Skip to main content

Coronavirus : La LNH et les Sharks vont adhérer aux interdictions

Ils sont à la recherche du « plan d'action approprié » pour les trois matchs à domicile de San Jose au mois de mars

par LNH.com @LNH_FR

La LNH et les Sharks de San Jose vont adhérer à l'interdiction des rassemblements de masse adoptée par le comté de Santa Clara, en Californie, jusqu'à la fin du mois de mars en réponse à la propagation du coronavirus et les deux parties « travaillent à trouver un plan d'action approprié pour les matchs à domicile jusqu'à la fin du mois », a annoncé la Ligue mardi.

L'interdiction de rassemblements publics et privés de 1000 personnes ou plus, qui a été annoncée par le Département de la santé publique du comté de Santa Clara lundi, a un impact sur les rencontres des Sharks au SAP Center face aux Canadiens de Montréal (19 mars), aux Bruins de Boston (21 mars) et aux Coyotes de l'Arizona (29 mars).

À LIRE AUSSI : COVID-19 : La LNH et d'autres ligues réduisent l'accès aux vestiaires

« Le SAP Center de San Jose est au courant de la décision du Département de la santé publique du comté de Santa Clara d'interdire les rassemblements publics et privés jusqu'à la fin du mois de mars. Nous allons souscrire aux directives », ont déclaré les Sharks dans un communiqué lundi. « Il n'y a aucun événement de prévu au SAP Center jusqu'au [mardi] 17 mars. Nous allons revoir chaque événement qui doit avoir lieu ici pour le reste du mois et faire une mise à jour dans les prochains jours. Nous apprécions la compréhension et la patience de nos partisans, de nos invités et de nos partenaires durant ces moments sans précédent. »

L'interdiction, qui entre en vigueur jeudi, a été annoncée la même journée où le comté a rapporté cinq nouveaux cas de coronavirus, portant le total à 43 dans le comté, selon The Mercury News.

Lundi, la LNH, NBA, MLB et MLS ont annoncé que les vestiaires de toutes leurs équipes seraient seulement ouverts aux joueurs et aux employés essentiels de l'équipe et que l'accès aux médias serait fait dans des espaces désignés à l'extérieur des vestiaires.

Samedi en Floride, le commissaire de la LNH Gary Bettman s'est fait questionner sur la possibilité que des parties soient jouées à huis clos.

« Je ne veux pas créer de spéculations ou de l'hystérie. Il y a évidemment plusieurs conséquences potentielles sur lesquelles nous devrons peut-être nous pencher, et nous le ferons au moment approprié », a affirmé le commissaire Bettman. « Mais il ne faut pas regarder trop loin en avant. Nous demeurons en contrôle et nous sommes en communication constante avec nos équipes et l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH). Nous allons gérer la situation de la façon la plus minutieuse et professionnelle. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.