Skip to main content

Le juge de lignes Ray Scapinello a bien mérité sa place au Panthéon du hockey

LNH.com @NHL

TORONTO - Ray Scapinello n'aurait pas raté cette dernière assignation pour tout l'or au monde.

L'ancien juge de lignes a été intronisé au Panthéon de la renommée du hockey lundi en compagnie des anciens joueurs Glenn Anderson et Igor Larionov, et du regretté Ed Chynoweth, qui a fait sa marque comme dirigeant au hockey junior majeur canadien.

"Regardez cet endroit, ça met un sourire dans votre face", a dit Scapinello en regardant la salle des trophées de la Ligue nationale autour de lui.

Scapinello est arrivé dans la LNH en 1971 et il y est resté 33 ans. Il n'a jamais raté une assignation et a été désigné pour près de 3000 matchs, soit 2508 en saison régulière et 426 en séries éliminatoires.

S'il a commencé tous ses matchs, il ne les a pas tous arbitrés au complet.

"Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai été frappé par la rondelle, dit-il. Lors d'un match à Toronto, j'ai reçu 14 points de suture. Ils vous cousaient, ouvraient la porte et vous retournaient sur la patinoire...

"Mon père était rendu à 83 ans et il n'avait jamais raté une jourmée d'ouvrage. C'est dans nos gènes."

Scapinello a tout connu, des finales de la coupe Stanley aux Jeux olympique de Nagano.

Il a pris sa retraite après le sixième match de la finale de 2004 et est devenu le 15e officiel intronisé au Panthéon.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.