Skip to main content

Le premier trio des Predators donne le ton contre les Ducks

Filip Forsberg, Ryan Johansen et Viktor Arvidsson sont à la hauteur pour Nashville en finale d'association

par Robby Stanley / Correspondant LNH.com

NASHVILLE - Les Predators de Nashville ont pendant longtemps été à la recherche d'un premier trio qui pouvait les mener loin en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, et ils semblent l'avoir trouvé. 

Les attaquants Filip Forsberg, Ryan Johansen et Viktor Arvidsson ont été une force pour les Predators et ils mènent la charge offensivement dans la finale de l'Association de l'Ouest contre les Ducks d'Anaheim. 

Les Predators mènent la série quatre de sept 2-1. 

Forsberg a inscrit six buts en séries éliminatoires, un sommet pour Nashville, et il a touché la cible dans chacun des trois duels contre les Ducks. Il a créé l'égalité 1-1 à 3:54 de la troisième période dans le match no 3, et les Predators l'ont emporté 2-1 grâce à un but de Roman Josi. 

« Lorsque vous êtes sur la glace, vous voulez de toute évidence aider l'équipe, a mentionné Forsberg après le match no 3. Peu importe que nous soyons en avance ou en retard au pointage. Ce but est survenu à un bon moment, mais […] si je ne marque pas, je suis persuadé que quelqu'un d'autre l'aurait fait. Je suis évidemment heureux d'avoir fait mouche. »

Ce n'est pas seulement la quantité de buts inscrits par Forsberg qui retient l'attention. Sa capacité à marquer à des moments opportuns donne à Nashville la confiance de pouvoir marquer dans toutes les situations.

« Il semble être le type de joueur qui trouve toujours le moyen de faire le travail dans ces moments cruciaux d'une rencontre », a souligné Johansen, le meneur de Nashville avec 13 points (trois buts, 10 passes) en 13 matchs en séries. « Comme compagnon de trio et coéquipier, j'ai toujours la sensation que nous sommes une menace sur la glace. Dans ces moments où l'équipe compte sur notre trio, nous avons le sentiment que nous pouvons faire le travail et nous trouvons des manières d'y parvenir. »

Johansen, qui a lutté contre le centre des Ducks Ryan Kesler pendant la majorité des deux premiers matchs de la série, l'a fait à nouveau à certains moments du match no 3, et il se trouvait sur la glace pour les deux buts inscrits par les Predators. 

« Je n'ai rien changé, a affirmé Johansen. Je voulais jouer comme je le souhaite et tenter d'être le meilleur joueur possible. J'ai trouvé que notre trio a été solide sur toute la surface de la patinoire. Nous avons créé beaucoup de choses en zone offensive. [Forsberg] a de toute évidence marqué ce gros but puis [Josi] a suivi en avantage numérique. Mon état d'esprit sera le même [jeudi]. Je me concentre simplement sur moi et la manière dont je peux être le meilleur sur la glace. » 

Le premier trio des Predators a amassé un total combiné de 10 points (quatre buts, six passes) en trois matchs contre les Ducks. Arvidsson, avec huit points (deux buts, six passes) n'a pas encore marqué contre Anaheim, mais a récolté trois mentions d'aide à ses deux derniers matchs, préparant notamment le but gagnant de Josi dans le match no 3. Johansen, qui mène le groupe avec quatre points (un but, trois passes), a indiqué qu'il n'avait jamais été aussi satisfait de son jeu depuis le début de sa carrière. 

« J'ai simplement le sentiment d'avoir franchi une étape, avec la manière dont je pense et dont j'évalue mon jeu, a expliqué Johansen. Je suis très satisfait de mon rendement en ce moment et de la confiance que j'éprouve chaque jour en arrivant à l'aréna. Je suis très à l'aise et je crois en moi-même en ce moment. » 

En voir plus