Skip to main content

Leon Draisaitl domine à nouveau les Ducks dans le match no 6

L'attaquant inscrit un tour du chapeau et compte maintenant 13 points dans la série

par Derek van Diest / Correspondant LNH.com

EDMONTON - L'attaquant des Oilers d'Edmonton Leon Draisaitl ne peut expliquer ses succès contre les Ducks d'Anaheim.
 
Draisaitl a récolté 13 points au cours de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest après avoir obtenu trois buts et deux passes dans un gain de 7-1 dans le match no 6 au Rogers Place dimanche.

 

La série quatre de sept est égale 3-3 et le match no 7 sera présenté à Anaheim mercredi. 

Draisaitl a amassé cinq buts et huit passes depuis le début de la série. En tenant compte de la saison régulière, il a récolté 21 points (11 buts, 10 passes) en 11 matchs contre les Ducks.
 
« Les gens me posent tout le temps la question. Je ne fais que sauter sur la glace et faire de mon mieux, a expliqué Draisaitl. Il arrive parfois que nous aimions simplement affronter une équipe en particulier. »

Draisaitl est le meneur des Oilers au cours des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec 16 points (six buts, 10 passes) en 12 matchs. Il a amorcé le tournoi printanier sur le même trio que le centre des Oilers Connor McDavid, mais il a été muté au centre pour le match no 5 de cette série afin de contenir le centre des Ducks Ryan Getzlaf. Getzlaf a été blanchi dans le match no 6.
 
« J'aime jouer, peu importe où on m'utilise, qu'on ait besoin de moi au centre, à l'aile droite ou à l'aile gauche m'importe peu, a assuré Draisaitl. Je tente seulement d'être le meilleur joueur possible et de jouer à ma manière. »

Draisaitl a fait mouche sur une échappée à 2:45 de la première période pour procurer aux Oilers une avance de 1-0. Il a ensuite doublé cette avance à 7:22.

Draisaitl a obtenu une mention d'aide sur le filet de Mark Letestu en avantage numérique à 18:49, ce qui portait la marque 5-0 pour les Oilers, puis il a permis à Patrick Maroon et Anton Slepyshev de se présenter à 2-contre-1, ce qui a mené au sixième but d'Edmonton, après 45 secondes de jeu en deuxième période. 

« J'ai trouvé que l'ensemble de notre équipe a très bien fait, a noté Draisaitl. Sans ces joueurs, j'aurais probablement été blanchi, alors ce n'est pas que moi, mais tout le groupe. »

Les Oilers ont été en mesure de rebondir pour signer la victoire dans le match no 6 après un décevant revers de 4-3 en prolongation dans le match no 5 vendredi, alors qu'ils ont échappé une avance de 3-0 avec 3:16 à écouler en troisième période. 

Après le but de Corey Perry en prolongation, Draisaitl et McDavid sont demeurés sur le banc, dubitatifs, songeant à la chance qu'ils venaient de laisser filer. Après quelques secondes, McDavid a tapé sur l'épaule de Draisaitl et ils ont retraité au vestiaire ensemble. 

« Il a dit, "Allez, nous allons revenir [à Anaheim] mercredi", a révélé Draisaitl. Cela montre le type de leadership qu'il exerce. Nous étions tous assurément frustrés, mais c'est le genre d'équipe que nous formons. Nous rebondissons après des matchs comme ceux-là. »

Dimanche, Draisaitl a récolté au moins quatre points dans un match pour la deuxième fois des présentes séries. Il avait obtenu un but et trois passes dans un gain de 5-3 sur les Ducks dans le match no 1.
  
« Il a vraiment élevé son niveau de jeu, a noté l'ailier gauche des Oilers Milan Lucic. Nous avions besoin que quelqu'un le fasse, et il l'a fait, comme il l'a fait tout au long de la saison. Il a été sensationnel pour nous au moment où nous en avions le plus besoin. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.