Skip to main content

Le Canada arrache une victoire en prolongation face à la République tchèque

LNH.com @NHL

FARGO, Dakota du Nord - Le Canada a été confronté à son plus sérieux test depuis le début du Championnat du monde des moins de 18 ans - et il a eu besoin d'un coup d'éclat de dernière minute pour arracher la victoire, lundi.

Brett Connolly, un porte-couleurs des Cougars de Prince George de la Ligue de hockey de l'Ouest, a fait bouger les cordages à 1:23 de la période de prolongation et la formation canadienne a vaincu la République tchèque 4-3 après avoir effacé un déficit de trois buts.

Avec ce gain, le Canada (3-0) est assuré de participer au volet éliminatoire du tournoi et a encore des chances de profiter d'un laissez-passer directement au deuxième tour.

Après avoir comblé un déficit de 3-0 grâce à une dominante troisième période, le Canada a maintenu la pression en prolongation. Cette stratégie a porté fruit quand Byron Froese a transporté la rondelle en zone adverse et décoché un tir que le gardien Filip Novotny a stoppé.

Simon Després, qui évolue avec les Sea Dogs de St. John dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, a tenté de pousser le retour derrière Novotny, sans succès. Mais Connolly a réussi à la tentative suivante pour couronner la spectaculaire remontée.

Mike Johnston, l'entraîneur en chef d'Equipe Canada, s'attendait à une forte opposition des Tchèques.

"Nous savions qu'ils avaient absolument besoin d'une victoire. Ils ont bien joué. Ils avaient de la vitesse et ont livré une excellente performance, à tous les niveaux."

En récoltant deux points au lieu de trois s'il l'avait emporté en temps réglementaire, le Canada accuse un retard d'un point sur la Suède (3-0) dans le classement du groupe A. Les deux équipes s'affronteront mardi, et le gagnant obtiendra un laissez-passer au deuxième tour. Le perdant affrontera le club qui se sera classé troisième du groupe B en quarts de finale, jeudi.

John McFarland et Ryan O'Reilly, deux représentants de la Ligue junior de l'Ontario, ont amorcé le ralliement du Canada en marquant dans un intervalle de dix secondes dès la troisième minute de jeu de la troisième période. Eric Gudbranson a créé l'égalité à 5:08, soit seulement quatre secondes après le début d'une punition à Novotny pour avoir retardé la partie.

Antonin Honejsek, en première période, Michal Poletin et Roman Horak, tous deux au deuxième vingt, ont réussi les buts de la République tchèque contre Michael Zador.

En voir plus