Skip to main content

La Coupe du monde de hockey 2016 considérée un succès

Les dirigeants de la LNH se disent satisfaits du tournoi et ils espèrent qu'il aura lieu de nouveau

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

PALM BEACH, Floride - La Coupe du monde de hockey 2016 a été à la hauteur des attentes et devrait revenir régulièrement au calendrier des événements internationaux de la Ligue, a-t-on avancé dans l'une des présentations qui ont été faites vendredi à l'assemblée du Bureau des gouverneurs de la LNH.

 

« L'impression qu'on a au bout du compte, je crois, c'est que tout le monde dans la salle estimait, comme nous d'ailleurs, que nous devons accorder de nouveau une place importante à cet événement, a déclaré le commissaire de la LNH Gary Bettman, vendredi, à l'issue des deux journées de réunions. Ç'a été un grand succès. Il y a différents éléments auxquels nous allons nous attarder afin d'en faire un événement encore meilleur la prochaine fois que nous l'organiserons, peu importe à quel moment ça se fera. Je crois que les gens étaient contents, en comprenant que ça représentait une toute petite partie de nos activités, mais nous croyons qu'il est important d'investir des efforts dans des événements du genre quand c'est possible. »

Le commissaire Bettman a déclaré qu'il était trop tôt pour discuter des changements qui pourraient être apportés à la formule du tournoi, qui a été disputé à Toronto au mois de septembre dernier pour la première fois en 12 ans.

 

« Personnellement, j'ai trouvé que la Coupe du monde a été formidable, a affirmé le propriétaire des Capitals de Washington Ted Leonsis. Nous avons été l'hôte d'un match préparatoire au Verizon Center. Nos partisans ont adoré ça. Le fait de voir les meilleurs joueurs au monde représenter leur pays a été une expérience formidable. J'espère que nous pourrons le faire de nouveau. Je suis tout à fait en faveur. »

 

De son côté, le président des Blackhawks de Chicago John McDonough a déclaré : « Il y a plusieurs choses à régler en ce moment, mais compte tenu que c'était le premier tournoi depuis un bon moment, tout le monde était très, très content. Je trouve que ç'a été un succès, point à la ligne. Il s'agira maintenant de régler ce qu'il y a à régler pour continuer d'avancer. »

 

Parmi les dossiers à régler, il y a la participation des joueurs de la LNH aux Jeux olympiques de 2018 qui auront lieu à PyeongChang. Aucune décision à ce sujet n'a été prise durant l'assemblée du Bureau des gouverneurs, bien que le dossier ait été abordé en détails durant la première journée, jeudi.

 

Le commissaire Bettman a souligné, jeudi, qu'il y avait un « fort sentiment négatif dans la salle » en ce qui a trait à la participation de la LNH aux JO de 2018.

 

On s'attend à ce qu'une décision soit prise en janvier.

 

Le commissaire Bettman a indiqué que les membres du Bureau des gouverneurs préfèrent le moment où a lieu la Coupe du monde, plutôt que le moment de la tenue du tournoi olympique (en février), mais il a ajouté que certains gouverneurs se disent inquiets que la Coupe du monde mette les joueurs davantage à risque de subir des blessures.

 

C'est ainsi que cet automne, le joueur de centre des Stars de Dallas Tyler Seguin s'est blessé à la jambe, le gardien des Penguins de Pittsburgh Matt Murray s'est fracturé le pouce et le défenseur des Panthers de la Floride Aaron Ekblad a subi une commotion cérébrale.

 

« Ça fait partie des problèmes avec lesquels il faut composer de façon générale quand on participe à des compétitions internationales », a noté le commissaire Bettman.

 

Commotions cérébrales : le programme d'observation fonctionne bien

 

La Ligue et le Bureau des gouverneurs ont dit qu'ils étaient satisfaits de la façon dont fonctionnait le programme d'observation des commotions cérébrales, surtout depuis la mise en place des observateurs indépendants de la Ligue, a affirmé Bettman.

 

L'ajout d'observateurs indépendants, qui ne sont pas affiliés au personnel médical qui travaille dans la salle de la sécurité des joueurs au bureau new-yorkais de la Ligue, a permis de mieux appliquer les programmes qui sont déjà en place dans le cadre du Protocole d'évaluation et de gestion des commotions cérébrales de la LNH. Les observateurs indépendants se sont ajoutés aux observateurs qui se trouvent dans les arénas à chaque match de la LNH, qui avaient davantage un rôle de conseiller. Les observateurs indépendants peuvent communiquer directement avec le personnel médical de chaque équipe et ils ont le pouvoir d'obliger un jouer à quitter un match si on soupçonne chez lui la présence d'une commotion cérébrale.

 

« Tout le monde trouve que le programme d'observateurs indépendants fonctionne très bien, comme on l'avait prévu au départ, a affirmé le commissaire Bettman. La raison pour laquelle nous avons des observateurs indépendants, c'est exactement pour les cas dont les gens ont parlé ; parce que bien souvent, et on peut remonter dans le temps pour voir que c'est effectivement le cas, les joueurs ne veulent pas arrêter de jouer.

 

« Nous croyons qu'en étant prudents, en ayant des protocoles en place et en les mettant en pratique, c'est la meilleure façon de nous assurer de tout ça. Cela signifie-t-il que certains joueurs vont être obligés de quitter le match même s'ils n'ont pas subi de commotion cérébrale ? Oui, effectivement. Mais ça signifie aussi que nous allons nous assurer que les joueurs qui ont besoin d'arrêter de jouer vont arrêter de jouer. »

 

Molson et Chipman se joignent au comité exécutif

 

En plus d'aborder différents dossiers courants de la Ligue, le Bureau des gouverneurs a annoncé la composition de son comité exécutif, vendredi, alors que deux nouveaux membres y ont été élus. Ceux-ci ont remplacé le propriétaire des Hurricanes de la Caroline, Peter Karmanos, et le regretté Ed Snider, l'ancien propriétaire des Flyers de Philadelphie qui est décédé le 11 avril dernier à l'âge de 83 ans.

 

Le propriétaire des Canadiens de Montréal, Geoff Molson, et le président exécutif du conseil des Jets de Winnipeg Mark Chipman ont été élus en tant que nouveaux membres. Ils se joignent à Murray Edwards (Flames de Calgary), Craig Leipold (Wild du Minnesota), Ted Leonsis (Capitals de Washington), Henry Samueli (Ducks d'Anaheim), Larry Tanenbaum (Maple Leafs de Toronto), Jeff Vinik (Lightning de Tampa Bay), Rocky Wirtz (Blackhawks de Chicago) et Jeremy Jacobs (Bruins de Boston). Ce dernier est le président du Bureau des gouverneurs.

 

« La chose que tout le monde doit comprendre, c'est que ces propriétaires qui ont plus d'ancienneté, qui ont le respect de leurs pairs et qui sont très impliqués font partie du comité exécutif pour veiller aux meilleurs intérêts de la Ligue ; ils ne sont pas là pour représenter leurs concessions respectives », a fait remarquer le commissaire Bettman. 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.