Skip to main content

La présence de Ruutu et de Cole dans le deuxième match reste incertaine

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - La présence des attaquants Tuomo Ruutu et Erik Cole dans la formation des Hurricanes de la Caroline demeure incertaine en vue du deuxième match de la finale de l'Association Est, jeudi. Ruutu et Cole ont brillé par leur absence à l'entraînement, mercredi, et l'entraîneur Paul Maurice a indiqué qu'on va prendre une décision dans leur cas peu de temps avant l'affrontement contre les Penguins de Pittsburgh, au Mellon Arena.

"Ils pourraient chausser les patins jeudi matin. On va laisser la décision entre les mains des soigneurs, et on verra pour le match, a affirmé Maurice. ?'aurait pu être bien pire comme scénario. On envisage la suite des événements avec optimisme."

Ruutu et Cole ont tous deux été blessés à une jambe au cours du match inaugural de la série, lundi. Ruutu a dû abdiquer tôt, à la suite d'une bousculade avec le défenseur Mark Eaton devant le filet, et Cole a quitté en troisième période, après avoir encaissé le choc d'une collision genou contre genou avec Matt Cooke.

Croisé mercredi, le directeur général des Hurricanes, Jim Rutherford, a déploré que les gestes des deux joueurs des Penguins soient restés impunis dans le feu de l'action.

"On aurait dû signaler des pénalités mineures dans les deux cas", a déclaré Rutherford, qui ne s'attendait pas à ce que la LNH impose une sanction à Cooke.

"Je n'ai eu aucune discussion avec les gens de la ligue à ce sujet, a-t-il précisé. Je leur fais confiance. Ils voient tout ce qui se passe et ils agissent en conséquence.

"Cela dit, j'estime qu'il faut que le geste commis soit très sérieux afin qu'on suspende un joueur en séries éliminatoires", a-t-il résumé.

Les Canes vont présenter un visage fort différent à l'attaque, s'ils doivent composer sans les services d'un ou des deux joueurs. Maurice roulerait principalement à trois trios, d'après ce qu'on a pu constater à l'entraînement.

Le principal changement qu'on a observé a été la mutation du joueur de centre Jussi Jokinen à la gauche de Matt Cullen et Scott Walker. Eric Staal a patiné en compagnie de Chad LaRose et de Ray Whitney tandis que le capitaine Rod Brind'Amour a centré une unité complétée par Patrick Eaves et Sergei Samsonov.

Ryan Bayda, Dwight Helminen et Patrick Dwyer ont formé un quatrième trio qui devrait voir que très peu d'action, si tous trois sont de la partie.

Maurice peut aussi décider d'utiliser 11 attaquants et sept défenseurs afin de miser sur Anton Babchuk, qu'il a laissé de côté dans les deux derniers matchs de l'équipe.

Pour l'heure, l'éventuelle absence des Ruutu et Cole n'affecte pas le moral des troupes.

"Nous sommes rendus en finale d'association, on ne commencera pas à modifier notre façon de jouer, a noté Walker. La perte de Tuomo et d'Erik n'est pas souhaitable, mais ce sera à d'autres de prendre la relève. Certains vont obtenir plus de temps de jeu, ils devront en faire davantage en affichant la même intensité."

Au cours de leurs deux premières séries, les Hurricanes ont démontré qu'ils apprennent vite et qu'ils peuvent s'adapter rapidement au style de leurs adversaires.

"On a fait de l'excellent travail dans nos 14 premiers matchs afin d'identifier les aspects de notre jeu qu'on doit améliorer, a souligné Maurice, qui voudrait voir l'équipe exercer un meilleur contrôle de la rondelle. On ne parle pas d'ajustements à faire, mais de nouvelles façons de mieux jouer en se basant sur ce qu'on a retenu du match précédent."

En voir plus