Skip to main content

Le Canadien met fin à sa série d'insuccès sur la route de peine et de misère

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien a remporté un premier match à l'étranger en plus d'un mois, jeudi, en défaisant les Bruins de Boston de peine et de misère 2-1 au TD Banknorth Garden.

La dernière victoire du Tricolore (8-8) sur une patinoire adverse, acquise le 3 octobre à Buffalo, avait également été la dernière de Carey Price. Déjoué dans la dernière minute de jeu du troisième vingt, le jeune gardien s'est dressé au cours de la séance des tirs de barrage, et il a finalement eu le dernier mot.

Mike Cammalleri a été le seul marqueur en fusillade. Il a déjoué Tim Thomas à l'aide d'un tir bas du côté du bloqueur. Price n'a rien cédé à Blake Wheeler, à Patrice Bergeron et à Mark Recchi.

Privés des Marc Savard, Milan Lucic et David Krejci, trois rouages importants à l'attaque, les Bruins (6-7-2) étaient en voie de subir une troisième défaite de suite par voie de blanchissage pour la deuxième fois de leur histoire - la première depuis février 1929 - quand Bergeron a concrétisé le retour d'un long tir, à la droite du gardien, à 19:08 de la troisième période. La disette de but des Bruins s'est donc arrêtée à 198 minutes six secondes de jeu.

"Au moins, on peut effacer ça de notre esprit, a argué Bergeron. C'est un pas en avant que d'avoir réussi un but et d'avoir obtenu un point de classement. Mais un point, c'est insuffisant."

En temps réglementaire et en prolongation, Price a été brillant face au barrage de 43 lancers des Bruins. Thomas a été mis à l'épreuve 26 fois.

"On a mieux travaillé en défense, a tout de même affirmé Martin. Les attaquants ont apporté un meilleur soutien aux défenseurs qu'au cours des deux matchs précédents."

Le but de Glen Metropolit, obtenu à 17:33 de la première période, a failli être suffisant pour l'emporter, dans le camp du Canadien. Metropolit n'a eu qu'à lancer dans l'ouverture béante, au terme de la montée d'Andrei Kostitsyn, qui lui a relayé le disque après avoir contourné le but de Thomas. A son premier match dans la LNH, l'ailier Ryan White a amassé une aide sur la séquence.

"J'ai apprécié le travail des nouveaux venus Tom Pyatt et White, a souligné l'entraîneur. White a démontré du sang-froid dans notre zone afin d'amorcer le jeu qui a mené au but de Metropolit."

Les Bruins ont cru avoir marqué vers la fin de la deuxième période. Bergeron a logé la rondelle du revers tout juste sous le côté du filet que venait de soulever involontairement Marco Sturm, en fonçant vers le but. Sur la séquence, l'arbitre a signalé le but, mais la reprise vidéo a montré hors de tout doute que le disque avait pénétré par un endroit interdit. Un bond favorable, finalement, a dû se dire Price.

Le Canadien a perdu momentanément les services du défenseur Jaroslav Spacek, blessé à la suite d'une collision avec Sturm, au moment où il glissait vers le fond du territoire de l'équipe. Spacek est revenu dans l'action, mais il a été peu utilisé en fin de rencontre.

En voir plus