Skip to main content

La semaine des francophones sous la loupe

Au sein d'un trio tout feu tout flamme avec les Bruins, Patrice Bergeron a récolté quatre aides cette semaine en plus d'être finaliste au trophée Selke

par Hugues Marcil / Réviseur LNH.com

Chaque samedi, LNH.com dresse une liste des joueurs francophones qui ont brillé dans la LNH au cours de la dernière semaine. Voici ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu du 14 au 20 avril.

Patrice Bergeron, Bruins de Boston - 0-4-4, 2 MJ

Quatre points lors du match no 2 de la série de première ronde de l'Association de l'Est contre les Maple Leafs de Toronto et une nomination parmi les finalistes au trophée Selke. Oui, on peut dire que ç'a été une bonne semaine pour le centre des Bruins Patrice Bergeron, même s'il a dû rater le match no 4 des siens en raison d'une blessure au haut du corps jeudi.

Ce dernier a bien commencé en récoltant quatre mentions d'aide dans un triomphe de 7-3 qui a permis aux Bostonnais de prendre les devants 2-0 dans la série face à Toronto. 

Le lendemain, l'excellente saison de Bergeron lui a valu d'être parmi les finalistes au trophée Selke, remis au meilleur attaquant défensif de la LNH, en compagnie du centre des Kings de Los Angeles Anze Kopitar et du centre des Flyers de Philadelphie Sean Couturier.

Le centre de 32 ans pourrait remporter son cinquième trophée Selke, ce qui battrait le record établi par Bob Gainey. Il a terminé la saison régulière avec 63 points (30 buts, 33 aides) en 64 parties en plus de montrer un différentiel de plus-21.

Le trio formé de Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak est tout feu tout flamme depuis le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Les trois ont amassé un impressionnant total combiné de 20 points (cinq buts, 15 assistances) lors des deux premiers matchs. Ils ont été blanchis de la feuille de pointage dans un revers de 4-2 lors du match no 3.

Video: TOR@BOS, #2: Pastrnak brille pour son troisième but

La blessure de Bergeron est réévaluée quotidiennement. Depuis le début des séries, Bergeron est le deuxième attaquant le plus utilisé chez les Bruins avec un temps de glace moyen de 18 :57 par partie.

Marc-André Fleury, Golden Knights de Vegas - 2-0, 1,00 MBA, ,975%, 1 BL

Y a-t-il encore des doutes que Marc-André Fleury est le véritable meneur chez les Golden Knights de Vegas? 

Fleury l'a prouvé cette semaine, présentant un dossier de 2-0, une moyenne de 1,00, un pourcentage d'arrêts de ,975 et un blanchissage lors de ses deux matchs.

Ç'a permis aux siens de surprendre à nouveau toute la planète hockey en éliminant en quatre petits matchs les Kings de Los Angeles lors de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest.

Le gardien sorelois a été intraitable durant toute la série, stoppant 124 des 127 tirs dirigés vers lui. Fleury a également présenté un pourcentage de ,977 et une moyenne de 0,65. C'est tout juste s'il n'a pas marqué quelques buts pour son équipe.

Video: VGK@LAK, #4: Fleury prive Brown du but égalisateur

« Tout le monde contribue à nos succès », a affirmé Fleury à NHL.com. « On utilise quatre lignes, nos six défenseurs jouent et je pense que c'est ce qui fait notre force. Tout le monde contribue et ajoute à nos succès chaque soir. »

En plus d'éliminer les Kings, Fleury a dépassé Dominik Hasek au 11e rang de l'histoire de la LNH avec sa 66e victoire en séries en carrière. Il a également rejoint Terry Sawchuk au neuvième rang de l'histoire avec un 12e jeu blanc en séries.

Kris Letang, Penguins de Pittsburgh - 1-2-3, 3 MJ

L'an dernier, le défenseur des Penguins Kris Letang a raté toutes les séries éliminatoires en raison d'une blessure au cou. On peut dire qu'il rattrape le temps perdu dans la série de première ronde de l'Association de l'Est contre les Flyers de Philadelphie.

Dimanche, dans une victoire de 5-1, Letang a récolté deux mentions d'aide en avantage numérique. Mercredi, il a trouvé le fond du filet dans un jeu blanc de 5-0. 

Video: PIT@PHI, #4: Letang triple l'avance d'un tir dévié

Les Penguins mènent la série au meilleur de sept matchs 3-2.

Depuis le début des séries, Letang est le joueur le plus utilisé chez les Penguins avec un temps de jeu moyen de 24 :35. Il vient également au premier rang au chapitre des tirs bloqués (10, à égalité avec Chad Ruhwedel) et il est le cinquième meilleur marqueur de l'équipe avec quatre points (un but, trois passes).

Gabriel Bourque, Avalanche du Colorado - 2-0-2, 4 MJ

Pour une troisième fois en carrière, l'attaquant de l'Avalanche Gabriel Bourque participe aux séries éliminatoires. Ses deux dernières présences au tournoi printanier remontent aux saisons 2014-15 et 2011-12, alors qu'il s'alignait avec les Predators de Nashville.

Voilà que le natif de Rimouski retrouve son ancienne formation dans la série de première ronde de l'Association de l'Ouest. Nashville mène la série au meilleur de sept matchs 3-2.

Cette semaine, Bourque a trouvé le fond du filet à cinq contre cinq dans deux matchs consécutifs, samedi et lundi, et il a affiché un pourcentage de tirs de 66,7 pour cent. Il s'agissait de ses deux premiers points de la série.

Video: NSH@COL, #3: Bourque bat Rinne d'une déviation

En carrière, le joueur de 27 ans connait passablement de succès en séries avec une récolte de sept points, dont cinq buts, en 20 matchs, des statistiques intéressantes pour un attaquant de soutien. En séries, les équipes raffolent de ces joueurs de profondeur qui trouvent le moyen de s'impliquer offensivement, car les meilleurs joueurs sont souvent étroitement surveillés.

De l'autre côté de la médaille, Bourque se montre utile en désavantage numérique, alors qu'il est le deuxième attaquant le plus utilisé de l'Avalanche à court d'un homme avec un temps de glace total de 11 :02 depuis le début des séries. Seul Matt Nieto (12 :18) a joué plus que lui.


Mentions honorables

Alex Killorn, Lightning de Tampa Bay - 3-1-4, 3 MJ 
Marc-Édouard Vlasic, Sharks de San Jose - 0-2-2, 3 MJ
Pierre-Luc Dubois, Blue Jackets de Columbus - 1-0-1, 3 MJ
Derick Brassard, Penguins de Pittsburgh - 1-1-2, 3 MJ

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.