Skip to main content

Le Canadien franchit un obstacle important en battant les Blackhawks 4-1

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien a franchi mardi soir un obstacle important dans la course aux séries. Opposé à une formation de qualité, le Tricolore a disputé un très bon match pour disposer des Blackhawks de Chicago 4-1 au Centre Bell.

Par cette victoire, le Canadien a conservé le huitième rang dans l'Est, un point devant les Panthers de la Floride, vainqueurs des Sénateurs d'Ottawa. Il s'est aussi approché à un point des Rangers de New York. Le bleu-blanc-rouge a disputé un match de moins que ses rivaux.

Les hommes de Bob Gainey ont appuyé sur l'accélérateur durant presque tout le match, y allant d'un échec-avant énergique et combien efficace. Alex Kovalev (23e), Guillaume Latendresse (13e), Andrei Markov (11e) et Mathieu Schneider (8e) sont parvenus à déjouer Cristobal Huet, qui était de retour au Centre Bell pour la première fois depuis son départ de Montréal.

"Chicago a une équipe talentueuse. Mais nous avons bien joué défensivement pendant 60 minutes, a commenté Saku Koivu. J'ai aimé la façon dont nous avons joué. On recherchait de la régularité dans notre jeu défensif contre des défenseurs mobiles et des avants de talent. C'est ce que nous avons obtenu", a ajouté le capitaine.

Carey Price, de son côté, semble avoir retrouvé ses moyens. Jouant avec assurance et aplomb, le jeune gardien de 21 ans a concédé un seul but, inscrit par Patrick Sharp au troisième vingt. Il a repoussé 28 tirs, une performance qui lui a valu la première étoile.

"Price vient de disputer son meilleur match complet depuis longtemps", a déclaré Gainey.

Huet a été plutôt mal accueilli par ses anciens coéquipiers. Kovalev lui a glissé le disque entre les jambières après seulement 25 secondes jeu. Le Russe a intercepté une rondelle que le défenseur Duncan Keith destinait à Brent Seabrook. Huet n'a jamais eu le temps de réagir. Le but était le sixième de Kovalev en quatre matchs.

Le gardien français s'est bien repris par la suite en réalisant de beaux arrêts dont un aux dépens d'Alex Tanguay qui s'était échappé.

Sergei K. assommé

Le Canadien a perdu les frères Kostitsyn au cours du premier vingt. Sergei a été assommé par une mise en échec d'Aaron Johnson lorsque sa tête a donné contre la baie vitrée. Il a mis du temps à regagner son banc puis le vestiaire de l'équipe. On ne l'a pas revu. Johnson n'a pas été puni pour son geste. Andrei a voulu venger son jeune frère, ce qui lui a valu 19 minutes de pénalités: deux minutes pour avoir été l'initiateur du combat, deux minutes pour conduite anti-sportive, cinq minutes pour s'être battu, et 10 minutes d'inconduite.

Latendresse a doublé l'avance du Tricolore à 6:12 de la deuxième période. La rondelle a échappé à l'attention de Huet avant de rebondir juste derrière la ligne rouge. Lapierre avait permis à l'attaque de se poursuivre en récupérant le disque le long de la clôture.

Markov a fait 3-0 à 15:52 lors d'une supériorité numérique. Koivu a fait tout le travail pour permettre à Markov de lancer dans un filet abandonné.

Price a réussi des arrêts-clés au deuxième tiers. A 1-0, il a stoppé Andrew Ladd d'un arrêt de la mitaine, puis Patrick Kane en étirant la jambière gauche. Il a aussi profité d'un poteau durant une pénalité à Roman Hamrlik.

Hamrlik a dû quitter le match à son tour en deuxième période. Le défenseur s'est blessé en cherchant à mettre Ben Eager en échec. Mais c'est plus la présence du juge de lignes Pierre Champoux qui l'aura gêné.

"Kostitsyn et Hamrlik ont des blessures au haut du corps. On devrait en savoir davantage sur leur état avant l'entraînement de mercredi", a déclaré Gainey.

Sharp a privé Price d'un jeu blanc en le surprenant d'un tir papillon à 12:18 de la troisième période. Schneider a complété à 16:43 d'un tir voilé en supériorité numérique.

En voir plus