Skip to main content

L'entraîneur des Devils John Hynes accepte une prolongation de contrat

Il affiche un dossier de 125-122-38 en quatre saisons et a mené le New Jersey à une participation aux séries en 2017-18

par LNH.com @LNH_FR

L'entraîneur des Devils du New Jersey John Hynes a accepté une prolongation de contrat de plusieurs saisons, jeudi.
 

Hynes affiche un dossier de 125-122-38 en quatre campagnes à la barre des Devils, avec une fiche de 15-17-7 cette saison. Le New Jersey s'est qualifié pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley la saison dernière, et ce, pour la première fois depuis 2012. Les Devils ont montré un dossier de 44-29-9 l'hiver dernier, ce qui leur a valu un total de 97 points au classement. Il s'agissait là d'une amélioration de 27 points par rapport à la saison précédente, quand l'équipe avait terminé au dernier rang dans l'Association de l'Est. Le printemps dernier, les Devils ont été éliminés en cinq matchs par le Lightning de Tampa Bay lors du premier tour éliminatoire dans l'Association de l'Est.

« Nous avons établi un standard au New Jersey quant à nos attentes, ainsi que dans la façon dont nous devons nous comporter, dont nous nous entraînons et dont nous jouons, a déclaré Hynes. Durant mon séjour ici, la direction, les dépisteurs, les entraîneurs, les joueurs et les membres du personnel de soutien ont travaillé sans relâche pour mettre en place ce genre d'environnement.

« Nous continuerons d'inculquer au sein de notre équipe des principes tels que le sens de la compétition, la nécessité d'avoir du cran et le sens de l'initiative, au fur et à mesure que nous bâtissons cette confrérie. J'apprécie la confiance que [l'associé directeur Josh Harris], [le co-associé directeur David Blitzer] et [le directeur général Ray Shero] ont affiché à mon endroit dès le départ et je suis convaincu que l'organisation au grand complet se dirige dans la bonne direction. »

Hynes, qui a 43 ans, vient au deuxième rang de l'histoire des Devils au chapitre des victoires remportées par un entraîneur, derrière Jacques Lemaire (276-166-10, 57 nulles). Cette saison, toutefois, le New Jersey occupe le dernier rang dans la section Métropolitaine malgré le fait que l'équipe ait remporté ses quatre premiers matchs du calendrier régulier. L'équipe se trouvait, avant les matchs de jeudi, à 10 points des Canadiens de Montréal et de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Est.

Les Devils avaient signé trois victoires de suite et quatre en cinq sorties avant de s'incliner 5-4 contre les Stars de Dallas, mercredi. Ils ont dû composer avec le fait que des joueurs-clés ont subi des blessures, notamment l'attaquant et lauréat en titre du trophée Hart Taylor Hall (bas du corps), l'attaquant Marcus Johansson (haut du corps) et le gardien Cory Schneider (abdominaux). Le défenseur et capitaine Andy Greene a dû quitter la rencontre de mercredi durant la deuxième période en raison d'une blessure dont la nature n'a pas été divulguée. Les attaquants Nico Hischier et Brian Boyle ont également dû s'absenter, tout comme le défenseur Sami Vatanen.

Malgré ces difficultés, Shero a louangé Hynes pour avoir contribué à mettre en place un environnement et un système axés sur le développement des joueurs.

« Il a veillé à développer un groupe de meneurs chez les vétérans tout en aidant nos jeunes joueurs à s'améliorer et à gagner en expérience, a noté Shero. Il faut féliciter John pour les progrès que cette équipe a faits sous ses ordres, et ce nouvel engagement à son endroit montre que nous avons confiance qu'il jouera un rôle important dans nos succès futurs. »

Hynes a été l'entraîneur de Wilkes-Barre/Scranton dans la Ligue américaine de hockey pendant cinq saisons. Il a alors mené la principale équipe-école des Penguins de Pittsburgh à cinq participations de suite aux séries de la Coupe Calder. Il a par ailleurs dirigé l'équipe américaine au Championnat du monde de la FIHG 2016 et il a été entraîneur adjoint avec Équipe États-Unis à la Coupe du monde de hockey 2016.

« Les trois aspects qui sont importants chez un entraîneur, selon moi, sont la capacité d'enseigner, d'inspirer et d'imposer la discipline, a déclaré Shero à NHL.com, le 11 décembre dernier. Il y a une ligne très fine entre être un ami et établir une bonne relation, et John y est arrivé avec ses joueurs. Il faut amener tout le monde à rendre des comptes et tu ne peux pas t'en remettre seulement aux vétérans. En trois saisons, il a affiché une belle évolution dans sa façon de composer avec nos vétérans et nos jeunes joueurs.

« Le cheminement de John a été à l'image de celui de notre équipe, et j'aime ça voir ça. Il a pris en charge des équipes qui travaillent fort et les amenées à en faire plus. Il dirige ses joueurs en mettant l'accent sur leurs forces et il les aide à atteindre un niveau supérieur ou à exploiter un aspect de leur jeu en particulier. Il a dirigé un joueur extrêmement talentueux et l'a aidé à devenir un gagnant du Hart. Tout le monde a eu un bel aperçu de la personne que John est en coulisses à l'occasion de la série "Behind the Glass" et ce,en tant que communicateur et motivateur, et aussi de son approche comme entraîneur. Tu dois être fidèle à toi-même en tant qu'entraîneur, et parfois ça peut créer des situations de malaise, mais John a gagné en maturité à cet égard aussi. »

Les Devils poursuivront leur séjour de quatre matchs à l'étranger lorsqu'ils rendront visite aux Coyotes de l'Arizona, vendredi (21h HE ; FS-A PLUS, MSG+, NHL.TV).
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.