Skip to main content

Le no 19 de Jean Ratelle sera retiré par les Rangers

Le joueur de centre membre du Temple de la renommée fait partie des 100 meilleurs joueurs de l'histoire de la LNH

par LNH.com / LNH.com

Les Rangers de New York retireront le numéro 19 porté par le joueur de centre Jean Ratelle la saison prochaine, ont confirmé les Rangers samedi.

Ratelle, maintenant âgé de 76 ans, a été sélectionné parmi les 100 meilleurs joueurs de l'histoire de la LNH et portait le chandail des Rangers lorsqu'il a été présenté.

La décision des Rangers de retirer le numéro de Ratelle a été rapportée par le New York Post.

« Le fait de voir son chandail être retiré est le plus grand honneur qu'un joueur peut recevoir, a dit Ratelle au quotidien. J'ai hâte de retourner au Garden. Ma famille sera avec moi. Je vais en profiter. »

Ratelle sera le neuvième joueur de l'histoire des Rangers à voir son numéro être retiré. Le groupe inclut son compagnon de trio et ami d'enfance Rod Gilbert. Le troisième membre du trio « GAG », Vic Hadfield, devrait aussi assister à la cérémonie, a rapporté le Post.

Ratelle, originaire du Lac Saint-Jean, a effectué ses débuts avec les Rangers à l'âge de 20 ans, le 4 mars 1961, et a récolté un but et une aide à son premier match dans la LNH. Il a connu sa meilleure campagne en 1971-72 quand il a marqué 43 buts et qu'il a établi un record d'équipe en amassant 109 points en 63 matchs. Il a cependant subi une fracture à la cheville en recevant le tir de son coéquipier Dan Rolfe, le 1er mars 1972. Ratelle était revenu au jeu pour la finale de la Coupe Stanley contre les Bruins de Boston, mais il était toujours ennuyé par sa blessure. Il n'avait enregistré qu'un point au cours de la série perdue en six rencontres.

Les Rangers ont échangé Ratelle et le défenseur étoile Brad Park aux Bruins de Boston en retour du joueur de centre Phil Esposito et du défenseur Carol Vadnais, le 7 novembre 1975. Ratelle a totalisé 450 points (155 buts, 295 aides) en 419 matchs avec les Bruins. Avec les Rangers, il est deuxième au chapitre des buts (336), troisième au chapitre des points (817) et des aides (481), et sixième pour les matchs joués (862).

Ratelle a participé à trois finales de la Coupe Stanley, avec les Rangers contre les Bruins en 1972 puis avec les Bruins face aux Canadiens de Montréal en 1977 et en 1978. Il a perdu à chaque occasion.

« C'est sûr que c'est la plus grosse déception de ma carrière, a admis Ratelle. C'est la raison pour laquelle vous jouez à chaque année. Je crois que nous étions assez bons à New York, mais nous n'avons pas pu battre les Bruins ou les Canadiens. »

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.