Skip to main content

L'effort y a été pour le Tricolore

Dubnyk remporte le duel de gardiens contre Lindgren en signant son 25e jeu blanc dans la LNH

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal auraient mérité un A pour l'effort, jeudi. Malheureusement pour eux, les notations à l'aide de lettres ne donnent pas de point de classement dans la LNH.

Même privé de trois rouages essentiels, le Tricolore a baissé pavillon 3-0 face au Wild du Minnesota au Centre Bell.

Jason Zucker a réussi un tour du chapeau en troisième période - ses sixième, septième et huitième buts cette saison -- et Devan Dubnyk a repoussé 41 tirs afin de permettre au Wild (6-7-2) de mettre fin à une séquence de trois revers.

Le CH (7-9-1) a subi une première défaite en quatre sorties - une deuxième à ses sept dernières rencontres. Les deux échecs ont été encaissés face au Wild.

Déjà sans les services du gardien Carey Price, le CH a dû composer avec les absences de dernières minutes de l'attaquant Jonathan Drouin et du défenseur Shea Weber, blessés.

« C'était une situation peu commode, a affirmé le défenseur Karl Alzner. Il nous manquait trois de nos meilleurs joueurs et, en consultant la formation avant le match, on pouvait se dire que ce serait un match difficile. Je trouve que nous avons été excellents. Les gars se sont serré les coudes en s'acquittant bien de la tâche additionnelle qu'ils se sont vu confier. »

Video: MTL Résumé: Le Wild blanchit les Canadiens, 3 à 0

Comme si ce n'était pas suffisamment d'adversité, les Canadiens se sont vu refuser deux buts - incluant un par Alzner en première période.

Ça ne les a pas empêchés de faire jeu égal avec les visiteurs pendant les deux premières périodes de jeu au cours desquelles l'action n'a pas manqué.

« Déjà après la première période, j'avais le sentiment que l'équipe qui marquerait la première aurait un gros avantage », a souligné le gardien recrue du Tricolore Charlie Lindgren.

Zucker a finalement rompu l'égalité en infériorité numérique tôt en troisième, à 2 :46. Il est revenu à la charge en faisant dévier le lancer de Nino Niederreiter à 11 :23.

Le CH a cru avoir rétréci l'écart grâce au filet de Charles Hudon qui avait été initialement accordé, à 15 :00.

La décision a été renversée à la suite de la contestation du Wild. On a finalement estimé que Hudon avait embêté Dubnyk avant de marquer du revers à l'aide de son propre retour.

Zucker a complété le score dans un filet abandonné.

En présence de ses parents (Jennifer et Bob) venus du Minnesota, Lindgren a vu son équipe d'enfance lui infliger sa première défaite dans la LNH, malgré une solide performance de 32 arrêts. L'Américain âgé de 23 ans avait remporté ses cinq premiers matchs en carrière.

« Je n'ai pas été réellement plus nerveux qu'à l'accoutumée, a-t-il commenté. J'ai abordé le match comme les autres. Mais ce n'est assurément pas l'équipe contre laquelle je souhaitais perdre. »

But du match

Le deuxième de Zucker qui a ébranlé le moral du CH avec 8 :37 à écouler au troisième tiers.

Video: MIN@MTL: Zucker redirige un tir pour son deuxième but

Arrêt du match

Lindgren a été très bon, comme l'a relevé l'entraîneur Claude Julien. Il a gardé les Canadiens dans le coup en frustrant Eric Staal d'un geste vif de la mitaine, au moment où le score était 1-0 en troisième période.

Video: MIN@MTL : Lindgren vole Staal de la mitaine

Jeu du match

Le premier but de Zucker. Sur la séquence, l'attaquant Michael Granlund a profité d'un moment de confusion entre le défenseur Jeff Petry et Charles Hudon à la ligne bleue adverse afin d'envoyer Zucker en échappée partielle du centre de la glace. Lindgren n'a rien pu faire devant la feinte du revers de l'attaquant du Wild.

« J'ai pensé à aller du côté du bouclier parce qu'il avait été excellent avec sa mitaine pendant toute la soirée », a confié Zucker.

Video: MIN@MTL: Zucker marque du revers en I.N.

Ce qu'ils ont dit

« Notre entraîneur Bruce Boudreau nous a parlés d'un mauvais début de saison que son ancienne équipe, les Ducks d'Anaheim, a connu il y a quelques saisons. Je m'en rappelle très bien. Heureusement pour nous, notre début de saison n'est pas si mauvais. Il nous a dit que rien ne fonctionnait pour eux, que la rondelle ne voulait pas rentrer dans le filet. Ils ont fait preuve de persévérance et la chance a fini par les favoriser. C'est un peu ce qui nous vivons. Nous devons continuer de travailler comme nous le faisons et nous allons finir par être récompensés. » -- La gardien Devan Dubnyk du Wild.

« Les arbitres commettent tous des erreurs, comme tout le monde. Ils l'ont reconnu ce soir après avoir puni Joe Morrow pour la première fois (le joueur du Wild a perdu l'équilibre devant le filet sans que personne n'y ait touché). C'est correct. Je respecte ça, surtout quand ils reconnaissent leurs erreurs. Ce que je constate, c'est que toutes les décisions qui sont révisées peuvent aller d'un bord ou de l'autre. » -- L'entraîneur Claude Julien des Canadiens.

Ce qu'il faut savoir

Le chiffre 500 a été à l'honneur : c'était la 500e salle comble d'affilée des Canadiens en saison régulière et le joueur de centre Eric Staal du Wild a récolté sa 500e aide dans la LNH.

La suite

Canadiens : Reçoivent les Sabres de Buffalo, samedi (19h HE; TVAS, SN, MSG-B).

Wild : Poursuit son périple face aux Flyers de Philadelphie (19h HE; NBCSP+, FS-N).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.