Skip to main content

La route de Luongo vers les 1000 matchs a été parsemée de moments forts

Le gardien va atteindre ce plateau lorsqu'il obtiendra le départ pour les Panthers contre les Bruins

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Roberto Luongo deviendra le troisième gardien de l'histoire de la LNH à disputer 1000 matchs quand les Panthers de la Floride accueilleront les Bruins de Boston, jeudi (19 h 30 HE, TVA Sports, FS-F, NESN, NHL.TV). Il rejoindra Martin Brodeur (1266) et Patrick Roy (1029).

Luongo, qui a eu 39 ans mercredi, a joué pour trois équipes (Panthers, Islanders de New York, Canucks de Vancouver) en 18 saisons dans la LNH et il a vécu des moments mémorables et accompli plusieurs exploits au cours de sa carrière.

Il est le meneur chez les gardiens actifs au chapitre des matchs joués (999), des victoires (470) et des blanchissages (76).

Voici les moments marquants de sa carrière :

21 juin 1997 : Luongo est sélectionné en première ronde, quatrième au total, par les Islanders de New York au repêchage 1997 de la LNH. À l'époque, il est le premier gardien à être choisi aussi rapidement au repêchage.

28 novembre 1999 : À ses débuts dans la LNH, Luongo effectue 43 arrêts dans un gain de 2-1 contre les Bruins pour obtenir sa première victoire.

27 décembre 1999 : Luongo réalise 34 arrêts dans une victoire de 3-0 contre les Bruins et récolte son premier jeu blanc dans la LNH.

24 juin 2000 : Les Islanders sélectionnent le gardien Rick DiPietro avec le premier choix au repêchage 2000 et, le même jour, échangent Luongo aux Panthers de la Floride avec le centre Olli Jokinen en retour des attaquants Mark Parrish et Oleg Kvasha.

27 février 2002 : Dans un revers de 3-2 contre les Red Wings de Detroit, Luongo établit un sommet en carrière avec 57 arrêts, une marque qui tient encore aujourd'hui.

8 février 2004 : Luongo participe au premier de cinq Matchs des étoiles et aide l'Est à l'emporter 6-4 contre l'Ouest.

27 janvier 2006 : Dans un gain de 4-0 contre les Devils du New Jersey, Luongo stoppe 22 tirs et réussit un jeu blanc à sa 100e victoire dans la LNH.

23 juin 2006 : Luongo est échangé aux Canucks de Vancouver en compagnie du défenseur Lukas Krajicek et un choix au repêchage en retour du gardien Alex Auld, de l'attaquant Todd Bertuzzi et du défenseur Bryan Allen.

16 février 2006 : Luongo effectue son premier départ dans un match olympique, un triomphe de 5-1 du Canada contre l'Allemagne aux Jeux olympiques 2006 de Turin.

7 avril 2007 : Luongo remporte son 47e match de la saison, un sommet en carrière, dans une victoire de 4-3 en prolongation contre les Sharks de San Jose, concluant la saison au deuxième rang chez les gardiens, un gain derrière Brodeur.

11 avril 2007 : À son premier match en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, Luongo établit un record de Ligue pour les tirs reçus par un gardien à ses débuts en séries (76). Il stoppe 72 lancers dans une victoire de 5-4 en prolongation contre les Stars de Dallas en quart de finale d'Association de l'Ouest.

30 septembre 2008 : Luongo devient le 12e capitaine de l'histoire des Canucks, le septième gardien dans l'histoire de la LNH à recevoir cet honneur.

16 octobre 2008 : Quand Alexandre Burrows marque après 27 secondes de jeu en prolongation pour donner un gain de 4-3 aux Canucks contre les Red Wings de Detroit, il offre à Luongo une 200e victoire.

28 février 2010 : Jouant à domicile aux Jeux olympiques 2010 de Vancouver, Luongo conduit le Canada à la médaille d'or en faisant 34 arrêts dans une victoire de 3-2 en prolongation contre les États-Unis. Luongo montre un dossier de 5-0-0 avec une moyenne de buts alloués de 1,76 durant le tournoi.

9 janvier 2010 : Luongo récolte son 50e jeu blanc en carrière en vertu d'une performance de 31 arrêts dans un gain de 4-0 contre les Coyotes de Phoenix.

5 mars 2011 : Les Canucks marquent deux fois en troisième période et viennent de l'arrière pour gagner 3-2 contre les Kings de Los Angeles, permettant ainsi à Luongo d'amasser une 300e victoire dans la LNH.

24 mai 2011 : Luongo aide les Canucks à passer en Finale de la Coupe Stanley avec 54 arrêts dans une victoire de 3-2 en deuxième période de prolongation contre les Sharks.

15 juin 2011 : Luongo accorde trois buts sur 20 tirs et les Canucks s'inclinent 4-0 contre les Bruins de Boston dans le septième match de la Finale de la Coupe Stanley.

23 février 2014 : Même s'il ne joue pas dans le match de la médaille d'or aux Jeux olympiques 2014 de Sotchi, Luongo gagne sa deuxième médaille d'or avec le Canada, qui bat la Suède 3-0.

4 mars 2014 : Les Panthers acquièrent à nouveau Luongo des Canucks avec l'attaquant Steven Anthony en retour de l'attaquant Shawn Matthias et du gardien Jacob Markstrom.

2 avril 2015 : Luongo devient le 11e gardien à atteindre le plateau des 400 victoires avec un match de 31 arrêts dans un gain de 6-1 contre les Hurricanes de la Caroline.

7 janvier 2016 : Luongo récolte une neuvième victoire consécutive en faisant 30 arrêts dans un triomphe de 3-2 contre les Sénateurs d'Ottawa. Il s'agit également d'une 11e victoire de suite pour les Panthers.

31 janvier 2017 : Luongo alloue cinq buts, mais obtient tout de même sa 450e victoire dans la LNH quand les Panthers battent les Flames de Calgary 6-5.

10 novembre 2017 : En stoppant 24 lancers dans un gain de 4-1 contre les Sabres de Buffalo, Luongo obtient sa 455e victoire et s'empare seul du quatrième rang de tous les temps à ce chapitre chez les gardiens, devant Curtis Joseph.

27 novembre 2017 : Luongo obtient sa 200e victoire avec les Panthers quand il réalise 23 arrêts dans un gain de 3-2 contre les Devils, devenant le deuxième gardien (Roy; Canadiens de Montréal, Avalanche du Colorado) à remporter 200 matchs avec deux équipes.

22 février 2018 : Avant le premier match des Panthers à domicile après une fusillade à l'école secondaire Marjory Stoneman Douglas de Parkland en Floride, le 14 février, Luongo, qui habite à Parkland, livre un témoignage poignant avant d'effectuer 33 arrêts dans un gain de 3-2 contre les Capitals de Washington.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.