Skip to main content

Coupe du monde: Équipe Suède s'en remet à Lundqvist

L'alignement de la Coupe du monde avec en tête le gardien des Rangers qui a gagné l'or Olympique en 2006

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal LNH.com

GREENBURGH, New York - On s'attend à ce que le gardien des Rangers de New York, Henrik Lundqvist, soit le meneur de l'équipe de la Suède lors de la Coupe du monde de hockey 2016, 10 ans après avoir mené le pays à une médaille d'or aux Jeux olympiques de Turin.
 
Lundqvist a été un des deux gardiens nommés au sein de l'alignement préliminaire de 16 joueurs d'Équipe Suède, mercredi. La Suède a présenté sa conférence de presse en Amérique du Nord au MSG Training Center, le site d'entraînement des Rangers.

Lundqvist a aussi aidé la Suède à remporter la médaille d'argent aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014. La Suède avait baissé pavillon 3-0 face au Canada dans le match pour l'obtention de la médaille d'or.
 
Onze joueurs qui ont fait partie de l'équipe olympique nationale il y a deux ans joignent Lundqvist. Quatre d'entre eux ont aussi été des coéquipiers du gardien vedette aux Jeux olympiques de 2006.
 
Les attaquants Daniel Sedin et Henrik Sedin, des Canucks de Vancouver, en plus du défenseur Niklas Kronwall et de l'attaquant Henrik Zetterberg, des Red Wings de Detroit, accompagnent Lundvist comme médaillés d'or et d'argent aux Jeux olympiques au sein de la sélection de la Coupe du monde.
 
Zetterberg était le capitaine de la Suède à Sotchi, mais il a été limité à un seul match à cause d'une blessure au dos qui l'a contraint à abdiquer.
 
Les attaquants Nicklas Backstrom (Capitals de Washington), Loui Eriksson (Bruins de Boston), Gabriel Landeskog (Avalanche du Colorado) et Alexander Steen (Blues de St. Louis), les défenseurs Erik Karlsson (Sénateurs d'Ottawa), Niklas Hjalmarsson (Blackhawks de Chicago) et Oliver Ekman-Larsson (Coyotes de l'Arizona) sont tous de retour, eux qui ont pris part aux Jeux olympiques en 2014.
 
Les frères Sedin, Eriksson et Landeskog ont aidé la Suède à remporter l'or au Championnat mondial de hockey 2013 de la FIHG.
 
Les défenseurs Victor Hedman et Anton Stralman, du Lightning de Tampa Bay, l'attaquant Filip Forsberg, des Predators de Nashville, ainsi que le gardien de but Jacob Marsktrom, des Canucks, ont aussi été choisis.
 
Markstrom a également fait partie de l'alignement de la Suède au Championnat mondial 2013, agissant à titre de substitut à Jhonas Enroth des Kings de Los Angeles.
 
Hedman a été le grand oublié de l'équipe olympique il y a deux ans. Le géant défenseur a récolté 36 points en 62 matchs cette saison, après avoir aidé le Lightning à atteindre la finale de la Coupe Stanley la saison dernière avec une récolte de 14 points en 26 matchs au cours des séries éliminatoires.
 
Hedman n'a pas joué pour l'équipe nationale de la Suède depuis le Championnat mondial 2012. Stralman n'a pas représenté la Suède durant un tournoi international depuis le Championnat mondial de hockey 2009.
 
Forsberg a effectué ses débuts au sein de l'équipe nationale de son pays lors du Championnat mondial 2015, impressionnant avec huit buts en autant de rencontres. 

Principaux atouts: Le gardien et la possession de rondelle. Lundqvist donnera une chance de gagner à la Suède dans chaque match, mais Équipe Suède devrait être en mesure de l'aider avec une bonne possession de rondelle en territoire offensif. Les équipes nationales de la Suède ont toujours été construites sur la base des aptitudes et de l'intelligence au jeu et cette sélection s'inscrit dans cette philosophie.
 
Principale lacune : Manque de droitiers. Un aspect qu'Équipe Suède pourrait devoir corriger lorsque viendra le temps de nommer les sept derniers joueurs est l'absence de droitiers. Seulement trois des 14 patineurs sont des droitiers.
 
Plus grande surprise : Aucune. La profondeur de la Suède est si riche que non seulement chacun des joueurs méritait d'être chosi, mais on s'attendait à ce qu'ils fassent tous partie de l'alignement final de 23 joueurs. Leur sélection mercredi ne constitue donc pas une surprise.
 
Plus grand oubli : John Klingberg. Le défenseur des Stars de Dallas est quatrième parmi tous les Suédois, troisième parmi tous les défenseurs et à égalité au 20e rang dans la LNH avec 53 points cette saison. C'est un défenseur qui lance de la droite.
 
Alignement
Henrik Lundqvist, Rangers de New York, G 
Jacob Markstrom, Canucks de Vancouver, G 
Oliver Ekman-Larsson, Coyotes de l'Arizona, D 
Victor Hedman, Lightning de Tampa Bay, D 
Niklas Hjalmarsson, Blackhawks de Chicago, D 
Erik Karlsson, Sénateurs d'Ottawa, D 
Niklas Kronwall, Red Wings de Detroit, D 
Anton Stralman, Lightning de Tampa Bay, D 
Nicklas Backstrom, Capitals de Washington, A 
Loui Eriksson, Bruins de Boston, A 
Filip Forsberg, Predators de Nashville, A 
Gabriel Landeskog, Avalanche du Colorado, A 
Daniel Sedin, Canucks de Vancouver, A 
Henrik Sedin, Canucks de Vancouver, A
Alexander Steen, Blues de St. Louis, A 
Henrik Zetterberg, Red Wings de Detroit, A

En voir plus