Skip to main content

L'avance des Sabres sur les Islanders n'est pas de la chance, selon Miller

LNH.com @NHL

BUFFALO, New York (AP) - Ryan Miller ne veut rien savoir. Selon le gardien, ceux qui croient que les Sabres de Buffalo ont profité de l'aide soudaine de Dame Chance pour prendre le contrôle de leur série contre les Islanders de New York se trompent, et pas à peu près.

Les Islanders peuvent se plaindre autant qu'ils veulent des deux situations de but controversées survenues à leurs dépens, cette semaine, lors de matchs consécutifs. Miller a insisté, jeudi: les Sabres en ont fait amplement pour mériter leur avance de 3-1 dans la série quatre de sept contre la formation new-yorkaise.

"Je sais que les Islanders sont en colère et ils tentent de trouver un moyen de motiver leurs joueurs, a déclaré Miller à la suite d'une courte séance d'entraînement. Mais la série ne se résume pas seulement à cela.

"La chance, je n'y crois pas. Si la balance a penché un peu de notre côté, c'est parce que nous avons travaillé fort."

Les deux équipes ont certes gardé les officiels responsables de la vidéo fort occupés au cours de cette série, qui se poursuivra vendredi soir à Buffalo.

Tout a commencé lors du troisième match, lundi, quand à la suite d'une révision de la vidéo, on a jugé que le tir de Thomas Vanek, des Sabres, avait dépassé la ligne bleue. Buffalo l'a emporté 3-2. Puis, dans la victoire de 4-2 des Sabres, mercredi, les Islanders ont vu un but égalisateur leur être refusé avec 1:42 à faire quand l'arbitre Mike Leggo a décrété que Miller avait été poussé dans le filet alors que la rondelle se trouvait sous lui. La décision de Leggo a été confirmée par les officiels de la vidéo à Toronto.

"Ca ne pouvait arriver à un pire moment pour eux, c'est vrai, a reconnu Miller. Mais ç'a fonctionné en notre faveur et nous devons en profiter."

L'entraîneur des Islanders Ted Nolan a déclaré que l'équipe doit aller de l'avant, oublier ces incidents et se préparer en vue du prochain match.

"C'est du passé, a-t-il dit. Selon nous, oui il y avait but, mais on ne peut rien y faire maintenant."

"On ne peut pas s'apitoyer sur notre sort, a affirmé le gardien new-yorkais Rick DiPietro. C'est à nous de réagir.

"Il nous reste trois matchs et il faut les gagner tous les trois."

Les Islanders ont démontré qu'ils pouvaient relever les défis du genre, eux qui ont remporté leurs quatre derniers matchs du calendrier régulier pour se faufiler de justesse dans les séries.

"Chaque match a représenté tout un défi, a souligné l'entraîneur des Sabres Lindy Ruff. Nous voulons mettre fin à la série, mais nous savons à quel point ça peut être incroyablement difficile."

Une victoire, vendredi, permettrait aux Sabres de remporter une série à domicile pour la première fois depuis 2001, alors qu'ils avaient éliminé les Flyers de Philadelphie en six matchs lors du premier tour éliminatoire.

En voir plus