Skip to main content

Le jeu défensif peut-il mener Kopitar au trophée Hart ?

L'attaquant des Kings pourrait devenir le premier joueur depuis Sergei Federov à remporter le Hart et le Selke

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Douze points en quatre matchs. C'est à ce rythme infernal que Connor McDavid engraisse sa fiche offensive et se donne des munitions dans la lutte au trophée Hart. Mais dans cette bataille pour le titre du joueur le plus utile à son équipe, Anze Kopitar détient dans son jeu une carte qui n'est pas donnée à tous : la qualité de son travail en défensive.

Avec une récolte de 88 points en 77 matchs, Kopitar connaît se meilleure saison offensive en carrière et fait partie, avec raison, de la lutte au trophée Hart où il se mesure à la vedette des Oilers ainsi qu'à Nikita Kucherov, Evgeni Malkin, Nathan MacKinnon et Claude Giroux.

Un premier honneur semble déjà à la portée de Kopitar: le trophée Frank J. Selke. À la mi-saison, le joueur de centre des Kings de Los Angeles apparaissait au troisième rang du scrutin effectué au sein de l'Association des journalistes de hockey professionnels pour ce prix. Seuls Patrice Bergeron, des Bruins de Boston, et Sean Couturier, des Flyers de Philadelphie, le devançaient.

Or, Bergeron vient tout juste de revenir d'une blessure au pied droit qui lui a fait rater 13 matchs, pour un total de 18 cette saison, ce qui est possiblement trop pour lui permettre de remporter le trophée du meilleur joueur défensif. À l'inverse, Kopitar n'a pas raté une seule rencontre cette saison.

Le Slovène pourrait devenir le premier joueur depuis Sergei Federov, lors de la saison 1993-1994, à remporter les deux trophées. Federov avait terminé au deuxième rang des marqueurs avec 120 points, dix derrière Wayne Gretzky.

L'entraîneur-chef des Kings, John Stevens, n'a pas ménagé Kopitar cette année, puisqu'il a envoyé son joueur vedette sur la glace en moyenne 22:04 par match, ce qui le classe au premier rang pour le nombre de minutes jouées chez les attaquants (1699 minutes 13 secondes)

Il est beaucoup plus difficile de jauger la qualité d'un joueur dans les deux sens de la patinoire qu'à l'offensive. Mais quelques statistiques qui n'apparaissent pas nécessairement sur la feuille du marqueur permettent de comprendre l'apport de Kopitar pour les Kings, qui ne seraient assurément plus dans la course aux séries éliminatoires sans sa présence.

  • À forces égales, Kopitar apparaît au quatrième rang de la LNH pour les points inscrits.
  • En avantage numérique, sa production le place au 18e rang du circuit, et ce, même s'il n'a été que le 71e joueur le plus utilisé dans cette facette du jeu cette saison. Aucun autre de ses adversaires au trophée Hart nommés précédemment n'a eu droit à moins de temps de glace sur le jeu de puissance.
  • Il est le 11e attaquant le plus utilisé en désavantage numérique dans la LNH, premier dans son équipe. Aucun autre favori au Hart n'apparaît dans le top-100 de cette catégorie.
  • Il est au troisième rang pour le nombre de mises en jeu remportées, derrière Ryan O'Reilly et Sidney Crosby.
  • Kopitar est 12e au chapitre des tirs bloqués dans la LNH chez les attaquants. Seul McDavid (89e) apparaît dans le top-100 de cette catégorie parmi les favoris au Hart.

Mais le chiffre le plus important à retenir pour démontrer toute l'importance que Kopitar a pour les Kings est 33. C'est l'écart qui le sépare, avec ses 88 points, de Dustin Brown et Drew Doughty, qui sont au deuxième rang des marqueurs à Los Angeles à égalité avec 55 points. C'est le plus grand écart entre le premier et le deuxième pointeur d'une équipe dans la LNH, à égalité avec Taylor Hall (82 points) et Nico Hischier (49 points) chez les Devils du New Jersey.

Video: LAK@COL: Kopitar marque son quatrième filet du match

L'ancien choix de première ronde du repêchage de 2005 a d'ailleurs participé à 39,6 pour cent des 222 buts de l'équipe californienne cette saison. Connor McDavid (45,6 pour cent) et Claude Giroux (39,9 pour cent) ont mieux fait à ce chapitre.

Bref, sans Kopitar, point de salut pour les Kings. Aucun autre joueur dans la LNH n'a été en mesure d'offrir, dans toutes les facettes du jeu, un aussi grand nombre de minutes de qualité à son équipe. Il reste maintenant à savoir quel est le poids des habiletés défensives d'un attaquant dans la balance pour remporter le titre de joueur le plus utile. Les journalistes de la presse écrite nous donneront une réponse en juin prochain lors de la cérémonie de remise des trophées de la LNH.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.