Skip to main content

Dernière rencontre des DG en Floride mercredi

On se penchera sur la pause pour chacune des équipes qui a été instaurée cette saison

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste senior NHL.com

BOCA RATON, Floride - Les directeurs généraux de la LNH vont se pencher sur la pause pour chacune des équipes qui a été instaurée cette saison quand ils se rencontreront, mercredi, à l'occasion de la dernière journée de leurs réunions.

La pause, négociée dans la convention collective, offre du temps de récupération aux joueurs entre les 1er janvier et 2 mars, à l'exclusion de la pause du Match des étoiles.

Quatre équipes seulement ont affronté des rivaux qui étaient en congé comme elles, à leur retour en action. Les autres équipes ont montré une piètre fiche de 8-14-4 à leur retour.

Les d.g. souhaiteraient voir la ligue adopter un calendrier qui ferait en sorte que toutes les équipes qui reviennent d'une pause s'affrontent entre elles.

« La solution est que toutes les équipes d'une même section ou association soient en pause en même temps, a soumis le directeur général des Sabres de Buffalo Tim Murray. Cette saison, nous nous sommes rendus au Colorado pour renouer avec la compétition en altitude et ça ne s'est pas bien passé (défaite de 5-3 contre l'Avalanche). Je suis sûr que ç'a été le cas pour d'autres équipes. Pourquoi Montréal et Ottawa ne s'affronteront pas au sortir de leur pause respective et que nous affrontions les Bruins de Boston. »

La ligue pourr envisager de façon arbitraire d'envoyer en pause la moitié des équipes pendant une semaine et l'autre moitié pendant la semaine subséquente.

Le problème qu'on aura par contre si on décide d'envoyer en pause la moitié des équipes pendant une semaine et l'autre moitié pendant la semaine subséquente, c'est qu'il y aura 31 équipes dans la LNH, avec l'arrivée des Golden Knights de Las Vegas. Il y aurait forcément une équipe qui devrait en affronter une qui joue déjà.

Il n'y aura pas de pauses allongées la saison prochaine advenant que la LNH décide de participer aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, a déjà indiqué l'adjoint au commissaire Bill Daly.

La présence de la ligue aux JO nécessiterait qu'on suspende les activités pendant environ deux semaines en février.

Les équipes joueront leurs 82 matchs en l'espace de 175 jours cette saison. La saison dernière, toutes les équipes ont joué leurs matchs échelonnés sur 187 jours.

 « Il y aura plus de marge de manœuvre. Les équipes ne devraient disputer autant de séries de deux matchs en autant de jours », a indiqué le directeur général du Wild du Minnesota Chuck Fletcher. « Il y aura une façon de faire mieux. »

En voir plus