Skip to main content

La malédiction des Flames se poursuit à Anaheim

La formation albertaine n'a pas gagné au Honda Center à ses 28 dernières rencontres

par Dan Arritt / Correspondant NHL.com

ANAHEIM - Les Ducks d'Anaheim ont amélioré à 28 leur séquence de victoires face aux Flames de Calgary au Honda Center en l'emportant 3-2 lors du premier match de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest, jeudi.

L'attaquant des Ducks Ryan Getzlaf a amassé un but et une aide, Rickard Rakell et Jakob Silfverberg ont aussi touché la cible tandis que John Gibson a repoussé 39 lancers. Les Ducks ont gagné 22 matchs de suite en saison régulière et six rencontres consécutives en séries face aux Flames au Honda Center depuis un revers de 5-2 subi le 25 avril 2006, lors du troisième match des quarts de finale de l'Association de l'Ouest.

Video: Silfverberg et Gibson aident les Ducks à l'emporter

Les Flames ont obtenu leur seule avance du match à 9 :46 du deuxième engagement quand Sam Bennett a enfilé l'aiguille, mais les Ducks ont répliqué avec deux buts avant la fin de la période pour s'emparer d'une avance de 3-2 après 40 minutes.

Les Flames ont été surpris sur un mauvais changement lorsque Getzlaf et Patrick Eaves en ont profité pour remonter la patinoire. Getlaf a décoché un tir du cercle gauche et le retour est abouti directement sur la palette de Rakell, qui s'amenait comme troisième homme. Il n'a pas raté sa chance et a fait 2-2 à 13 :53.

Les Ducks ont ensuite obtenu deux avantages numériques de suite et ont marqué à 1 :26 du deuxième après avoir embouteillé les Flames dans leur territoire. Silfverberg a eu assez d'espace pour transporter la rondelle au cercle gauche et déjouer Brian Elliott à 17 :47 pour faire 3-2.

Getzlaf et l'attaquant des Flames Sean Monahan ont fait bouger les cordages avec l'avantage d'un homme au premier vingt.

Les Ducks ont profité s'une supériorité à seulement 47 secondes du début de la rencontre et Getzlaf a ouvert la marque grâce à un tir de la pointe.

Monahan a riposté en faisant dévier un lancer à 8 :43 pour ramener les deux équipes à la case départ.

En voir plus