Skip to main content

L'absence de Danault chambarde la ligne de centre

Les Canadiens devront se passer du Québécois qui a quitté le match de samedi sur une civière

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Pour la première fois depuis qu'ils ont fait son acquisition en février 2016, les Canadiens devront vraisemblablement se passer de l'attaquant Phillip Danault pour au moins le prochain match face aux Islanders de New York, lundi.

Le Québécois a quitté la patinoire sur une civière en plus de passer la nuit sous observation à l'hôpital après avoir reçu le puissant tir frappé de Zdeno Chara sur le casque lors de la rencontre face aux Bruins de Boston, samedi.

Le Tricolore a indiqué que Danault a obtenu son congé de l'hôpital dimanche matin et qu'il était désormais au repos. On devrait en savoir plus sur la durée de son absence au cours des prochains jours, mais Claude Julien est passé en mode solution à l'entraînement public de l'équipe dimanche au Centre Bell.

Paul Byron, qui occupait l'aile gauche du deuxième trio avec Tomas Plekanec et Brendan Gallagher samedi, a été promu au centre du premier trio entre Max Pacioretty et Charles Hudon. Artturi Lehkonen avait quant à lui pris la place de Byron et Daniel Carr avait été inséré à la droite d'Alex Galchenyuk et de Jonathan Drouin sur la troisième unité.

Cette formation pourrait cependant être éphémère puisque Andrew Shaw a eu droit à une journée de traitements et devrait en principe être de retour dans la formation face aux Islanders.

En fait, il est le joueur le plus susceptible de prendre la place de Danault, lui qui a souvent été utilisé pour des mises au jeu en territoire défensif cette saison. À moins que Julien décide d'utiliser de nouveau Jacob de la Rose dans un rôle offensif comme il l'avait fait en l'absence de Drouin, il y a quelques semaines.

« Phil c'est un joueur qui joue dans les deux sens de la patinoire, il est important en avantage numérique et en désavantage, a fait valoir Drouin. C'est un gros morceau au centre. Chaque fois que quelqu'un se blesse, il faut que d'autre gars montent leur jeu d'un cran. Ce n'est pas en changeant un joueur que tu vas faire la différence.

« Tu regardes la façon dont on joue, ça ne change pas que ce soit Paul ou Shaw au centre. Il faut que tout le monde pousse dans la même direction. »

Pas trop de place à la rigolade

Alors que le Tricolore lutte pour sa survie et pour conserver un mince espoir de participer aux séries éliminatoires, cet entraînement public habituellement plus léger n'a laissé que très peu de place à la rigolade à l'aube du duel face à la bande de John Tavares.

Les Islanders (22-18-4) sont à un point de la dernière place d'équipe repêchée dans l'Est et présentent la deuxième meilleure attaque de l'Association avec 153 buts, huit de moins que le Lightning de Tampa Bay.

Julien a dirigé un entraînement régulier de 30 minutes avant de laisser les joueurs disputer un match à 3-contre-3 d'une dizaine de minutes et s'affronter dans un duel de tirs de barrage de cinq minutes devant 13 000 personnes, selon les chiffres fournis par l'organisation.

« C'était cool, a dit Drouin. C'est rare de voir un aréna ouvert pour une pratique comme ça. C'était une belle expérience. [...] Ce sont des gros matchs qui s'en viennent. Nous aimons la façon dont nous avons joué les trois derniers matchs.

« Tu regardes les Islanders, c'est une équipe qui va très bien. Ils marquent beaucoup de buts. Nous devrons être bons défensivement. »

La formation à l'entraînement
Max Pacioretty - Paul Byron - Charles Hudon
Artturi Lehkonen - Tomas Plekanec - Brendan Gallagher
Alex Galchenyuk - Jonathan Drouin - Daniel Carr
Nicolas Deslauriers - Jacob De la Rose - Byron Froese
Ales Hemsky (sans contact)

Karl Alzner - Jeff Petry
Victor Mete - David Schlemko
Jakub Jerabek - Jordie Benn
Joe Morrow

Absents : Andrew Shaw (thérapie), Shea Weber (pied), Phillip Danault (tête)

 

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.