affilée depuis le 9 avril 2014. 

Pour les Canadiens (1-3-0), la tendance observée depuis le début de la saison régulière s'est poursuivie. Ils ont eu le net avantage de 42-25 au chapitre des tirs. Mais ils sont incapables d'acheter un but. 

Le gardien des Blackhawks Corey Crawford s'est dressé après avoir été chancelant d'entrée de jeu. Le Montréalais est demeuré invaincu en temps réglementaire face au Tricolore, portant sa fiche en carrière à 8-0-2 avec une moyenne de 1,49 but accordé par match et un taux d'efficacité tirs-arrêts de 0,954. 

« Je suis toujours très fébrile de venir jouer au Centre Bell en présence de membres de ma famille et d'amis, a commenté Crawford. Les Canadiens sont sortis forts, mais nous n'avons pas bronché. Nous avons rappliqué avec de beaux buts. C'est une grosse victoire pour nous à l'étranger. » 

Crawford s'en est voulu d'avoir permis au vétéran Tomas Plekanec d'ouvrir les hostilités tôt après la cérémonie de présentation des joueurs. 

L'incapacité des Canadiens à saisir une occasion en double supériorité numérique est vite revenue les hanter. 

« Si nous avions pu en profiter, le scénario aurait possiblement été différent en avant 2-0 au score », a avancé le capitaine Max Pacioretty. « Il faut afficher davantage l'instinct du tueur dans cette situation. Nous devrons travailler l'attaque massive parce que nous n'avons pas encore obtenu de but cette saison (0-en-14). » 

Alex DeBrincat et Brandon Saad ont marqué en l'espace de 19 secondes de jeu vers la fin de la première période. DeBrincat a ajouté une aide sur le but d'Artem Anisimov en supériorité numérique au deuxième tiers. 

Après avoir affirmé en matinée que les trios formés ne représentaient pas le problème au manque d'attaque, l'entraîneur Claude Julien a par la suite brassé les dés vers la mi-chemin de la rencontre. 

Alex Galchenyuk a été relégué sur le quatrième trio, avec Ales Hemsky et Torrey Mitchell. Artturi Lehkonen s'est retrouvé avec Jonathan Drouin et Max Pacioretty au sein de la principale unité tandis que Charles Hudon a été muté avec Phillip Danault et Andrew Shaw. Paul Byron a évolué avec Tomas Plekanec et Brendan Gallagher. 

« Nous ne faisions pas grand-chose au cours de la première moitié de la deuxième période, a expliqué Julien. Les changements nous ont ré-énergisés et nous avons eu des chances de marquer, comme on l'a constaté en troisième période », a renchéri l'entraîneur, en disant qu'il allait pousser sa réflexion quant à la composition des trios. 

Les Blackhawks n'ont tout de même pas réellement été inquiétés. Au total, ils ont résisté à cinq jeux de puissance de leurs rivaux. 

Carey Price a terminé la soirée avec 22 arrêts. 

But du match 

Celui d'Anisimov en supériorité numérique qui a doublé l'avance des visiteurs à 10 :44 du deuxième vingt. Sur réception du relais du défenseur Cody Franson, DeBrincat a visé directement sur la lame du bâton du Russe, positionné à la droite de Price. 

Video: CHI@MTL: Anisimov creuse l'écart en avantage

Arrêt du match 

Crawford qui frustre Paul Byron en infériorité numérique, au terme d'une échappée partielle peu de temps avant le but d'Anisimov. 

Video: CHI@MTL: Crawford résiste à Byron

Jeu du match 

Saad qui ravit le disque au défenseur Shea Weber dans sa zone avant de filer jusqu'en territoire offensif et de mettre la touche finale à l'échange vif entre Richard Panik et Jonathan Toews pour le deuxième but des Blackhawks, qui allait s'avérer celui de la victoire. 

Video: CHI@MTL: Saad bat Price à bout portant

Ce qu'ils ont dit 

« Nous avons été chanceux que le score demeure 1-0 si longtemps en première période. Ça nous a permis d'espérer de nous en tirer pas trop mal, puis nous avons réussi deux buts rapprochés avant la fin de la période. Pour tout le temps que nous avons passé à défendre dans notre zone, j'estime que nous avons accordé moins de chances de marquer de qualité qu'au cours de la rencontre de lundi à Toronto (défaite de 4-3 en prolongation contre les Maple Leafs) » -- L'entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville

« C'est le début de la saison, j'arrive et nous apprenons à nous connaître. Nous manquons de synchronisme en unités de cinq sur le jeu de puissance. Nous ne sommes pas toujours au bon endroit au bon moment. C'est à nous de faire les ajustements. Nous ne devons pas nous attendre à des recevoir cadeaux de nos rivaux. » -- Le joueur de centre des Canadiens Jonathan Drouin

Ce qu'il faut savoir 

C'était le 6500e match de l'histoire des Canadiens qui ont par ailleurs fait salle comble pour la 542e fois d'affilée. Cette saison, le Centre Bell peut accueillir 21 302 spectateurs. 

La suite 

Canadiens : Reçoivent les Maple Leafs de Toronto, samedi (19h HE; TVAS, CBC, NHLN-US). 

Blackhawks : Sont de retour à la maison afin d'accueillir le Wild du Minnesota, jeudi (20h HE; FS-N, NBCSCH).

En voir plus