Skip to main content

Le CH passe le K.-O. aux Bruins et reste dans la lutte en l'emportant 6-3

LNH.com @NHL

BOSTON (PC) - Le Canadien a réussi trois buts en l'espace de 2:16 au troisième tiers pour passer le K.-O. aux Bruins de Boston, qu'il a finalement défaits 6-3 jeudi, afin de rester au plus fort de la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires.

Le Tricolore a comblé un retard de deux buts à compter du deuxième vingt pour également compléter le premier balayage d'une série aller-retour face aux Bruins en plus de 26 ans, soit depuis les 17 et 19 décembre 1981.

Les jeunes jambes ont encore eu leur grand mot à dire dans ce troisième succès d'affilée de l'équipe, le cinquième dans ses six dernières sorties.

"Les jeunes nous ont sortis du pétrin, encore une fois", a affirmé l'entraîneur Guy Carbonneau.

Chris Higgins a dirigé l'attaque avec un but et trois passes. Tomas Plekanec a fourni une contribution d'un filet et deux aides. Maxim Lapierre a obtenu le but qui s'est avéré celui de la victoire.

Devant le filet, le jeune Jaroslav Halak a de nouveau livré la marchandise. Il a bloqué 32 tirs, mais il a surtout gardé l'équipe dans le match en deuxième période.

"On n'a pas bien joué au cours des 40 premières minutes, a repris Carbonneau. On n'est pas sorti fort comme on l'aurait souhaité. On savait pourtant que les Bruins seraient affamés, mais on a mal réagi.

"Halak a été excellent, surtout en deuxième période. L'arrêt qu'il a effectué aux dépens de Marco Sturm au début de la troisième a été très important."

Mike Johnson, Lapierre et Higgins ont par la suite jeté une douche d'eau froide sur la foule de 17 026 spectateurs au TD Banknorth Garden.

Johnson a d'abord créé l'égalité à 6:35, complétant la manoeuvre de Plekanec et de Higgins.

Lapierre a ensuite procuré les devants aux siens, à 8:01, à l'aide d'un tir des poignets dans le haut du filet. Mark Streit a fait le jeu sur le flanc droit. Higgins a porté le coup fatal, à 8:51.

Andrei Markov et Michael Ryder, en troisième, ont complété le score aux dépens de Tim Thomas, qui a été confronté à 30 lancers (seulement cinq en troisième).

En l'emportant, le Canadien (38-31-6) est demeuré à deux points des Hurricanes de la Caroline, qui sont en huitième position avec 82 points.

Phil Kessel et Mark Mowers, en plus d'une passe chacun, et , Marco Sturm ont été les marqueurs des Bruins (34-34-5), qui sont à toutes fins utiles écartés de la lutte.

Du tigre

Les Bruins y ont mis du tigre dès le départ. Kessel a mis fin à 145 minutes et 44 secondes leur disette de but. Vif, le jeune Américain s'est emparé de la rondelle bondissante à la droite de Halak, qu'il a déjoué.

Le Canadien a par la suite pu déployer trois jeux de puissance en succession. A la troisième occasion, à 7:23, Markov a fait bouger les cordages à l'aide d'un tir des poignets du côté rapproché.

Les Bruins n'ont pas ralenti le rythme et, à 17:33, Sturm leur a redonné l'avance. L'Allemand a profité de la belle passe de Brandon Bochenski, à la suite d'un revirement à la ligne bleue du CH. Janne Niinimaa a perdu le disque, que Maxim Lapierre n'a pu récupérer.

Halak s'illustre

Le brio de Halak en deuxième période a permis au Canadien de rester à distance des Bruins. Le jeune Slovaque a frustré Sturm sur une échappée dès le départ. Il a réalisé 16 arrêts, au total.

Les hôtes ont fait 3-1 à 7:32, Kessel se moquant du défenseur Mike Komisarek avant de repérer Mark Mowers qui s'est avancé à la droite du filet. Un bijou de jeu.

Halak s'est dressé devant Bochenski et Chuck Kobasew, avant que Plekanec ne rétrécisse l'écart, à 18:11. Le jeune Tchèque a reçu la superbe passe de Kostitsyn pour se présenter devant Thomas. Le gardien a fait un arrêt acrobatique avant de voir Plekanec glisser le retour sous lui d'un angle restreint.

En voir plus