Skip to main content

Kane et Toews tenteront de surmonter un nouveau défi en finale de l'Ouest

LNH.com @NHL

CHICAGO - Patrick Kane et Jonathan Toews, les deux jeunes vedettes des Blackhawks de Chicago, sont liés par le destin.

Ils représentent le futur d'une formation jadis moribonde qui s'est transformée en deux ans à peine en sérieuse prétendante à la coupe Stanley.

Kane et Toews ont grandi côte à côte au sein de la LNH, ont rigolé ensemble, ont participé à plusieurs publicités promotionnelles des Hawks, et ont multiplié les entrevues. Ils sont aussi cochambreurs lorsque les Hawks sont à l'extérieur.

Kane est âgé de 20 ans et a remporté le trophée Calder - remis à la recrue de l'année - en 2008. Toews, qui a célébré son 21e anniversaire le mois dernier, est le capitaine de l'équipe et a terminé au troisième rang des recrues l'année dernière.

Toews a été le premier choix des Hawks lors de la séance de repêchage de 2006 - le troisième au total - et Kane a été le premier de la séance de l'année suivante.

"A notre année recrue, alors que tout était nouveau pour nous, nous avons été impliqués dans tous les plans de l'équipe, autant sur la patinoire qu'à l'extérieur, a raconté Toews. C'est toujours comme cela actuellement."

"Nous sommes passés à travers plusieurs épreuves, a-t-il ajouté. Nous avons connu les mêmes expériences, et ce fut amusant de partager cela. Rien n'a changé depuis ce temps."

Ils vivent cependant pour la première fois l'expérience des séries éliminatoires de la LNH, et doivent composer avec du jeu plus robuste et des matches plus intenses.

Jusqu'à présent, force est d'admettre qu'ils se sont adaptés. Kane a enfilé huit buts et quatre aides en 11 rencontres, pendant que Toews inscrivait quatre buts et six passes en 12 parties. Ces excellentes performances ont permis aux Hawks de disposer des Flames de Calgary et des Canucks de Vancouver, au cours des deux premières rondes éliminatoires de l'association Ouest.

Les Hawks participeront à leur première finale d'association depuis 1995 - alors que Kane et Toews étaient âgés de sept ans - face aux Ducks d'Anaheim ou aux Red Wings de Detroit.

Kane a récolté un tour du chapeau lors du septième affrontement de la série demi-finale de l'Ouest, lundi, qui s'est soldé par un gain de 7-5 aux dépens des Canucks. Toews a ajouté deux buts, dont celui qui brisait l'égalité, en début de troisième période.

Le premier tour du chapeau de Kane dans la LNH est survenu au cours d'une des rencontres les plus importantes de sa jeune carrière, et reflète son approche du hockey.

"Je crois que l'avantage de Kane est qu'il ne semble jamais perdre confiance", a confié Toews.

"Il a la mentalité d'une super-vedette, a continué Toews. Kane pense que rien ne lui est impossible, et vous avez pu voir cela pendant la sixième rencontre face aux Canucks. Il marque un but, sent qu'il peut toujours apporter quelque chose de plus, et tente d'en ajouter un autre."

Kane et Toews ont attiré l'attention durant la montée rapide des Hawks, mais ces derniers ne sont pas les seuls jeunes à avoir un impact sur les performances de la formation. Kris Versteeg, qui a fêté ses 23 ans cette semaine, est d'ailleurs un candidat au trophée Calder cette saison.

Les Hawks ont également atteint les finales d'association malgré le fait qu'ils forment la plus jeune équipe de la LNH - avec une moyenne d'âge de 25 ans et demi.

"C'est simplement une jeune équipe qui aime jouer au hockey", a déclaré Kane.

"Il ne s'agit pas seulement de moi, Jonathan ou Martin Havlat, a-t-il expliqué au sujet de la profondeur des Hawks. Il y a tellement de joueurs qui contribuent aux succès de l'équipe. Il y a une nouvelle vedette chaque soir."

En voir plus