Skip to main content

Le CH devra se montrer plus convaincant dans le deuxième quart de la saison

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien (11-5-4) va entreprendre le deuxième quart de sa saison en affrontant les champions de la Coupe Stanley, mercredi soir, à Detroit. Un deuxième segment qui devra être plus convaincant que le premier. Le Tricolore offre un rendement préoccupant malgré une récolte de 26 points sur une possibilité de 40 (,650) en 20 matchs. C'est un point de plus qu'à pareille date l'an dernier.

L'équipe a fait illusion en début de saison en amassant 17 points en 10 matchs (8-1-1). Plusieurs de ces victoires ont été acquises à l'arrachée. La deuxième tranche de 10 matchs (3-4-3) a été plus révélatrice de la valeur réelle de l'équipe.

Des attentes irréalistes?

Bien des joueurs jouent en deçà des attentes, sans doute irréalistes dans bien des cas. Alex Kovalev (5-10-15), aucun but en 10 matchs, Tomas Plekanec (4-7-11), Sergei Kostitsyn (3-6-9), Guillaume Latendresse (2-6-8) et Andrei Kostitsyn (3-4-7) n'affichent pas assez de régularité. Andrei Markov (2-13-15) ne joue pas du mauvais hockey mais il n'arrive pas à s'élever au niveau des meilleurs défenseurs de la ligue. Surtout, il n'a pas su remplacer Mark Streit dans l'attaque à cinq, une lacune qui explique en bonne partie les problèmes du Canadien au cours des derniers matchs. Le Tricolore a un taux de réussite de 15 pour cent (23e rang) en supériorité numérique.

"On ne peut pas être satisfait du premier quart de la saison en raison des 10 derniers matchs, a déclaré Guy Carbonneau. On joue mieux défensivement mais il nous faut retrouver notre synchronisme en attaque", a ajouté l'entraîneur.

En attendant, les gardiens Carey Price et Jaroslav Halak devront poursuivre leur excellent travail. Price (9-4-3) a maintenu une moyenne de 2,42 et un taux d'arrêts de ,920, tandis que Halak (2-1-1) a conservé une moyenne de 2,46 et un taux d'efficacité de ,917. Alex Tanguay (8-9-17), Saku Koivu (7-10-17) et Robert Lang (6-8-14) devront aussi maintenir le cap.

Des clubs regroupés

Le Canadien occupe le deuxième rang de sa section à six points des Bruins de Boston. L'équipe se retrouve aussi au cinquième échelon de son association, cinq points seulement devant les Sabres de Buffalo, installés au neuvième rang dans l'Est.

"Quelques équipes parviennent à se démarquer, a noté Carbonneau. Mais pour le reste, tous les clubs sont regroupés. Personne ne va réussir à se sauver."

En voir plus