Skip to main content

Le Canadien est retombé dans ses mauvaises habitudes de la saison dernière

LNH.com @NHL

MONTREAL - En avant 3-0 et en parfait contrôle de la situation, le Canadien est retombé dans ses mauvaises habitudes de la saison dernière contre les Bruins.

"Nos mauvaises habitudes des deux dernières saisons, a corrigé l'entraîneur Guy Carbonneau. Après la première période, on a rappelé aux gars que les Bruins n'abandonnaient jamais, en plus de leur souligner l'importance d'éviter les pénalités inutiles.

"On a eu l'avantage au cours des cinq premières minutes de la deuxième période. On a fait de bonnes choses en supériorité numérique, avant d'emprunter la route la plus facile. On a arrêté de travailler, on a cru que le talent seul serait suffisant. ?a ne fonctionne pas dans cette ligue-là."

Carbonneau n'a pas enlevé de mérite aux Bruins, qui "ont fait ce qu'ils devaient faire".

"On a joué mollement et on a commencé à leur donner des surnombres. Dieu merci, Carey (Price) était en grande forme ce soir (mercredi)."

Le Russe Alex Kovalev n'a également pas apprécié le relâchement que l'équipe a connu.

"Ce n'est pas que les Bruins nous ont ralentis. Ils ont commencé à jouer un peu mieux, mais c'est surtout nous qui avons ralenti. On a tenté de protéger l'avance, au lieu de continuer d'attaquer fort. On a fait la même chose la saison dernière. Rappelez-vous que ça nous a coûté quelques matchs. C'est une mauvaise habitude dont on doit se départir. On ne peut pas ralentir le rythme de la sorte", a ajouté Kovy.

"On va être une meilleure équipe quand on va éviter les relâchements semblables", a résumé Carbo.

Laraque: bon début

Carbonneau s'est dit satisfait de la soirée de travail de Georges Laraque, qui a livré son premier combat dans l'uniforme bleu-blanc-rouge au travers de 5:28 minutes de temps d'utilisation.

"Laraque a bien joué, je suis très content. Il est difficile de lui enlever la rondelle en zone adverse. C'était son premier match, il va retrouver le synchronisme", a analysé l'entraîneur.

L'imposant dur à cuire n'était pas satisfait de sa performance au bout du poing aux dépens de Shawn Thornton.

"Il savait que le combat était inévitable. Vous êtes allés le voir ce matin pour lui dire que je jouais. Il a voulu se débarrasser de ça au plus tôt. Il est petit de taille et tout ce qu'il essaie de faire c'est de me renverser. Il veut simplement éviter les coups et me renverser."

Le nouveau numéro 17 du Tricolore a tout de même savouré sa première soirée au Centre Bell.

"Je me considère très choyé d'avoir vécu cette soirée très spéciale. Je me pince pour réaliser que j'y ai pris part. C'est tout un sentiment."

En voir plus