Skip to main content

Le Canadien complète une semaine parfaite en se payant les Sharks

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien a clôturé une semaine qu'on lui prédisait difficile avec un parcours parfait de six points, samedi, en se payant la meilleure équipe de l'Association Ouest. Le Tricolore a vaincu les Sharks de San Jose 3-2 au Centre Bell, signant un quatrième succès de suite.

Le gardien Jaroslav Halak a de nouveau été étincelant. Le jeune Slovaque a été soumis à un barrage de 46 lancers, comparativement à 21 pour son opposant Brian Boucher. Les Sharks ont eu le meilleur 32-11 dans la colonne des tirs au cours des deux dernières périodes.

Andrei Markov, Josh Gorges et Saku Koivu ont tous touché la cible en première période dans le camp du CH (34-22-7). Markov a de plus amassé une passe. Il a atteint le plateau des 50 points pour la deuxième saison d'affilée.

Joe Pavelski et Joe Thornton ont fourni la riposte des Sharks (42-10-9), qui ont subi un 10e revers seulement en temps réglementaire cette saison.

Claude Lemieux a bien paru à son premier match contre le Canadien depuis décembre 2001.

Les troupiers de l'entraîneur Guy Carbonneau ont complété la semaine avec trois victoires. Ils avaient blanchi les Canucks de Vancouver 3-0 à domicile, mardi, avant de défaire les Flyers de Philadelphie 4-3 en prolongation à l'étranger, vendredi.

Surprise: 3-0!

Le Canadien s'est forgé une avance de trois buts dès la période initiale. Avant la pétarade, Halak a réalisé quelques beaux arrêts et Georges Laraque a réglé le cas de Jody Shelley, au terme d'un combat expéditif.

Markov a commencé le bal au cours d'un jeu de puissance, à 11:05. Boucher n'a rien vu de la violente frappe haute du défenseur russe.

Gorges a doublé l'avance à 13:27, concrétisant la belle poussée de Matt D'Agostini qui a contourné le filet après s'être amené du flanc gauche.

Koivu a ajouté aux malheurs de Boucher, à 17:47. Le capitaine a profité de la passe lumineuse de Markov, qui l'a aperçu à la gauche du filet.

L'entraîneur Todd McLellan ne pouvait même pas envisager de changer de gardien parce qu'Evgeni Nabokov, grippé, n'était pas dans les environs.

Réplique

Les hôtes ont entrouvert la porte en amorce de deuxième vingt. Les visiteurs ont posé un pied à l'intérieur.

Mike Komisarek a écopé une pénalité à la 29e seconde d'action. Quelques instants plus tard, Pavelski marquait. Thornton a rétréci l'écart à un but à 1:55, complétant la manoeuvre de Patrick Marleau.

Dominé 14-4 dans les tirs, le Tricolore a par la suite tenu le coup tant bien que mal.

L'entraîneur Guy Carbonneau a modifié un duo de défenseurs, associant Komisarek à Gorges et Hamrlik à Patrice Brisebois.

En troisième, le Canadien s'est surtout accroché à sa mince avance. Halak s'est occupé du reste.

En voir plus