Skip to main content

Coupe du monde : McDavid et Eichel les têtes d'affiche d'Équipe Amérique du Nord

Peter Chiarelli et Stan Bowman choisissent huit Canadiens et huit Américains

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur de la rédaction - NHL.com

TORONTO - Les attaquants Connor McDavid et Jack Eichel ont offert tout un spectacle quand ils se sont affrontés pour la première fois dans la LNH mardi à Buffalo. En septembre, à l'occasion de la Coupe du monde de hockey, les deux premiers choix de la séance de repêchage 2015 de la LNH seront des coéquipiers.

Les directeurs généraux de l'équipe nord-américaine Peter Chiarelli et Stan Bowman ont retenu huit Américains et huit Canadiens parmi les 16 premiers joueurs au sein de l'alignement qui a été dévoilé mercredi après-midi.

McDavid, premier choix des Oilers d'Edmonton natif de Richmond Hill, en Ontario, et Eichel, né dans la région de Boston à North Chelmsford, au Massachusetts, deuxième espoir réclamé par les Sabres, sont l'illustration de l'équilibre au sein du groupe.
 

« Nous faisons des jaloux avec ces deux-là, a affirmé Chiarelli. Je le sais pour avoir parlé avec Doug Armstrong et Dean Lombardi (les directeurs généraux du Canada et des États-Unis). Ils auraient bien voulu les avoir sur leur équipe.»


Équipe Amérique du Nord est un nouveau concept sur la scène internationale du hockey. Elle regroupe les meilleurs joueurs canadiens et américains âgés de 23 ans et moins en date du 1er octobre prochain.

 

Cette équipe de jeunots se frottera à l'élite mondiale à l'occasion de la Coupe du monde, un tournoi qui mettra en présence huit équipes et qui prendra place à Toronto du 17 septembre au 1er octobre.

 

Chiarelli a avancé que les jeunes loups vont chauffer les grandes nations et il a ajouté qu'il n'est pas utopique de croire qu'ils peuvent aspirer aux grands honneurs.

 

« On va nous craindre, absolument, a-t-il répondu à la question. Nos jeunes jambes vont nous conférer un avantage parce que les jeunes joueurs sont habituellement plus prêts en début de saison. Nous allons jouer à un rythme très rapide, comme vous l'avez vu mardi lors du match entre les Oilers d'Edmonton et les Sabres de Buffalo avec Connor et Jake. Le sens du jeu est un facteur important pour nous, mais tous nos gars sont de rapides patineurs et nous allons imposer un rythme soutenu », a-t-il ajouté en soulignant que la performance des gardiens sera très importante.

 

McDavid et Eichel ont été deux des neuf attaquants faisant partie de la liste préliminaire, en plus des quatre défenseurs et des trois gardiens. 

 

La plupart des joueurs sont en voie de s'établir dans la LNH. Mais certains montrent déjà un bon bagage d'expérience, comme l'attaquant Sean Couturier des Flyers Philadelphie avec 331 matchs - le plus haut total au sein du groupe. Cinq autres surpassent le plateau des 200 rencontres dans la LNH.

 

Six joueurs, incluant les trois gardiens, ont moins de 100 matchs derrière la cravate. McDavid, qui a raté la moitié de la saison en raison d'une fracture de la clavicule gauche, n'a pris part qu'à 28 matchs.

 

Galchenyuk dans la mire

 

Les dirigeants ont indiqué qu'ils vont scruter à la loupe le rendement d'une dizaine d'attaquants afin de combler les quatre derniers postes. Chiarelli n'a pas caché qu'Alex Galchenyuk des Canadiens de Montréal est un de ceux-là. 

 

"J'ai noté des progrès dans son jeu dernièrement, a-t-il commenté. Il est plus impliqué dans l'action sans la rondelle et il patine davantage quand il en est en possession. Cela dit, je souhaiterais voir son jeu en général s'améliorer quelque peu. C'est un très bon joueur qui possède un excellent tir et nous n'avons pas une horde de francs-tireurs. Il y a une place pour lui dans l'équipe. Nous allons l'avoir à l'oeil au cours des prochains mois." 

 

Principal atout: La fougue. Tous ces jeunes joueurs n'ont pas encore le corps usé. Ils seront frais et dispos comme des jeunes loups même si l'entre-saison sera amputée d'un mois.

 

Principale lacune: Devant le filet. Le manque d'expérience ne sera peut-être pas un facteur angoissant comme on le croyait initialement en raison de l'émergence de John Gibson des Ducks d'Anaheim. Gibson est le seul gardien qui a pris part à des matchs en séries éliminatoires, ayant maintenu une moyenne de buts accordés de 2,70 et un pourcentage d'arrêts de 91,9 pour cent.

 

Plus grande surprise: Matthew Murray. Il était pressenti pour être le troisième gardien de l'équipe, mais on s'attendait à ce qu'il fasse partie de la seconde vague d'annonces, le 1er juin. Il est un gardien prometteur de l'organisation des Penguins de Pittsburgh.

 

Plus grand oubli: Ryan Nugent-Hopkins. Il n'est âgé que de 22 ans et il a déjà participé à 304 matchs dans la LNH. Il a franchi le plateau des 50 points à trois reprises et il représente un candidat de choix pour le poste de deuxième joueur de centre de l'équipe.

 

Alignement

John Gibson, Ducks d'Anaheim, G 
Connor Hellebuyck, Manitoba (LAH), G 
Matthew Murray, Penguins de Pittsburgh, G 
Aaron Ekblad, Panthers de la Floride, D 
Seth Jones, Blue Jackets de Columbus, D 
Ryan Murray, Blue Jackets de Columbus, D 
Morgan Rielly, Maple Leafs de Toronto, D 
Sean Couturier, Flyers de Philadelphie, A 
Jack Eichel, Sabres de Buffalo, A
Johnny Gaudreau, Flames de Calgary, A 
Dylan Larkin, Red Wings de Detroit, A
Nathan MacKinnon, Avalanche du Colorado, A 
Connor McDavid, Oilers d'Edmonton, A 
J.T. Miller, Rangers de New York, A 
Sean Monahan, Flames de Calgary, A
Brandon Saad, Blue Jackets de Columbus, A

En voir plus