Skip to main content

Le Canadien a clôturé samedi un de ses meilleurs débuts de saison

LNH.com @NHL

MONTREAL - Huit victoires, une seule défaite en temps réglementaire, 17 points sur une possibilité de 20, le premier rang de la section Nord-Est: le Canadien aurait peut-être pu viser plus haut avant d'entreprendre sa première tranche de 10 matchs en saison régulière, mais on lui aurait reproché un excès de gourmandise.

Le Tricolore a clôturé de façon spectaculaire, samedi, un de ses plus convaincants débuts de saison depuis fort longtemps. Il ne manque à son bonheur que le premier rang de l'Association Est. Les Rangers de New York ont quatre points d'avance (21), mais ils ont joué quatre matchs de plus (14).

Le bleu-blanc-rouge a adopté la bonne habitude ces dernières années d'amorcer les saisons sur une note positive. Il affiche une progression intéressante depuis l'entrée en scène de l'entraîneur Guy Carbonneau. Il y a deux ans, en 2006-07, il avait récolté 13 points à ses 10 premiers matchs à l'aide d'un dossier de 5-2-3. La saison dernière, il a amassé 14 points grâce à un palmarès de 6-2-2. Le total de 17 points engrangés cette saison sera dur à surpasser, la saison prochaine.

"C'est la maturité qu'on a atteint, a constaté Carbonneau, samedi soir, à l'issue de la dramatique victoire de 5-4 obtenue aux dépens des Islanders de New York. On peut gagner des matchs sans être parfait ou après avoir tiré de l'arrière.

"On a été capable dans les 10 premiers matchs d'avoir beaucoup de succès sans que notre avantage numérique ou que notre meilleur trio de la saison dernière fonctionne à plein régime, a relevé Carbo. Et les gardiens n'ont pas été étincelants à chacun des matchs."

Le brio de l'équipe a aussi permis aux dirigeants de valider les décisions qu'ils ont prises au cours de l'entre-saison.

"Ce n'est pas un secret: on savait qu'on avait une bonne équipe, a poursuivi l'entraîneur. On a connu une bonne saison, la saison dernière, et la plupart des joueurs sont de retour. On a fait trois acquisitions, et on n'est jamais assuré à 100 pour cent qu'ils vont bien s'intégrer au groupe. On était confiant qu'ils allaient bien s'adapter et faire de nous une meilleure équipe. Je crois qu'on ne s'est pas trompé."

Les attaquants Alex Tanguay, Robert Lang et Georges Laraque, dans une moindre mesure, rendent de précieux services à leur nouvelle équipe.

La performance du CH contre des équipes à caractère défensif est également de nature à rassurer l'entraîneur en vue de la continuité de la saison.

"On a bien paru contre des équipes comme le Wild du Minnesota, les Ducks d'Anaheim et les Panthers de la Floride. Pour nous, ça augure bien", a-t-il résumé.

En voir plus